Masamune Shirow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Masamune Shirow

士郎・正宗

Naissance 23 novembre 1961
Kobe, Hyōgo, Japon
Nationalité Japonaise
Profession Mangaka
Langue d’écriture Japonais
Distinctions
Prix Seiun (1986)
Éditeur associé

Œuvres principales

Masamune Shirow (士郎・正宗, Shirō Masamune?) est un dessinateur de manga japonais de renommée internationale. Il est né le 23 novembre 1961 (52 ans) à Kobe, dans la préfecture de Hyōgo. Depuis le tremblement de terre de 1995 à Kōbe, il vit à Hyōgo.

Il est notamment l'auteur d'Appleseed et de Ghost in the Shell. Ses thèmes de prédilection sont le cyberpunk, les mechas et la création d'univers cohérents (culturellement, scientifiquement et politiquement vraisemblables).

Biographie[modifier | modifier le code]

« Masamune Shirow » est un pseudonyme : Masamune était un célèbre forgeron japonais du XIVe siècle. Il forgea notamment un sabre pour Yagyū Munenori en 1630[1] ; il a d'ailleurs donné des noms de sabre à certains de ses personnages (Kusanagi par exemple).

Style graphique et narratif[modifier | modifier le code]

Ses dessins sont détaillés[2], et peuvent paraitre difficiles à déchiffrer à première vue. Ses histoires alternent des scènes de réflexion sur la situation politique nationale et internationale, des scènes d'actions, et des scènes d'introspection. Les scènes d'actions mettent en scène des sections d'intervention en détaillant leur mode d'investigation, la situation entre les considérations politiques et les priorités liées à la sécurité civile, des propositions d'intervention, la coordination entre groupes.

Les personnages sont complexes et les scénarios s'articulent sur des technologies militaires appliquées dans le civil (par ses mecha particuliers, les landmates) et la politique. L'univers de Shirow est une œuvre d'anticipation. Une des caractéristiques de l'auteur est de mettre en scène des personnages principaux féminins. Masamune Shirow annonce dans Appleseed, le passage actuel d'une guerre dite conventionnelle à une guerre de terrorisme qui ne se ferait plus entre états mais entre groupes d'influence. À partir des années 2000, avec la série des Galgrease il s'oriente vers le hentai.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Artbook 
Galgrease 

Série de manga et posters érotiques. Le nom vient du fait que les femmes ("gal" en anglais") sont dessinés avec un effet huilé ("grease" en anglais) sur leur peau.

Animation[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Scott Wilson, introduction du Sabre de vie (Heihō kadensho) de Yagyū Munenori, éd. Budo
  2. (ja+en+de+fr) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi »,‎ 15 mai 2004, 19,6 cm × 24,9 cm, broché, 576 p. (ISBN 978-3-8228-2591-4, résumé), p. 278-283
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]