The Walking Dead (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Walking Dead.

The Walking Dead

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original The Walking Dead
Genre série d'horreur, dramatique
Création Frank Darabont
Robert Kirkman
Production Robert Kirkman
Frank Darabont
David Alpert
Acteurs principaux Andrew Lincoln
Steven Yeun
Norman Reedus
Melissa McBride
Lauren Cohan
David Morrissey
(liste complète)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine AMC
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 51 + 13 webisodes (liste)
Durée 2 x 63 minutes
49 x 42-44 minutes
Diff. originale en production
Site web http://www.amctv.com/originals/The-Walking-Dead/

The Walking Dead est une série télévisée d'horreur américaine, adaptée par Frank Darabont et Robert Kirkman, créateur de la bande dessinée du même nom. Elle est diffusée depuis le sur AMC.

En France, la série est diffusée depuis le sur OCS Choc[1], depuis le sur TF6[2], depuis le sur NT1[3] ainsi que depuis le sur Sundance Channel France[4], en Belgique, depuis le sur Be Séries[5] ainsi que depuis le sur Plug TV[réf. nécessaire], en Suisse, depuis le sur RTS Un[6] et au Québec, depuis le sur AMC avec Bell TV, Bell Fibe TV[7] ainsi que depuis le sur AMC avec Vidéotron.[réf. souhaitée]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une épidémie ayant transformé la quasi-totalité de la population américaine et mondiale en « rôdeurs » ou mort-vivants, un groupe d'hommes et de femmes mené par le shérif-adjoint du comté de Kings (Alabama), Rick Grimes, tente de survivre…

Ensemble, ils vont devoir tant bien que mal faire face à ce nouveau monde devenu méconnaissable, à travers leur périple dans le Sud profond des États-Unis.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb[11]

Distribution[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de The Walking Dead.

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Anciens acteurs principaux

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Introduits lors de la première saison

Introduits lors de la deuxième saison

Introduits lors de la troisième saison

Introduits lors de la quatrième saison

Version française 
Sources V. F. : Doublage Séries Database[12] et RS Doublage[13]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

La série a d'abord été développée en 2009 pour la chaîne NBC[14], avant d'être reprise par AMC. Frank Darabont, en plus d'être le producteur exécutif du pilote se charge de son écriture et de sa réalisation.

Le , AMC annonce officiellement la diffusion d'un pilote inspiré des bandes dessinées de The Walking Dead, avec Gale Anne Hurd comme producteur exécutif en plus de Frank Darabont[15]. En janvier 2010, une revue du script du pilote a attiré plus d'attention[16].

Lors du tournage, AMC a commandé une première saison de six épisodes[17]. Frank Darabont a été producteur délégué lors des derniers épisodes tournés de la première saison[18],[19].

Le , Frank Darabont a indiqué que The Walking Dead aura une deuxième saison. Le , AMC confirme la deuxième saison, composée de treize épisodes[20]. Frank Darabont annonce par la suite qu'il « aimerait également inclure quelques éléments de l'environnement qui ont lieu dans le tome 2 du livre de Robert Kirkman[21] ».

Le suite aux records d'audience des deux premiers épisodes de la deuxième saison, la chaîne a annoncé le renouvellement de la série pour une troisième saison[22],[23] de treize épisodes. Le , AMC a commandé trois épisodes supplémentaires à la troisième saison, soit un total de seize épisodes[24].

Le , la série a été renouvelée pour une quatrième saison de seize épisodes[25] prévue à partir du [26]. Elle est dirigée par le nouveau showrunner Scott Gimple, qui remplace Glenn Mazzara.

Le , AMC annonce le renouvellement de la série pour une cinquième saison, suite au succès d'audience de la saison précédente suivie par 14,3 millions de téléspectateurs[27],[28].

Casting[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Andrew Lincoln, Sarah Wayne Callies, Jon Bernthal, Laurie Holden, Steven Yeun et Emma Bell, au Paleyfest 2011, à Beverly Hills.

Le casting de la série s'est effectué progressivement. L'acteur devant interpréter le personnage principal, Rick Grimes, a fait l'objet de nombreuses rumeurs, mais c'est finalement le comédien Andrew Lincoln qui a décroché le rôle. Les acteurs principaux recrutés ensuite pour la série sont Jon Bernthal pour interpréter Shane Walsh et Sarah Wayne Callies pour le rôle de Lori Grimes.

Par la suite, deux acteurs ayant régulièrement tourné au cinéma sous la direction de Frank Darabont rejoignent la distribution principale : Laurie Holden est choisie pour incarner Andrea dans la série et Jeffrey DeMunn obtient le rôle de Dale.

