Revolution (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Révolution (homonymie).

Revolution

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Revolution
Autres titres
francophones
Révolution (Québec)
Genre science-fiction post-apocalyptique
Création Eric Kripke
Production J. J. Abrams
Bryan Burk
Eric Kripke
Acteurs principaux Billy Burke
Tracy Spiridakos
Elizabeth Mitchell
Zak Orth
Giancarlo Esposito
David Lyons
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 42
Durée 43 minutes
Diff. originale 17 septembre 201221 mai 2014
Site web http://www.nbc.com/revolution/

Revolution est une série télévisée de science-fiction post-apocalyptique américaine en 42 épisodes de 43 minutes produite et créée par Eric Kripke, diffusée entre le 17 septembre 2012 et le 21 mai 2014 sur le réseau NBC[1] aux États-Unis et en simultané sur Citytv[2] au Canada.

Au Québec, la série est diffusée depuis le 17 septembre 2013 sur le réseau V[3], en Belgique, depuis le 1er décembre 2013 sur La Deux[4] et en France, depuis le 25 avril 2014[5] sur NT1[6]. Néanmoins, elle reste encore inédite en Suisse.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quinze ans après un blackout qui a touché toute la planète dans la nuit du 4 au 5 mars 2014[7], des personnes luttent pour leur survie et pour retrouver leurs proches dans un monde où toute forme d’énergie électrique a disparu. Sur le territoire des États-Unis dont le gouvernement central à disparu, la vie est dirigée par des milices armées et le risque d'une mort prochaine est imminent.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Colm Feore interprète Randall Flynn, personnage énigmatique de la première saison.
Sources VF : RS Doublage[8] et Doublage Séries Database[9]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En septembre 2011, le développement de la série a débuté[10]. Puis, le 2 février 2012, un pilote a été commandé[11]. Jon Favreau l'a réalisé[12].

Le 7 mai 2012, NBC a commandé la série pour la saison 2012-2013[13] et a annoncé 6 jours plus tard sa case horaire : le lundi, 22 h[14]. À la suite des bonnes audiences, NBC a commandé le 2 octobre 2012, après la diffusion du troisième épisode, une saison complète de 22 épisodes de la série[15]. Le 6 janvier 2013, Bob Greenblatt (en), le directeur de NBC, a annoncé que la deuxième partie de la saison ne compterait « que dix épisodes au lieu des douze initialement annoncés », portant la série à un total de vingt épisodes[16].

Durant la pause hivernale, des webisodes de 4 minutes ont été mis en ligne le 18 février 2013 sur le site de la NBC.[réf. souhaitée]

Le 26 avril 2013, la série a été renouvelée pour une deuxième saison de vingt-deux épisodes[17]. Le 12 mai 2013, NBC annonce qu'elle changera de case horaire à l'automne pour le mercredi à 20 h[18].

Le 9 mai 2014, la série est officiellement supprimée[19].

Casting[modifier | modifier le code]

Les rôles ont été attribués dans cet ordre : Graham Rogers, Tracy Spiridakos et Anna Lise Phillips (en)[20], Giancarlo Esposito[21], Billy Burke[22], Tim Guinee[23], Andrea Roth et J. D. Pardo[24], Zak Orth[25], David Lyons et Maria Howell[26].

Le 23 mai 2012, NBC annonce que le rôle de Maggie, attribué à Anna Lise Phillips, fera partie de quelques épisodes et disparaîtra alors que le rôle de Rachel Matheson attribué à Andrea Roth a été re-casté[27] et est incarné par Elizabeth Mitchell[28].

En juin 2012, Daniella Alonso a été choisie pour interpréter un personnage ajouté, celui de Nora[29].

En juillet 2012, l'acteur Derek Webster a obtenu un rôle le temps d'un épisode[30].

En août 2012, Maureen Sebastian a obtenu un rôle récurrent[31] et Jeff Fahey, un rôle le temps d'un épisode[32].

En septembre 2012, les acteurs Kim Raver[33] et David Meunier (en)[34] ont obtenu un rôle récurrent.

En octobre 2012, les acteurs Leland Orser[35] et Patrick Saint-Esprit[35] ont obtenu un rôle le temps d'un épisode.

