Vincent Gessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincent Gessler

Description de cette image, également commentée ci-après

Vincent Gessler en 2011

Activités Romancier, nouvelliste
Naissance 26 novembre 1976 (37 ans)
Sierre, Drapeau de la Suisse Suisse
Langue d'écriture Français
Genres Science-fiction
Distinctions Prix Julia-Verlanger
Prix européen Utopiales des pays de la Loire

Œuvres principales

  • Cygnis

Vincent Gessler, né à Sierre le 26 novembre 1976, est un écrivain et scénariste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Gessler vit à Genève, où il a suivi des études de Lettres (Master spécialisé en histoire médiévale). Ce « passionné d’histoire et de sciences » a, entre autres, pour centres d'intérêt l'archéologie et le jeu vidéo[1]. Dans sa jeunesse, il affirme avoir baigné « dans la proximité des livres et de la lecture »[1], mais il décide de se consacrer à l'écriture après « le décès d’un ami très proche » avec lequel il avait un « imaginaire commun »[2]. À l'issue d'un concours de nouvelles, c'est dans la revue suisse Archipel qu'il voit son premier texte publié en 2003[2]. Dans ce numéro intitulé "Îles sur le toit du monde" et sous-titré "Une anthologie romande de science-fiction"[3], son texte La déesse Blanche s'inscrit, selon Patrick Gyger, dans « l'avènement d'une nouvelle génération d'acteurs de la scène SF locale »[4].

Son premier roman, Cygnis, paru en 2010 aux éditions L’Atalante, a été nominé à une dizaine de prix littéraires et a reçu le prix Julia-Verlanger 2010 et le prix européen Utopiales des pays de la Loire 2010. Ce récit post-apocalyptique, poétique et humaniste, est inspiré par des « récits mythologiques » et des « figures médiévales ». Parmi ses influences pour ce roman, il cite notamment des auteurs de l'antiquité comme « Jules César, Pline, Tite-Live et Sénèque »[5]. Le roman est également un succès public puisqu'il figure dans les meilleures ventes de littérature de l'imaginaire en 2010 et que deux réimpressions ont eu lieu en moins de deux ans.

En 2010, il travaillait pour l'Université de Genève, dans le domaine de la formation continue[1],[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans
Anthologie
Nouvelles[10]
  • 2003 : La déesse blanche, publié dans Iles sur le toit du monde : une anthologie romande de science-fiction, Archipel n° 24, 2003.
  • 2004 : La tête dans le sable, publié dans Horrifique, (St-Jean, Québec) n° 41, 2004.
  • 2006 : Fractal, publié dans Utopiae 2006, L'Atalante, Nantes.
  • 2006 : Au bord de l'Abyme, publié dans Lunatique n° 73, Eons, novembre 2006.
  • 2006 : Genève en 2106, publié dans Tribune de Genève, édition du 12.07.2006, Genève.
  • 2007 : Les risques du métier, publié dans Lunatique n° 77, Eons, décembre 2007.
  • 2008 : Retour aux sources, publié dans Les tribulations d'un voyageur helvétique, Éditions Zoé, 2008.
  • 2010 : Miroirs du Ciel, publié dans Utopiales 2010, ActuSF, 2010.
  • 2012 : Où vont les reines, publié dans Reines & Dragons, Mnemos, 2012.
  • 2012 : Les derniers matins du monde, publié dans Le Courrier, édition du 22.12.2012, Genève.
Scénario de bande-dessinée
Scénario de cinéma
  • 2005 : Le bon moment, court-métrage réalisé par Christophe Billeter et Pascal Knoerr[12].

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • Prix Julia-Verlanger 2010 obtenu pour Cygnis.
  • Prix européen Utopiales des pays de la Loire 2010 obtenu pour Cygnis.
  • Prix Futuriales 2010 : nomination et finaliste pour Cygnis
  • Grand Prix de l'Imaginaire 2011 : nomination et finaliste pour Cygnis
  • Prix Rosny aîné 2011 : nomination et finaliste pour Cygnis
  • Prix Bob-Morane 2011 : nomination et finaliste pour Cygnis
  • Prix Complètement livres 3e édition : sélection de Cygnis[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Interview de Vincent Gessler », sur actusf.com, consulté le 15 janvier 2011
  2. a et b (fr) « Vincent Gessler aux Utopiales : Interview », sur imaginelf.com, consulté le 15 janvier 2011
  3. (fr) « Archipel 2000-2009 », sur www3.unil.ch, consulté le 15 janvier 2011
  4. (fr) « http://www.culturactif.ch/livredumois/janv2004archipel.htm », sur culturactif.ch, consulté le 15 janvier 2011
  5. (fr) « Utopiales 2010 : Conférence/rencontre avec Vincent Gessler », sur actusf.com, consulté le 15 janvier 2011
  6. (fr) « auteurs Vincent Gessler », sur l-atalante.com, consulté le 15 janvier 2011
  7. L'Atalante, « Cygnis, Vincent Gessler » (consulté le 27 mars 2010)
  8. L'Atalante, « Mimosa, Vincent Gessler » (consulté le 23 février 2012)
  9. Rivière Blanche, « Dimension Suisse » (consulté le 9 juin 2010)
  10. Noosfere, « Fictions parues en volumes en tant que : Auteur » (consulté le 4 janvier 2008)
  11. Bedetheque.com, « Mes semblables » (consulté le 4 janvier 2008)
  12. « Article Vincent Gessler dans IMDB » (consulté le 29 février 2008)
  13. « Sélection du prix Complètement livres » (consulté le 18 octobre 2011)