Le , The Hollywood Reporter rapporte que David Morrissey a été choisi pour incarner le personnage sadique du Gouverneur[29]. Le , le magazine annonce que Danai Gurira incarnera Michonne, l'héroïne des comic books ; elle a fait sa première apparition dans l'épisode final de la deuxième saison[30]. En août 2012, l'acteur Dallas Roberts a obtenu un rôle récurrent au cours de la troisième saison[31]. Puis en octobre 2012, les acteurs Lew Temple[32] et Vincent M. Ward[33] ont obtenu un rôle récurrent lors de la troisième saison.

En mars 2013, il a été confirmé que David Morrissey reprendra son rôle lors de la quatrième saison[34].

En avril 2013, lors d'une interview, Melissa McBride annonce qu'elle a obtenu le statut d'actrice principale depuis la deuxième saison[35] et Scott Wilson depuis la troisième saison[35]. Le même mois, Emily Kinney[35],[36], Chad Coleman[35],[36], Sonequa Martin-Green[35],[36] et Lawrence Gilliard Jr.[37] ont obtenu le statut d'acteur principal dès la quatrième saison.

En juillet 2013, l'acteur Danny Vinson a obtenu un rôle le temps d'un épisode[38] et est annoncé que Lennie James reprendra son rôle[39] lors de la quatrième saison mais il n’apparaît dans aucun épisode de la saison.

En septembre 2013, les actrices Christian Serratos[40] et Alanna Masterson[41] ont obtenu un rôle récurrent lors de la quatrième saison avec la possibilité d'être promue au rang de principal pour la cinquième saison[40],[41].

En octobre 2013, les acteurs Michael Cudlitz[42] et Josh McDermitt[43] ont obtenu un rôle récurrent lors de la quatrième saison avec la possibilité eux aussi d'être promu au rang de principal pour la cinquième saison[42],[43].

En novembre 2013, l'acteur Andrew J. West[44] a obtenu un rôle d'invité le temps d'un ou deux épisodes lors de la quatrième saison.

Tournage[modifier | modifier le code]

La série a commencé à être tournée dès le à Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis[45].

Frank Darabont a annoncé le début du tournage de la deuxième saison pour mais il n'a commencé qu'en [46].

Le tournage de la quatrième saison a débuté le à Atlanta[47].

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Saison Nombre d'épisodes Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Suisse Suisse
Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne
1 6 du
au
AMC du
au
OCS Choc du
au
Be Séries du
au
RTS Un
2 13 du
au
du
au
inconnue inconnue
3 16 du
au
du
au
inconnue inconnue
4 16 du
au
indéterminée
en version française
inconnue inconnue

Épisodes[modifier | modifier le code]

La série compte actuellement quatre saisons. La première saison est composée de six épisodes, la deuxième de treize, la troisième et la quatrième sont quant à elles composées de seize épisodes chacune.

Première saison (2010)[modifier | modifier le code]

La première saison introduit le personnage Rick Grimes, qui se réveille à l'hôpital après un long coma de plusieurs mois. Il découvre avec effarement que la population entière, ravagée par une épidémie d'origine inconnue, est envahie par les morts-vivants. Parti sur les traces de sa femme et de son fils, Rick arrive à Atlanta où, avec un groupe de rescapés, il va devoir apprendre à survivre et à tuer.

Deuxième saison (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Lors de la deuxième saison le groupe de survivants mené par Rick Grimes tente de survivre dans un monde envahi par les rôdeurs, arrivant dans une ferme et découvrant peu à peu des éléments expliquant l'épidémie. De nouveaux membres rejoignent le groupe mais tous ne resteront pas indemnes, dans un monde qui se dessine comme de plus en plus hostile et dévasté au fil du temps.

Troisième saison (2012-2013)[modifier | modifier le code]

La troisième saison ne reprend pas directement l'histoire là où les événements de la deuxième saison se sont arrêtés, mais quelques mois plus tard, après l'hiver, alors que le groupe erre dans un monde hostile sans vivres ni endroit sûr où se reposer.

Ils découvrent un pénitencier très bien clôturé, voyant là un endroit propice à leur établissement définitif plutôt que de survivre sur les routes ou de se rendre à Fort Bennings.

Cependant, la prison est remplie de rôdeurs et les membres du groupe doivent se battre pour s'installer et obtenir un peu de sécurité et de sérénité.

Quatrième saison (2013-2014)[modifier | modifier le code]

La quatrième saison prend place plusieurs mois après les événements de la troisième saison (après l'attaque finale du Gouverneur). Le groupe de la prison affronte de nouvelles difficultés et le parcours du Gouverneur est retracé lors des épisodes 6 et 7 ; tandis que les problèmes s’enchaînent et que les rôdeurs s’agglutinent toujours plus nombreux devant le foyer du groupe. Le déroulement de l'intrigue est éprouvant pour les survivants.

Les survivants se séparent, la prison étant désormais envahie par les rôdeurs, le groupe se scinde en plusieurs parties lors de la fuite consécutive à l'attaque du Gouverneur.

Ainsi Rick et Carl ont fuit de leur côté et seront rejoints par Michonne, Daryl et Beth du leur, tandis que Maggie, Sasha et Bob se retrouvent ensemble. Tara et Glenn sont tous deux seuls. Enfin Tyreese est parvenu à s'échapper avec les enfants à travers les bois et tente difficilement de les protéger des hordes de rôdeurs qui les attaquent...ils seront rejoints par Carol.

Cinquième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Note : Pour les informations de renouvellement voir la section Production.

Webséries[modifier | modifier le code]

The Walking Dead : Torn Apart (2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Walking Dead: Torn Apart.

Avant le lancement de la deuxième saison, six webisodes sont mis en ligne à partir du sur le site internet de la chaîne AMC[48]. Ils durent de deux à cinq minutes.

Ces courts épisodes retracent l'histoire du rôdeur-tronc achevé dans le premier épisode de la série par Rick Grimes. C'est un des moments forts sur lequel la narration revient, permettant ainsi de décrire le début de l’épidémie. Hannah est une mère qui tente de sauver ses enfants, alors que l'environnement urbain est rapidement submergé.

The Walking Dead: Cold Storage (2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Walking Dead: Cold Storage.

Avant le lancement de la troisième saison, quatre webisodes sont mis en ligne dans leur intégralité le sur le site internet de la chaîne AMC. Il s'agit de courts épisodes d'une durée de cinq à dix minutes.

La web-série suit l'histoire d'un jeune homme nommé Chase qui se réfugie dans une installation de stockage sous le commandement d'un employé malveillant nommé B. J.

The Walking Dead: The Oath (2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Walking Dead: The Oath.

Avant le lancement de la quatrième saison, trois nouveaux webisodes sont mis en ligne le . Ils durent de sept à dix minutes[49].

La web-série narre la difficile survie de Paul et Karina[49].

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Affiche promotionnelle de la première saison : à gauche, les personnages des comics, à droite, les personnages de la série télévisée.

Les rôdeurs[modifier | modifier le code]

Les rôdeurs de The Walking Dead sont des personnes humaines, affectées par une pandémie d'un virus « zombifiant », qualifié simplement de « virus » par les survivants, et ce tout au long de la série. Ils sont nommés de plusieurs façons : « les rôdeurs » ou « les marcheurs » la grande majorité du temps, mais aussi « les mordeurs » ou plus rarement les « geeks[50] », en raison de leur peau très pâle ou grise. Dans la série, tout le monde est en fait contaminé par le « virus[51] » et chacun se transformera après sa mort, cette dernière pouvant être simplement précipitée par une simple morsure de rôdeur.

Dans une période aléatoire allant de quelques minutes à plus de huit heures après la mort d'une personne, une partie primaire du cerveau se réveille, donnant naissance à un rôdeur pourrissant ne cherchant qu'à se nourrir de créatures encore vivantes telle que de petits animaux comme des rats, des chats ou des oiseaux, avec cependant une très nette préférence pour la chair humaine fraîche. Les rôdeurs s'attaquent également à des animaux bien plus gros comme les biches ou les chevreuils. Bien qu'ils se déplacent relativement lentement et si un seul d'entre eux ne constitue pas toujours une menace mortelle, les choses se compliquent lorsque plusieurs individus se déplacent à la fois, en particulier dans des espaces clos ou confinés comme les maisons, les immeubles de bureaux ou les hôpitaux. Le rôdeur, n'ayant aucun instinct de survie apparent combiné au fait qu'une seule morsure de rôdeur soit fatale, fait que les regroupements d'individus peuvent être extrêmement dangereux et potentiellement mortels.