En janvier 2013, Leslie Hope a obtenu un rôle récurrent[36] et Annie Wersching, un rôle le temps d'un épisode[37].

Parmi les invités et récurrents de la deuxième saison : Jessica Collins[38], Patrick Heusinger (en)[39], Stephen Collins[40], Nicole Ari Parker[41], Steven Culp[42], Jim Beaver[43], Željko Ivanek[44], Christopher Cousins[45], Mat Vairo[46], Bret Michaels[47] et Daniel Henney[48].

Tournage[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau des États-Unis Diffusion originale
Année Jour et heure Début de saison Fin de saison
1 20 2012-2013 Lundi 22 h 17 septembre 2012 3 juin 2013
2 22 2013-2014 Mercredi 20 h 25 septembre 2013 21 mai 2014

Première saison (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Revolution.
  1. Blackout (Pilot)
  2. La Captive (Chained Heat)
  3. Sans merci (No Quarter)
  4. Aux abois (The Plague Dogs)
  5. L'Attaque du train (Soul Train)
  6. Demande d'asile (Sex and Drugs)
  7. Les Enfants soldats (The Children's Crusade)
  8. Le Dernier Pont (Ties That Bind)
  9. Le Bout du tunnel (Kashmir)
  10. Derrière les lignes ennemies (Nobody's Fault But Mine)
  11. Combat inégal (The Stand)
  12. Vieilles Connaissances (Ghosts)
  13. L'Interrogatoire (The Song Remains the Same)
  14. Les Lumières d'Atlanta (The Night the Lights Went Out in Georgia)
  15. Retour au bercail (Home)
  16. Un dangereux allié (The Love Boat)
  17. Retraites stratégiques (The Longest Day)
  18. Le Traitre (Clue)
  19. Les Gardiens (Children of Men)
  20. La Tour sombre (The Dark Tower)

Deuxième saison (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Revolution.

Cette deuxième saison est diffusée depuis le 25 septembre 2013[50].

  1. Les combats continuent (Born in the U.S.A.)
  2. Survivre ensemble (There Will Be Blood)
  3. Par amour (Love Story)
  4. De l'autre côté du masque (Patriot Games)
  5. L'union sacrée (One Riot, One Ranger)
  6. L'ennemi public numéro un (Dead Man Walking)
  7. Chasse à l'homme (The Patriot Act)
  8. Le secret du Dr Horn (Come Blow Your Horn)
  9. L'interface (Everyone Says I Love You)
  10. Le fils caché (Three Amigos)
  11. Mes deux pères (Mis Dos Padres)
  12. L'Antidote (Captain Trips)
  13. Le temps suspendu (Happy Endings)
  14. Le combat (Fear and Loathing)
  15. Chasseur de rêve (Dreamcatcher)
  16. Programmé pour tuer (Exposition Boulevard)
  17. A feu et à sang (Why We Fight)
  18. L'attentat (Austin City Limits)
  19. Quand le pire arrive (Shit Happens)
  20. Pour les lendemains meilleurs (Tomorrowland)
  21. Menace toxique (Memorial Day)
  22. Vers un nouveau commencement (Declaration of Independence)

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Il y a trois statuts possibles pour les personnages :

  • Vivant(e) ;
  • Mort(e) ;
  • Inconnu (le statut du personnage n'est pas connu par le téléspectateur).

Miles Matheson (vivant)

Miles est un ancien général de la milice de la république de Monroe. À présent, il aide les résistants et sa nièce Charlie qui recherche son frère suite à la mort de leur père.

Charlotte « Charlie » Matheson (vivante)

Charlotte est la fille de Ben et Rachel Matheson ainsi que la nièce de Miles Matheson.

Rachel Matheson (vivante)

C'est la mère de Charlie et Danny Matheson, veuve de Ben. Elle est à l'origine du blackout. Elle est détenue par Monroe pour trouver un moyen de lui procurer de l'électricité. Après la mort de son fils, elle va tenter de rétablir l’électricité et de tuer Monroe.

Danny Matheson (mort dans l'épisode 11, saison 1)

Danny est le frère de Charlie. Il est capturé par Tom Neville. Il est tué par un hélicoptère de la milice de Monroe.

