Pierre Pelot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Pelot

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre Pelot (2011)

Nom de naissance Pierre Grosdemange
Autres noms Pierre Suragne
Pierre Carbonari
Activités Romancier
Naissance 13 novembre 1945 (68 ans)
Saint-Maurice-sur-Moselle, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Science-fiction, fantastique, romans noirs, western
Distinctions Prix Amerigo Vespucci
Grand prix de l'Imaginaire

Œuvres principales

Pierre Pelot[1], de son vrai nom Pierre Grosdemange, né le 13 novembre 1945 à Saint-Maurice-sur-Moselle dans les Vosges, est un écrivain français. Il est extrêmement prolifique, on lui attribue près de 200 titres. Il écrit également sous les pseudonymes de Pierre Suragne et Pierre Carbonari.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a surtout écrit de la science-fiction mais aussi du fantastique, des romans noirs et – avec la collaboration scientifique d'Yves Coppens – des romans situés dans la Préhistoire (Le Rêve de Lucy).

De 1960 à 1963, il apprend le dessin par correspondance et se lance dans la bande dessinée, ce qui lui vaudra son premier article de presse en 1963 dans L'Est républicain à propos de sa BD mettant en scène un héros du Far West : Bob Hart[2].

Fort de cette expérience et ayant appris énormément sur l'histoire des États-Unis il se lance dans une carrière littéraire en adoptant son genre de prédilection : le western. Son premier roman, La Piste du Dakota, paru en 1965 sous la signature de Pierre Pelot, se déroule dans les États-Unis du lendemain de la guerre de Sécession. Il paraît dans la collection Marabout Junior qui publie également les aventures de Bob Morane (d'Henri Vernes). D'autres westerns suivent.

En 1967, Pierre Pelot crée le personnage de Dylan Stark, un métis franco-indien né dans le sud des États-Unis. Le premier roman de la série, Quatre Hommes pour l'Enfer, se déroule pendant la guerre de Sécession, à laquelle le personnage participe du côté sudiste, à contrecœur. Ce roman paraît en 1967 dans la collection Pocket Marabout. Il reçoit cette même année le prix des Treize pour La Couleur de Dieu et se marie le 22 décembre.

Son fils Pierre-Dylan naît en 1969. Il se fera connaître sous le pseudonyme de Dylan Pelot avant de disparaître brutalement à l'âge de 43 ans.

L'inspiration de Pierre Pelot se démarque de celle d'autres romanciers pour la jeunesse par le fait que ses romans se terminent souvent mal et que ses personnages ne sont pas des surhommes (contrairement à Bob Morane, par exemple).

Il publiera un peu plus tard des romans SF et des policiers dans les collections « anticipation » et «spécial police» chez Fleuve noir, sous le pseudonyme de Pierre Suragne.

Pierre Pelot a également publié des romans contemporains, comme Le Ciel fracassé, paru en 1975, qui met en scène un déserteur, en une époque où le service militaire était encore obligatoire en France.

En 2003, il a publié un roman historique, C'est ainsi que les hommes vivent, qui traite de sa région (les Vosges) au XVIIe siècle. Les critiques sont élogieuses.

En 2006, il reçoit le prix Amerigo Vespucci lors du 17e Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges pour son roman L'Ombre des voyageuses.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Roman de Pierre Pelot.

Diverses[modifier | modifier le code]

  • Après le déluge, nouvelle uchronique dans l'anthologie Divergences 001 (2008)
  • Blues pour Julie
  • Canyon Street
  • Ce soir, les souris sont bleues
  • Delirium Circus
  • Fœtus-Party
  • Île aux enragés
  • Kid Jésus
  • La Fille de la Hache-Croix
  • La Foudre au ralenti
  • La Guerre olympique
  • La Montagne des bœufs sauvages
  • La Nuit du Sagittaire
  • La Rage dans le troupeau
  • L'Ange étrange et Marie McDo (éd. Fayard, 2010)
  • Le Ciel bleu d'Irockee
  • Le Long Voyage de Soleil-Fleur et Griffue
  • Le Pain perdu
  • Le Pays des rivières sans nom
  • Le Sommeil du chien
  • Le Sourire des crabes
  • Les Barreaux de l'Éden
  • Les Étoiles ensevelies
  • Les Îles du vacarmes
  • Les Légendes de terre
  • Les Normales saisonnières
  • Les Promeneuses sur le bord du chemin
  • L'Été en pente douce
  • L'Ombre des voyageuses
  • Maria (éd. Héloïse d'Ormesson, 2011)
  • Nos armes sont de miel, (éd. J'ai lu, 1982, no 1305 (ISBN 9782277213055))
  • Parabellum tango
  • Purgatoire (éd. Fleuve noir, 1986, coll. Gore n° 34)
  • Transit
  • Une autre terre
  • Petit éloge des saisons
  • Méchamment dimanche
  • La ville où les morts dansent toute leur vie

Les Hommes sans futur[modifier | modifier le code]

  • Les Mangeurs d'argile
  • Saison de rouille
  • Soleils hurlants
  • Le Père de feu
  • Le chien courait sur l'autoroute en criant son nom
  • Ce chasseur-là

Sous le pseudonyme Pierre Suragne[modifier | modifier le code]

  • Ballade pour presque un homme
  • Brouillards
  • Dérapages
  • Du plomb dans la neige
  • Duz
  • Elle était un fois
  • Et puis les loups viendront
  • Je suis la brume
  • La Cité au bout de l'espace
  • La Nef des dieux
  • La Peau de l'orage
  • La Septième Saison
  • Le Dieu truqué
  • Le Raconteur
  • Le Septième Vivant
  • L'enfant qui marchait sur le ciel
  • Les Grands Méchants Loufs
  • Mais si les papillons trichent
  • Mal Iergo le dernier
  • Mecanic Jungle
  • Suicide
  • Une si profonde nuit
  • Vendredi, par exemple…
  • Virgules téléguidées

Western[modifier | modifier le code]

  • Black Panache
  • Comme se meurt un soleil
  • De soleil et de sang
  • La Guerre du castor
  • La Longue Chasse
  • La Nuit du diable
  • La Piste du Dakota
  • La Poussière de la piste
  • La Révolte du Sonora
  • La Tourmente
  • Le train ne sifflera pas trois fois
  • Les Croix en feu
  • Les Épaules du diable
  • L'Unique rebelle

Konnar et Compagnie[modifier | modifier le code]

Cycle de Dylan Stark[modifier | modifier le code]

  1. Quatre hommes pour l'enfer
  2. Le Vent de la colère
  3. La Couleur de Dieu
  4. La Horde aux abois
  5. Les Loups dans la ville
  6. Les Loups sur la piste
  7. Les Irréductibles
  8. Le Hibou sur la porte
  9. La Marche des bannis
  10. Deux hommes sont venus
  11. 7 h 20 pour Opelousas
  12. La Peau du nègre
  13. L'Homme qui marche
  14. Quand gronde la rivière
  15. Plus loin que les docks
  16. Un jour, un ouragan…
  17. Le Tombeau de Satan
  18. La Loi des fauves
  19. L'Homme des monts déchirés
  20. L'Erreur
  21. Sierra brûlante
  22. Pour un cheval qui savait rire

Avec Yves Coppens[modifier | modifier le code]

  • Le rêve de Lucy
  • Série "Sous le vent du monde"
  1. Qui regarde la montagne au loin
  2. Le nom perdu du soleil
  3. Debout dans le ventre blanc du silence
  4. Avant la fin du ciel
  5. Ceux qui parlent au bord de la pierre

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]