Jericho (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jéricho (homonymie).

Jericho

Description de l'image  Jericho.tvseries.jpg.
Titre original Jericho
Genre Série de science-fiction
Création Stephen Chbosky
Jon Turteltaub
Acteurs principaux Skeet Ulrich
Gerald McRaney
Pamela Reed
Kenneth Mitchell
Ashley Scott
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 29
Durée 43 minutes
Diff. originale 20 septembre 200625 mars 2008

Jericho est une série télévisée américaine en 29 épisodes de 43 minutes, créée par Stephen Chbosky et Jon Turteltaub et diffusée entre le 20 septembre 2006 et le 25 mars 2008 sur le réseau CBS.

En France, la série a été diffusée à partir du 3 novembre 2007 sur M6 ; au Québec sur Ztélé ; en Belgique sur BeTV et ensuite sur RTL-TVi.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une catastrophe nucléaire plonge les habitants de Jericho, une petite ville de 5 000 habitants du Kansas, dans le chaos. Ils sont coupés du monde extérieur à la suite d'une panne d'électricité, puis à une impulsion électromagnétique. Menés par le maire Johnston Green et ses deux fils, Eric et Jake Green (personnage central de la série), les habitants de Jericho tâcheront de survivre à l'hiver, qui sera particulièrement rude. Les doutes, les peurs et le désespoir commencent à gagner le petit groupe de survivants. Mais, face à cette épreuve, « le pire comme le meilleur peut surgir en chaque être humain »[1].

Saison 1[modifier | modifier le code]

Les États-Unis se sont divisés en plusieurs gouvernements après que le gouvernement fédéral fut réduit en cendres à la suite de l'explosion d'une bombe nucléaire à Washington et dans 22 autres villes américaines d'importance (dont Denver).

Après avoir accueilli plusieurs réfugiés des bombardements et survécu sans trop de pertes à la période de déstabilisation initiale qui a suivi les explosions, la ville de Jericho procède au troc avec les habitants des environs. Possédant la seule mine de sel à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde, elle utilisera celui-ci comme monnaie d'échange. Afin d'acheter des éoliennes fabriquées dans la ville voisine de New Bern (qui possède une usine), elle promet 10 % des récoltes de la prochaine année, ce qui la placerait dans une situation délicate. Des réticences apparaissent de toutes parts, ce qui établit un climat de tension entre les deux villes.

À la fin de la saison, New Bern attaque Jericho.

Saison 2[modifier | modifier le code]

Les États-Unis à l'est du Mississippi, les États Alliés d'Amérique et le Texas indépendant.

Quelques mois après les attentats nucléaires, les anciens États-Unis sont divisés de facto en trois états:

  • Les États entre le Mississippi et l'océan Atlantique conservent le nom d'États-Unis et ont pour capitale la ville de Columbus.
  • Les États entre le Mississippi et l'océan Pacifique ont pris le nom d’États Alliés d'Amérique (Allied States of America), dont le gouvernement, dirigé par le président John Tomarchio, ancien sénateur des États-Unis pour le Wyoming, a tissé des liens très forts avec la compagnie Jennings & Rall[2]. Jericho se retrouve ainsi incorporé dans les États Alliés. Son emblème est le condor et son drapeau est formé de 13 bandes verticales (au lieu du drapeau américain où les bandes sont horizontales) avec 21 étoiles en cercle (au lieu de 50), chacune représentant un des États ralliés au gouvernement de Cheyenne. C'est ce pays qui a lancé des frappes nucléaires contre la Corée du Nord, accusée d'avoir fourni les bombes de l'attentat, et contre l'Iran, accusé de les avoir appuyées financièrement.

Chacune de ces deux nations prétend contrôler le pays et la confrontation semble clairement inévitable. Alors que les États-Unis s'affaiblissent face à des États Alliés qui se renforcent, chacun des deux cherche à obtenir l'appui de :

  • L'État du Texas, qui a proclamé son indépendance et qui dispose de réserves considérables de troupes et de pétrole.

Pendant ce temps, Robert Hawkings, agent du gouvernement qui a tenté d'empêcher les attaques nucléaires et s'est réfugié à Jericho, est en possession d’une preuve contredisant la version des États Alliés, qui cherchent à l'éliminer et tente de la révéler. La ville de Jericho, qui subit de plus en plus de pression de la part de Jennings & Rall, finit par se soulever....

Saison 3[modifier | modifier le code]

La troisième saison n'est pas une série télé comme les deux premières saisons. Des rumeurs ont d'abord circulé sur une éventuelle suite prenant le format d'un long métrage et commençant là où la deuxième saison s'est arrêtée. Finalement, la troisième saison de Jericho a fait son apparition en 2009 sous la forme d'une série de bande dessinée en six volets, intitulée Jericho Season 3 - Civil War[3].

Saison 4[modifier | modifier le code]

La saison 4 est une suite de la série de comics réalisée par IDW Publishing en 2012.Composée de cinq chapitres,elle se déroulent donc après la troisième saison et a été écrite par Kalinda Vasquez avec la supervision des auteurs de la série.Elle a été publiée le 13 mai 2014 (uniquement en version originale).

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage de la série.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Jericho.
Denver
Dallas
Miami
Boston
Rome
● Villes détruites
● Attaques arrêtées
● Jericho
● Capitales fédérales
  1. Le chaos (Pilot)
  2. Sous terre (Fallout)
  3. Les cavaliers de l'Apocalypse (Four Horsemen)
  4. L'inconnu (Walls of Jericho)
  5. Alerte (Federal Response)
  6. Vivre ensemble (9:02)
  7. Les démons du passé (Long Live the Mayor)
  8. Question de vie ou de mort (Rogue River)
  9. Le jour de notre mariage (Crossroads)
  10. Et la lumière fut (Red Flag)
  11. Vox Populi (Vox Populi)
  12. Le monde d'avant (The Day Before)
  13. Amie ou ennemie (Black Jack)
  14. Le cœur de l'hiver (Heart of Winter)
  15. Semper Fidelis (Semper Fidelis)
  16. Le chantage (Winter's End)
  17. Adieu (One Man's Terrorist)
  18. Les confessions (A.K.A.)
  19. Casus Belli (Casus Belli)
  20. La loi du plus fort (One If by Land)
  21. Pacte avec le diable (Coalition of the Willing)
  22. Le dernier combat (Why We Fight)

Deuxième saison (2008)[modifier | modifier le code]

Drapeau du nouveau gouvernement de Cheyenne des États Alliés d'Amérique.
Article détaillé : Saison 2 de Jericho.
  1. Vengeance (Reconstruction)
  2. Le condor (Condor)
  3. A découvert (Jennings & Rall)
  4. Sans pitié (Oversight)
  5. Infiltré (Termination for Cause)
  6. Insurrection (Sedition)
  7. Le prix de la liberté (Patriots and Tyrants)

Commentaires[modifier | modifier le code]

À ses débuts, la série attirait en moyenne 10 millions de téléspectateurs chaque mercredi aux États-Unis.

Le générique de la série, à l'instar de Lost : Les Disparus, est très court. Il s'agit du nom Jericho écrit en couleurs de parasites télévisés. En arrière-plan, on entend un code en morse qui est propre à chaque épisode, et qui dévoile un indice sur chaque intrigue. Le générique se termine par le flash d'une explosion atomique.

La série prend en revanche du recul par rapport aux autres œuvres du même type, car dans l'ensemble, Jericho privilégie le « réellement possible » (malgré quelques incohérences) par rapport au spectaculaire. Le côté SF, malgré le synopsis de la série, n'existe pas du tout dans son intrigue.

Le 16 mai 2007, CBS a dévoilé sa nouvelle grille, dont était absente Jericho. Ainsi, sauf rachat par une autre chaîne, Jericho ne devait pas connaître de deuxième saison, ni de réponses à son épisode final.

Les admirateurs se sont mobilisés suite à la suppression de la série. Ils ont envoyé 25 tonnes de cacahuètes (clin d'œil au dernier épisode de la saison 1) au siège de CBS.

Jericho est une ville fictive, créée par la chaîne pour les besoins de la série. Elle est décrite comme localisée dans le comté fictif de Fillmore, à l'est de Denver, toute proche de la frontière avec le Colorado. Certaines parties ont été tournées dans la vraie ville de North Lawrence, dans le Kansas, temporairement renommée Jericho. L'épisode pilote a lui été filmé à Fillmore en Californie.

Courant mars, quelques jours avant la diffusion aux États-Unis du dernier épisode de la saison 2, le 25 mars 2008, on apprend l'annulation définitive de la série après 29 épisodes et des audiences moyennes et certainement insuffisantes pour un prolongement et une 3e saison. C'est Nina Tassler, directrice des programmes de CBS qui a fait cette annonce. Tout cela intervient alors que la production avait tourné deux fins différentes à la saison 2 raccourcie à 7 épisodes suite aux grèves des scénaristes aux États-Unis. Une des fins laissait un suspense pour une troisième saison alors que l'autre résolvait partiellement l'histoire.

En 2009, l'éditeur de comics Devil's Due Publishing annonce la reprise de la série sous forme de bande-dessinée, Jericho Season 3 Civil War [1].

Actuellement, la société de streaming Netflix voudrait racheter les droits à CBS pour produire une 3e saison à la série.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tagline » de la série.
  2. Une équipe de cette dernière a attaqué plusieurs villages, a tenté d'attaquer Jericho et s'en est pris à New Bern.
  3. « Site officiel de Jericho Season 3 - Civil War »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]