Aaron Pittman (vivant)

Aaron est un ami de Ben Matheson et un grand informaticien richissime de Google. Dans le premier épisode de la première saison, Ben donne à Aaron un pendentif qui a le pouvoir de rallumer l'électricité autour de lui et lui demande de le garder en sécurité. Il va accompagner Charlie Matheson puis Rachel Matheson dans leur périple. C'est lui qui va rallumer l'électricité dans le monde entier à la fin de la première saison.

Nora Clayton (morte dans l'épisode 20, saison 1)

Nora est une rebelle qui aide Miles. Elle est spécialisée dans la fabrication de bombes.

Capitaine Tom Neville (vivant)

Tom est capitaine de la milice, il est proche du général Monroe, avant de se retourner contre lui. C'est le père de Jason et le mari de Julia Neville.

Jason Neville (mort dans l'épisode 18, saison 2)

Jason est le fils du capitaine Neville et soldat de la milice. Il va rejoindre Charlie et les rebelles. Il est tué par Charlie qui lui tire dessus pour se défendre.

Sebastian « Bass » Monroe (vivant)

Sebastian est le chef de la république de Monroe qu'il dirige en dictateur.
Ancien meilleur ami de Miles Matheson, ils sont tous deux en conflit, chacun souhaitant retrouver et tuer l'autre. Cependant, ils ne sont pas capables de le faire se considérant toujours comme de bons amis.

Ben Matheson (mort dans l'épisode 1, saison 1)

Ben est le père de Charlie Matheson, époux de Rachel Matheson et frère de Miles Matheson. Il est à l'origine de l'arrêt de l'électricité dans le monde. Dans le premier épisode de la première saison, il se fait tuer par un soldat de la milice de la république de Monroe. La troupe était commandée par le capitaine Tom Neville.

Maggie Foster (mort dans l'épisode 4, saison 1)

Maggie est en voyage d'affaire aux États-Unis lorsque le blackout a eu lieu. Quand Ben la trouve, elle voulait se suicider ne trouvant aucun moyen de rejoindre sa famille au Royaume-Uni. Elle meurt finalement dans l'épisode quatre de cette première saison. En voulant lutter pour ne pas se faire tuer, elle se plante le couteau de son ravisseur dans la cuisse et touche une artère.

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

Grace Beaumont (vivante)

Mêlée au blackout, elle rejoint la tour, envoyée par Randall.

Julia Neville

Julia est la femme du capitaine Tom Neville et la mère de Jason Neville. Elle offre un soutien inconditionnel à son mari. Elle réside tout d'abord à Philadelphie (république de Monroe) puis à Atlanta (en Géorgie). Elle est utilisée comme moyen de pression par Monroe sur le capitaine Neville.

Randall Flynn (mort dans l'épisode 20, saison 1)

Sous-secrétaire d'État à la défense, il est le principal responsable du blackout. Il travaille ensuite avec Monroe en lui procurant des amplificateurs d'énergie qui permettent à la république d'avoir des véhicules de guerre opérationnels. À la fin de la saison 1, se déclarant "patriote", il se suicide après avoir envoyé des missiles balistiques sur Philadelphie et Atlanta, sièges de la république de Monroe et de la Fédération de Géorgie, pour initier une reconstruction des États-Unis.

Sergent Will Strausser (mort dans l'épisode 10, saison 1)

Sous-officier de la milice au passé civil psychopathe, ses méthodes d'action violentes font de lui un auxiliaire particulièrement apprécié de Monroe. De tous les hommes que Miles Matheson a formés quand il était général de la milice de Monroe, Strausser est le seul qu'il craint vraiment.

Capitaine Jeremy Baker (mort dans l'épisode 17, saison 1)

Le Capitaine Baker est au service de la République de Monroe et est sous les ordres directs du général. C'est un ami de Monroe et de Miles puisque dans une scène de flash-back, on le voit se faire sauver de deux pillards par Monroe et Miles.

Au début de la saison 1, on le voit traquer les rebelles dans une de leurs bases, là où se sont réfugiés Miles et ses compagnons. Baker entreprend le siège de la base mais ne peut progresser car ses hommes se font abattre par un tireur d'élite rebelle disposant d'un fusil moderne de haute précision. Pendant l'assaut final, il se fait capturer par Miles mais dévoile la véritable identité de ce dernier aux rebelles. Jeremy Baker monte en grade au fil de la saison, accompagnant Monroe dans tous ses déplacements. Il sera le chef d'état major de la milice de Monroe car tous les autres officiers avant lui sont exécutés par la folie de Monroe. À Philadelphie, en allant boire un verre avec Monroe, ils sont pris en embuscade. Monroe, dans sa paranoïa, croit le colonel impliqué dans l'embuscade alors qu'il n'en est rien. Néanmoins Jeremy, plus tard, se sentant menacé et sachant qu'il allait être exécuté, finit par dire ses quatre vérités au général Monroe, chose que personne n'avait osé avant lui. Il croyait sincèrement à la construction d'un monde meilleur comme il le dit lui-même juste avant sa mort.

Priscilla Pittman (vivante)

Elle est la femme d'Aaron Pittman. Ils se retrouvent vers la fin de la première saison, après qu'elle a été enlevée.

Docteur Bradley Jaffe (mort)

Collègue de Ben et Rachel Matheson. Il détient un des 12 pendentifs. Séquestré par la Milice dans l'épisode 7.

Kelly Foster (inconnu)

Elle est la présidente de la fédération de Géorgie, l'ennemi de la république de Monroe. Elle offre un soutien considérable aux rebelles et nomme Miles Matheson général.

Territoires[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en Amérique du Nord. Il est possible de distinguer plusieurs territoires tels que la « République de Monroe, la Fédération de Géorgie, le Texas, La Nation des plaines, le Commonwealth de Californie, et les Terres inhabitées », tous devenus des nouveaux territoires indépendants.

Carte représentant les nouveaux États souverains, ayant remplacé les États-Unis d'Amérique

République de Monroe[modifier | modifier le code]

Drapeau de la République de Monroe

La République de Monroe constitue l'entité politique indépendante qui a succédé au nord-est des États-Unis et d'une partie du sud-est du Canada. Elle est dirigée par le Général Sebastian « Bass » Monroe (David Lyons). Le siège est à Independence Hall à Philadelphie. La milice de Monroe constitue la seule force armée autorisée de la république : il est interdit à tout citoyen de posséder une arme à feu. La milice est entièrement sous le contrôle du général et a un contrôle complet sur toutes les villes et villages qui doivent donner une partie de leurs récoltes en tant qu’impôt à la milice. La milice lutte principalement contre les rebelles (n’importe qui avec un drapeau des États-Unis sera considéré comme un rebelle). Les membres de la milice sont marqués sur le poignet de « la marque de Monroe » au fer rouge.

Membres de la milice :

Fédération de Géorgie[modifier | modifier le code]

Drapeau de la fédération de Géorgie

La Fédération de Géorgie, constitue la nation du Sud-Est du nouveau territoire américain. Le dirigeant est la présidente Kelly Foster (Leslie Hope). La capitale est Atlanta (Géorgie).

Le Texas[modifier | modifier le code]

Drapeau du Texas

Le président est Bill Carver, il siège à Austin, capitale du Texas. L'État dispose de Texas Rangers.

La Nations des plaines[modifier | modifier le code]

Le Commonwealth de Californie[modifier | modifier le code]

Les Terres inhabitées[modifier | modifier le code]

Les Patriots[modifier | modifier le code]

Ce qui reste du gouvernement fédéral des États-Unis s'est réfugié dans la colonie américaine situé dans la base navale de la baie de Guantánamo à Cuba. Ils comptent reprendre les États-Unis en commencent par la maison blanche .

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 17 septembre 2012, l’épisode pilote a rassemblé 11,65 millions de téléspectateurs avec un excellent taux de 4,1 % sur les 18-49 ans[51], ce qui reste à ce jour la meilleure audience de la série et son meilleur taux sur les 18-49 ans.

Le quinzième épisode de la première saison à quant à lui, retenu l'attention de 5,49 millions de téléspectateurs, soit la pire audience de la série[52].

Au fil de la diffusion, la première saison perd presque 3 millions de téléspectateurs et obtient une moyenne de 7,5 millions de téléspectateurs par épisode[53].

