Liste des œuvres de science-fiction post-apocalyptique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste d'œuvres de Science-fiction post-apocalyptique.

Romans post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

effets atomiques
Barrage balloon

Pièces de théâtre post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Guides de survie post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

  • Fallout Protection (1961), Département de la Défense et Office de la Défense Civile des États-Unis;
  • Life after Doomsday:a survivalist guide to nuclear war and other major disasters. (1980), Bruce D. Clayton;
  • Manuel de survie.Catastrophes naturelles,risques technologiques,attentats.Comment réagir. (2002), Yves Tyrode, Jean-Luc Queyla, Noël Couesnon et Stéphane Bourcet;
  • Nuclear War Survival Skills (1979), Cresson Kearny;
  • Protect and Survive (1980), Gouvernement britannique;
  • Guide de survie en territoire zombie (The Zombie Survival Guide: Complete Protection from the Living Dead., 2003), Max Brooks, parodie de guide de survie.
  • Survivre à l'effondrement économique (2011), Piero San Giorgio.

Livre-jeu post-apocalyptique[modifier | modifier le code]

Films post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Voir l’article Liste de films post-apocalyptiques

Télévision[modifier | modifier le code]

Certaines séries et feuilletons se déroulent entièrement dans un monde post-apocalyptique, certaines autres n'ont que quelques épisodes se déroulant exceptionnellement dans ce décor particulier.

Séries[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Crossroads baker explosion.jpg

Jeux de rôle post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Jeux sur Internet post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Chansons post-apocalyptiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Atalante, « Cygnis, Vincent Gessler » (consulté le 27 mars 2010)