Le Fléau (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fléau.

Le Fléau

Titre original The Stand
Genre Mini-série dramatique,
horrifique,
fantastique
Création Stephen King
Acteurs principaux Gary Sinise
Molly Ringwald
Jamey Sheridan
Rob Lowe
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 4
Durée 366 minutes
Diff. originale 8 mai 199412 mai 1994

Le Fléau (The Stand) est une mini-série américaine en 4 parties de 90 minutes, créée d'après le roman éponyme de Stephen King et diffusée à partir du 8 mai 1994 sur le réseau ABC.

En France, la mini-série a été diffusée le 26 juin 1995 et 3 juillet 1995 sur M6 puis rediffusée sur Série Club à partir du 6 décembre 2012 sur La Chaîne de la Fin du Monde[1] (chaîne événementielle de SyFy).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un terrible virus, Le Fléau, s'échappe d'un laboratoire américain. Son taux de mortalité est de 99,4 %. Le monde s'écroule en quelques semaines, malgré les tentatives de l'armée de circonscrire le mal. Les 0,6 % survivants sont perdus dans un monde post-apocalyptique. Isolés, ils tentent de trouver d'autres survivants. Ils sont tous hantés par d'étranges rêves. Certains sont attirés par Randall Flagg, l'incarnation du mal dans plusieurs romans de Stephen King, d'autres par Mère Abigaël, une centenaire qui symbolise le bien.

Les deux groupes se réunissent. Les disciples de Randall Flagg occupent Las Vegas, tandis que la communauté de Mère Abigaël s'installe à Boulder dans le Colorado.

Les deux groupes se méfient et tentent de déstabiliser l'autre. De chaque côté, certains membres sont tentés de trahir leur communauté.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française sur Forum Doublage Francophone[2]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. La Peste (The Plague)
  2. Les Rêves (The Dreams)
  3. La Trahison (The Betrayal)
  4. L'Affrontement (The Stand)

Accroche[modifier | modifier le code]

« La fin du monde est juste son commencement. »

ou, sur le double-DVD : « La fin du monde et son nouveau départ. »

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Emmy Award 1994 : Meilleur son
  • Emmy Award 1994 : Meilleur maquillage

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • On peut remarquer la présence de l'acteur Sam Anderson dans un rôle mineur.
  • Stephen King, l'écrivain du roman original et du scénario de cette mini-série, fait également plusieurs apparitions, dans un rôle mineur.

Différences entre le roman et la mini-série[modifier | modifier le code]

Le scénario contient plusieurs différences par rapport au roman original. Par exemple, plusieurs personnages du roman sont réunis dans celui de Nadine dans le téléfilm. Sa fin est aussi beaucoup plus rapide dans le téléfilm. D'autres personnages sont complètement effacés de l'intrigue.

Cependant la mini-série reprend une structure dramatique très proche du roman. Nous découvrons la naissance du fléau, sa propagation, puis les survivants isolés, leurs rêves qui les amènent à se réunir en deux pôles et enfin leur affrontement.

Accueil[modifier | modifier le code]

Ken Tucker de Entertainment Weekly lui donna un B+ : « La structure inattendue de la réalisation forme une sorte de fouillis artistique qui aide à construire le suspense, parce que vous réalisez très vite que cette mini-série ne se comporte pas comme les autres émissions de télévision; tout peut arriver à tout moment[3]. »

Lors de leurs premières diffusions sur la chaîne ABC, les 4 parties de la mini-série ont réuni respectivement 33 ; 33,1 ; 31,4 et 30,8 millions de téléspectateurs[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://lachainedelafindumondebysyfy.fr/programmes/series.php
  2. « Fiche du doublage français du film » sur Forum Doublage Francophone, consulté le 2 mars 2014
  3. Critique d'EW sur EW.com, consulté le 16 mai 2014
  4. « Archives audiences Mai 1994 », sur anythingkiss.com (consulté le 16 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]