Bruce Sterling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bruce Sterling

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bruce Sterling en 2008.

Nom de naissance Michael Bruce Sterling
Activités Romancier, nouvelliste
Naissance 14 avril 1954 (60 ans)
Austin, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Mouvement Cyberpunk
Genres Science-fiction
Distinctions Prix Arthur C. Clarke
Prix Hugo
Prix Locus

Œuvres principales

Michael Bruce Sterling, né le 14 avril 1954 à Austin au Texas, est un auteur américain de science-fiction, souvent inclus dans les listes d'auteurs du mouvement Cyberpunk (en partie pour avoir édité la première anthologie Cyberpunk, Mozart en verres miroirs).

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Son premier roman, La Baleine des Sables, présente le monde de Nullaqua où toute l'atmosphère est contenue dans un cratère unique, profond de plusieurs kilomètres. L'histoire concerne un bateau naviguant sur les océans de poussière et chassant des créatures, les baleines des sables, qui vivent sous la surface.

À partir de la fin des années 1970, Sterling écrit les textes du cycle Mécas/Morphos : le système solaire est entièrement colonisé par l'homme et deux factions principales s'y affrontent. Les Mécanistes emploient des implants basés sur la mécanique, l'électronique et l'informatique, les Morphos pratiquent la manipulation génétique à grande échelle. La situation est compliquée par les contacts avec des civilisations extra-terrestres et le fait que l'humanité se divise progressivement en plusieurs sous-espèces distinctes, avec l'implication que beaucoup d'entre elles s'effacent effectivement de la galaxie. Le cycle Mécas/Morphos est constitué du recueil Cristal Express et du roman La Schismatrice.

Dans sa ville natale d'Austin (Texas), l'auteur s'est fait connaître en organisant chaque année une « fête de Noël » mettant en avant l'art numérique.

Dans les années 1980, Sterling publie une série de fanzines appelé Cheap Truth (en) sous le pseudonyme de Vincent Omniaveritas.

Il a aussi inspiré deux projets que l'on peut retrouver sur le Web :

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Bruce Sterling.
  • La Baleine des Sables (Involution Ocean), 1977
  • Le gamin artificiel (The Artificial Kid), 1980, à propos d'un jeune combattant de la rue qui se filme continuellement à l'aide de caméras contrôlées à distance
  • Schismatrice + (Schismatrix plus) (ISBN 207042331X), 1996, recueil réunissant le roman La Schismatrice (Schismatrix) paru en 1985 ainsi que cinq nouvelles parues entre 1982 et 1984 et se situant dans son univers : L'Essaim (Swarm), Rose l'Aragne (Spider Rose), La Reine des cigales (Cicada Queen), Jardins engloutis (Sunken Gardens) et Vingt évocations (Twenty Evocations / Life in the Mechanist/Shaper Era: 20 Evocations). Le roman a pour personnage principal Alberard Lindsay, un brillant diplomate du 23e siècle qui joue un rôle important dans la lutte Mécas/Morphos de son époque.
  • Les Mailles du réseau (Islands in the Net), 1988, une vision d'un monde du début du XXIe siècle apparemment pacifié avec des corporations réparties partout dans le monde et travaillant sur le réseau. La protagoniste, dépassée par les événements indépendants de sa volonté, se retrouve dans des endroits hors du réseau, d'un paradis de données en Grenade à un Singapour victime d'attaques terroristes, en passant par la partie la plus pauvre et frappée par le plus de désastres d'Afrique. Certains voient Les Mailles du Réseau comme une version modernisée du Candide de Voltaire : l'héroïne subit en effet une sorte de voyage initiatique qui lui fait comprendre la vérité sur le monde qui l'entoure.
  • La Machine à différences (The Difference Engine), 1990, coécrit avec William Gibson.
  • Gros Temps (Heavy Weather), 1994, à propos de chasseurs de tempêtes hi-tech dans des États-Unis où l'effet de serre et le réchauffement de la planète ont rendu les tempêtes bien plus puissantes que de nos jours.
  • Le Feu sacré (Holy Fire), 1996, à propos d'un monde où la longévité croit de façon continue et la culture souterraine marginalisée de jeunes artistes dans un tel monde.
  • Distraction (pas encore de traduction française), 1998, à propos d'un stratège politique et d'un génie de la recherche génétique qui trouvent l'amour en combattant un gouverneur de Louisiane fou pour le contrôle d'un centre de recherche de haute technologie. Vainqueur du Prix Arthur C. Clarke en 2000.
  • Zeitgeist (pas encore de traduction française ; Zeitgeist signifie « esprit du temps, de l'époque » en allemand), 2000, à propos d'un groupe de pop en tournée au Moyen-Orient sur fond de crime et de commerce mondiaux.
  • The Zenith Angle (2004)
  • The Caryatids (2009)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Mozart en verres miroirs (Mirrorshades: The Cyberpunk Anthology), 1986, une anthologie qui est aussi une sorte d'acte de naissance pour le mouvement cyberpunk.
  • Cristal Express (Crystal Express), 1989, comprenant plusieurs nouvelles sur l'univers de la Schismatrice. Cinq de ces nouvelles sont reprises dans le recueil Schismatrice + (Schismatrix plus).
  • Globalhead, 1992.
  • A Good Old-fashioned Future, 1999, comprenant :
    • Maneki Neko
    • Big Jelly, coécrit avec Rudy Rucker
    • The Littlest Jackal
    • Sacred Cow
    • Deep Eddy
    • Bicycle Repairman
    • Taklamakan

Autres textes[modifier | modifier le code]

  • The Hacker Crackdown: Law and Disorder on the Electronic Frontier [(en) lire en ligne], 1992, au sujet de la panique des contrevenants à la loi à la fin des années 1980, après le raid sur Steve Jackson Games. Réalisant que son livre aurait naturellement une vie commerciale très limitée dans le temps, Bruce Sterling a rendu son livre disponible gratuitement sur Internet via le projet Gutenberg.
  • Tomorrow Now: Envisioning the next fifty years, 2002, une approche scientifique et vulgarisatrice de la futurologie, reflétant la technologie, la politique et la culture des cinquante prochaines années. Les lecteurs de Sterling reconnaîtront beaucoup d'allusions à d'autres de ses livres comme Zeitgeist, Distraction ou Le Feu sacré.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :