John Crowley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crowley.

John Crowley

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

John Crowley en 2007

Activités Romancier, nouvelliste
Naissance 1er décembre 1942 (72 ans)
Presque Isle, Maine, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Fantasy, science-fiction
Distinctions Prix Locus
Prix World Fantasy

Œuvres principales

John Crowley, né le 1er décembre 1942 à Presque Isle dans le Maine, est un écrivain américain de fantasy, de science-fiction et de littérature générale.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Crowley fit ses études à l'Université de l'Indiana et poursuivit une carrière parallèle d'assistant documentaliste pour le cinéma.

Son premier roman, L'Abîme (The Deep, 1975), mêlait déjà SF et fantasy. Il se fit ensuite connaître par ses romans de science-fiction L'Animal découronné (Beasts, 1976) et L'Été-machine (Engine Summer, 1979). Mais c'est son roman de fantasy Le Parlement des fées (Little, Big, 1981), qui lui octroya la célébrité en obtenant le prix World Fantasy du meilleur roman. Un de ses admirateurs, le professeur Harold Bloom, invita John Crowley à l'Université de l'Indiana pour donner un cours sur la littérature utopique.

Un recueil de nouvelles est paru en français : La Grande Œuvre du temps (Great Work of Time, 1989). Il a depuis publié la tétralogie Ægypt, le roman d'espionnage The Translator et un roman uchronique sur Lord Byron.

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

Bibliographie secondaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]