Lors de la deuxième saison, le premier épisode a réuni 6,81 millions de téléspectateurs avec un taux de 1,8 % sur les 18-49 ans[54].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NBC announces aggressive and staggered season premiere strategy for fall 2012 », sur The Futon Critic.com (consulté le 14 juin 2012).
  2. (en) « Better. Every. Day. Citytv unveils strongest primetime schedule for 2012-2013 season », sur Newswire.ca (consulté le 29 mai 2012).
  3. « Une comédie de Sugar Sammy et Simon-Olivier Fecteau à V », sur Lapresse.ca,‎ 24 mai 2013.
  4. « Revolution : Et si toute forme d'énergie disparaissait ? », sur RTBF.be,‎ 12 novembre 2013.
  5. « Grey's Anatomy, Revenge, Revolution, The Killing, The Bridge, The Walking Dead et Mafiosa séries mania », sur Itstvnews.com (consulté le 2 avril 2014).
  6. « TF1 abandonne Revolution au profit de NT1 », sur Toutelatele.com (consulté le 1er avril 2014).
  7. Épisode 15, 2e saison
  8. a, b et c « Fiche du doublage de la série », sur RS Doublage (consulté le 13 mars 2013).
  9. a, b, c et d « Fiche du doublage de la série », sur Doublage Séries Database (consulté le 14 septembre 2013).
  10. (en) « J.J. Abrams/Eric Kripke Thriller Revolution Gets Pilot Production Commitment At NBC », sur DeadLine,‎ 25 septembre 2011.
  11. (en) « NBC Picks Up Eric Kripke/JJ Abrams Drama Pilot Revolution », sur Deadline,‎ 2 février 2012.
  12. (en) « Jon Favreau To Direct J.J. Abrams/Eric Kripke NBC Pilot Revolution », sur Deadline,‎ 8 février 2012.
  13. (en) « 1600 Penn, Animal Practice, New Normal, Revolution & Save Me Picked Up To Series At NBC », sur Deadline,‎ 7 mai 2012.
  14. (en) « NBC Reveals Its 2012-13 Primetime Schedule », sur TheFutonCritic,‎ 13 mai 2012 (consulté le 15 mai 2012).
  15. « Une saison complète de 22 épisodes pour Revolution, Go On et The New Normal », sur Audiencesusa.com (consulté le 2 octobre 2012).
  16. « Moins d'épisodes pour la première saison de Revolution ! », sur AlloCiné.fr (consulté le 7 janvier 2013).
  17. (en) « NBC announces five drama series renewals for next season », sur The Futon Critic.com (consulté le 26 avril 2013)
  18. (en) « NBC reveals its 2013-14 primetime schedule », sur The Futon Critic.com (consulté le 12 mai 2013).
  19. (en) « NBC Cancels Revolution After Two Seasons », sur Deadline,‎ 9 mai 2014.
  20. (en) « Revolution, American Judy, Bad Girls, Adam Sztykiel, Goodwin Games add casts », sur Deadline.com (consulté le 24 février 2012).
  21. (en) « Giancarlo Esposito to co-star in JJ Abrams/Eric Kripke’s NBC Pilot Revolution », sur Deadline.com (consulté le 27 février 2012).
  22. (en) « Billy Burke in Revolution, David Harbour in Midnight Sun among Pilot cast additions », sur Deadline.com (consulté le 4 mars 2012).
  23. (en) « Tim Guinee joins Revolution, Michael Nyqvist in Zero Hour », sur Deadline.com (consulté le 9 mars 2012).
  24. (en) « Pilots Revolution, Baby Big Shot and Carrie Diaries add regulars », sur Deadline.com (consulté le 14 mars 2012).
  25. (en) « Scott Wolf joins CW’s Joey Dakota, Revolution and Banshee add to casts », sur Deadline.com (consulté le 14 mars 2012).
  26. (en) « David Lyons in JJ Abrams/Eric Kripke Pilot, NeNe leakes in New Normal, more castings », sur Deadline.com (consulté le 26 mars 2012).
  27. (en) « Several more new series in recasting mode; Returning ones add/cut regulars », sur Deadline.com (consulté le 23 mai 2012).
  28. (en) « Elizabeth Mitchell joins J.J. Abrams-Eric Kripke NBC series Revolution as regular », sur Deadline.com (consulté le 30 juin 2012).
  29. (en) « J.J. Abrams/Eric Kripke series Revolution casts Daniella Alonso as new regular », sur Deadline.com (consulté le 29 juin 2012).
