Algis Budrys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Algis Budrys

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Algis Budrys en 1985

Nom de naissance Algirdas Jonas Budrys
Activités Romancier, nouvelliste
Naissance 9 janvier 1931
Königsberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 9 juin 2008 (à 77 ans)
Evanston, Illinois, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction
Distinctions Prix Locus
Prix Solstice

Œuvres principales

Algis Budrys, né le 9 janvier 1931 à Königsberg et mort le 9 juin 2008 (à 77 ans) à Evanston (Illinois)[1], est un écrivain de science-fiction américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille émigre de Lituanie aux États-Unis en 1936.

Après ses études universitaires, il se consacre entièrement à l'écriture de nouvelles et romans de science-fiction.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • (en) False night, 1954
  • (en) Man on Earth, 1956
  • Qui ? ((en) Who?, 1958)
  • S.O.S. Terre ((en) The Falling Torch, 1959)
  • Lune fourbe / Menace dans le ciel ((en) Rogue Moon, 1960)
  • Le Prophète perdu ((en) Some Will Not Die, 1961)
  • L'Épine de fer ((en) The Iron Thorn, 1967)
  • Michaelmas ((en) Michaelmas, 1977)
  • (en) Hard Landing, 1993

Nouvelles ou essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Walk to the World, 1952
  • (en) The High Purpose, 1952
  • (en) Dream of Victory, 1953
  • (en) Little Joe, 1953
  • (en) Multifarious, 1953
  • Un phénomène de mimétisme, 1953 ((en) Protective Mimicry, 1953)
    Également paru sous le titre The Frightened Tree et Mimétisme défensif
  • Le Protégé de Riya, 1974 ((en) Riya's Foundling, 1953)
  • (en) The Congruent People, 1953
  • (en) The Real People, 1953
  • (en) The Weeblies, 1953
  • (en) A.I.D., 1954
  • (en) First to Serve, 1954
  • (en) In Human Hands, 1954
  • (en) Ironclad, 1954
  • (en) Scream at Sea, 1954
  • (en) The End of Summer, 1954
  • (en) To Civilize, 1954
  • (en) Aspirin Won't Help It, 1955
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Cage of a Thousand Wings, 1955
  • (en) Citadel, 1955
  • (en) In Clouds of Glory, 1955
  • (en) Pagan, 1955
  • (en) Thing, 1955
  • (en) Watch Your Step, 1955
  • On n'embête pas Gus, 1972 ((en) Nobody Bothers Gus, 1955)
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Death March, 1956
  • (en) Look On My Works, 1956
  • (en) Lower Than Angels, 1956
  • (en) Man in the Sky, 1956
  • (en) Psioid Charley, 1956
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Middleman, 1956
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • Le Frère silencieux, 1969 ((en) Silent Brother, 1956)
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) The Executioner, 1956
  • (en) The Man Who Always Knew, 1956
  • (en) The Peasant Girl, 1956
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Chain Reaction, 1957
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) And Then She Found Him, 1957
  • (en) Hot Potato, 1957
  • (en) Nightsound, 1957
  • (en) The Burning World, 1957
  • La guerre est finie ((en) The War Is Over, 1957)
  • (en) The Skirmisher, 1957
  • (en) The Ridge Around the World, 1957
  • (en) Wonderbird, 1957
    Coécrit avec Harlan Ellison.
  • (en) Between the Dark and the Daylight, 1958
  • (en) Go and Behold Them, 1958
    Sous le nom de William Scarff.
  • (en) Contact Between Equals, 1958
  • (en) Mark X, 1958
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Never Meet Again, 1958
  • (en) The Edge of the Sea, 1958
  • L’Alternative, 1974 ((en) Star Descending, 1959)
  • (en) Straw, 1959
  • (en) The Distant Sound of Engines, 1959
  • (en) The Girl in the Bottle, 1959
  • (en) The Sound of Breaking Glass, 1959
  • (en) The Man Who Did Not Fit, 1959
  • (en) The Man Who Tasted Ashes, 1959
  • (en) The Stoker and the Stars, 1959
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Due Process, 1960
  • (en) For Every Action, 1960
  • (en) The Price, 1960
  • (en) About Something Truly Wonderful, 1961
  • (en) Rogue Moon, 1961
  • (en) All for Love, 1962
  • (en) For Love, 1962
  • (en) The Rag and Bone Men, 1962
  • (en) Wall of Crystal, Eye of Night, 1962
  • (en) Die, Shadow!, 1963
  • (en) The Last Brunette, 1965
  • (en) Be Merry, 1966
  • (en) The Master of the Hounds, 1966
  • (en) Cerberus, 1967
  • (en) The Iron Thorn, 1967
  • (en) From Galaxy Book Shelf, 1969
  • (en) Now Hear the Word of the Lord, 1969
  • (en) A Scraping at the Bones, 1975
  • (en) Players at Null-G, 1975
  • (en) The Silent Eyes of Time, 1975
  • (en) A Landmark Essay, 1977
  • (en) SF in the Marketplace, 1978
  • (en) The Nuptial Flight of Warbirds, 1978
  • (en) A Letter to the Editor, 1980
  • (en) Afterword: Tom Reamy (to New Voices 4), 1981
  • (en) The Arts: Books, 1981
  • (en) 1981 and Counting, 1982
  • (en) Books: the Secret Language of Science Fiction, 1982
  • (en) Fiction in the Chain Mode : Nonliterary Influences on Science Fiction, 1982
  • (en) What Did 1980 Mean ?, 1982
  • (en) Gene Wolfe, 1983
  • (en) What Was 1985 That We Were Mindful of It ?, 1986
  • (en) That Fearful Symmetry, 1987
  • (en) 1986, Reduced from 2000, 1988
  • (en) New World in the Morning, 1988
  • (en) Robert A. Heinlein, 1988
  • (en) Some Thoughts on the Topic, 1988
  • (en) What Befell Mairiam, 1989
  • (en) The Name of the Game, 1989
  • (en) Stephen King, 1990
  • (en) Hard Landing, 1992
  • (en) Grabow and Collicker and I, 1992
  • (en) Explosions!, 1993
    Sous le nom de William Scarff.
  • (en) Starlight, 1993
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Jeever's Lost World, 1994
  • (en) Tomorrow, Speculative Fiction, 1994
  • (en) The Woman Who Blew Up the World, 1994
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Deckplate Blues, 1996
  • (en) Living Alone in the Jungle, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce du décès sur SFF.net

Liens externes[modifier | modifier le code]