  30. (en) « Harry's Law actor joins NBC's Revolution », sur Insidetv.ew.com (consulté le 30 juillet 2012).
  31. (en) « Several TV series book recurring actors », sur Deadline.com (consulté le 31 août 2012).
  32. (en) « Fall TV scoop: J.J. Abrams Revolution enlists Lost alum Jeff Fahey », sur TVLine.com (consulté le 18 août 2012).
  33. (en) « Grey's Anatomy alum Kim Raver joins in NBC's Revolution », sur TVLine.com (consulté le 5 septembre 2012).
  34. (en) « Two Justified actors join NBC's Revolution », sur Insidetv.ew.com (consulté le 5 septembre 2012).
  35. a et b (en) « Taken actor joins Revolution », sur Insidetv.ew.com (consulté le 31 octobre 2012).
  36. (en) « 24's Leslie Hope lands multi-episode arc as President », sur TVLine.com (consulté le 18 janvier 2013).
  37. (en) « 24 alum Annie Wersching cast as Spoiler's first love », sur TVLine.com (consulté le 28 janvier 2013).
  38. (en) « Jessica Collins joins NBC’s Revolution, Game of Thrones casts Red Viper role », sur Deadline.com,‎ 28 juin 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  39. (en) « Revolution adds Patrick Heusinger, Fabrizio Guido joins Welcome To the Family », sur Deadline.com,‎ 1er juillet 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  40. (en) « Revolution adds Stephen Collins as Rachel's Dad, makes season 2 tweaks », sur TVGuide.com,‎ 20 juillet 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  41. (en) « Nicole Ari Parker to recur on Revolution, Roger Cross joins FX Pilot The Strain », sur Deadline.com,‎ 24 juillet 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  42. (en) « Uzo Aduba upped to regular on Orange Is the New Black, Steven Culp in Revolution », sur Deadline.com,‎ 8 août 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  43. (en) « Revolution exclusive: Jim Beaver books guest spot, reunites with Supernatural producers », sur TVLine.com,‎ 23 août 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  44. (en) « Željko Ivanek joins Revolution », sur TVGuide.com,‎ 27 août 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  45. (en) « Christopher Cousins joins Revolution, duo cast in amazon Pilot The After », sur Deadline.com,‎ 14 octobre 2013 (consulté le 24 octobre 2013).
  46. (en) « The Last Ship casts a regular, Believe, Revolution and Gang Related add recurring », sur Deadline.com,‎ 7 novembre 2013.
  47. (en) « Multiplatinum recording artist Bret Michaels guest stars on NBC and Warner Bros. Television's Revolution », sur TheFutonCritic.com,‎ 3 décembre 2013.
  48. (en) « Revolution enlists X-Men Origins: Wolverine alum », sur Hollywoodreporter.com,‎ 9 décembre 2013 (consulté le 10 janvier 2014).
  49. « Communiqué de V lors du dévoilement de sa programmation 2013-2014 », sur Vtele.ca (consulté le 26 mai 2013).
  50. (en) « NBC announces fall premiere dates for new season », sur The Futon Critic.com,‎ 21 juin 2013
  51. « Audiences Lundi 17/09 : lancement record pour Revolution ; The Voice en hausse ; faible retour pour Bones et flop de The Mob Doctor », sur Audiencesusa.com (consulté le 18 septembre 2012).
  52. « Audiences du lundi 29 avril 2013 : 2 Broke Girls termine quatrième derrière le final de The Following », sur Audiencesusa.com (consulté le 30 avril 2013).
  53. « Moyenne globale de la série », sur AlloCiné.fr (consulté le 13 mai 2013).
  54. « Audiences du Mercredi 25/09 : Revolution retrouve son public ; succès pour New York, unité spéciale ; retour en chute pour Modern Family », sur Audiencesusa.com (consulté le 26 septembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]