Les rôdeurs sont extrêmement plus résistants que les humains : ils restent éveillés peu importe les blessures subies excepté à la tête, que ce soient des estafilades par arme blanche, jusqu'à la perte d'un ou plusieurs membres. Ainsi, le tout premier rôdeur croisé dans la série par Rick a perdu ses deux jambes, ce qui ne l'empêche pas de ramper inlassablement vers le héros dans le but de le tuer. Seuls les tirs d'armes à feu qui pénètrent directement la boite crânienne ou les coups perforant cette dernière sont donc efficaces pour l'élimination des rôdeurs, le reste des actions offensives (empoisonnement, mutilations, coups et blessures aux membres) est presque toujours inutile sauf pour les ralentir ou les handicaper lourdement afin de les rendre inaptes à la poursuite des humains, mais cela ne les neutralise pas. De plus, trancher la tête d'un rôdeur ne le tue pas, la tête continuant à chercher à mordre les humains à sa portée.

Contrairement aux morts-vivants de George A. Romero, les rôdeurs de The Walking Dead font preuve d'une étonnante agilité bien qu'ils ne courent pas aussi vite que ceux du film L'Armée des morts, ils se détachent de l'archétype lent et maladroit des morts-vivants classiques par une capacité à avancer de manière relativement rapide et certains peuvent même courir plus ou moins vite (à une allure proche de celle d'un joggeur qui avancerait à une allure modérée) pour poursuivre des animaux, les humains ou leurs véhicules. Ils peuvent aussi tourner des poignées de porte et même ramper sous des obstacles s'ils sont attirés par quelque chose et plus particulièrement un humain.

En revanche, ils n'ont aucune organisation structurelle ou hiérarchique apparente et semblent même à peine conscients les uns des autres, mis à part lorsque l'un d'eux repère un humain et se met alors à grogner en se dirigeant vers lui par tous les moyens à sa disposition (course, marche, rampement) et selon son état physique.

De même, ils n'élaborent aucune stratégie intelligente pour piéger les humains ou se servir d'un élément extérieur pour arriver à les piéger, les attraper ou les dévorer : une simple barrière peut les tenir à distance des années durant si elle est suffisamment résistante, aucun rôdeur ne tentera jamais quoi que se soit pour la contourner ou la détruire consciemment (une horde de dizaines d'individus peut faire plier une barricade sous son seul poids mais de manière inconsciente), sauf si un humain les en détourne par sa présence ou en faisant diversion.

Dès le début de la deuxième saison, il est possible d'entrevoir le mécanisme des « hordes » : plusieurs rôdeurs avançant dans la même direction, par exemple pour suivre un bruit ou une proie, en touchent plusieurs autres, qui a leur tour entraînent d'autres « rôdeurs » dans la même direction, jusqu'à former un groupe compact de plusieurs dizaines ou centaines d'individus ce qui les rend alors extrêmement dangereux, avançant sans relâche dans une même direction à moins qu'ils n'entendent un bruit qui les détourne de leur route ou qu'ils soient tués. Dès qu'un rôdeur change de direction à cause d'un quelconque événement, comme la détection d'une proie ou d'un obstacle, la horde fait de même.

Les rôdeurs sont très sensibles au bruit : toute perturbation les attire, car cela signifie qu'une proie potentielle se trouve à proximité de la zone. C'est pourquoi les survivants tentent au maximum de rester discrets en présence de rôdeurs et de les éliminer silencieusement, comme le fait Daryl avec son arbalète de chasse.

Ils attaquent les humains de façon primaire, cherchant à les saisir pour les dévorer, de préférence aux bras et aux épaules, à la main, au tendon d'Achille et au mollet. Ces parties du corps sont les plus simples à attaquer pour un rôdeur se jetant sur quelqu'un par l'avant, l'arrière ou encore en attrapant la jambe d'un humain par surprise au niveau du sol pour mordre le tendon ou le mollet.
Plusieurs rôdeurs peuvent submerger un humain isolé ou blessé qui succombera sous le nombre, une seule morsure suffisant à enclencher le processus de développement du virus, même si l'humain survit ensuite à la bagarre contre les rôdeurs.

Il existe également un mode d'attaque « secondaire » qui suit en quelque sorte le principe des mines antipersonnel : un rôdeur se trouve parfois inanimé dans un couloir ou un endroit de préférence calme, ayant donc l'apparence d'un cadavre tout à fait ordinaire, les yeux clos et ne bougeant pas. Or, si un humain se présente à proximité immédiate, soit moins de quelques mètres, le rôdeur va sortir de son état de « veille » pour dévorer la proie qui ne se méfie pas de ce corps en apparence mort et sans danger. C'est par ce procédé que Hershel perd sa jambe dans la prison, étant resté près d'un rôdeur qui semblait définitivement mort dans un couloir sombre.

Les lieux[modifier | modifier le code]

L’hôpital[modifier | modifier le code]

Rick s'y réveille dans une petite chambre en sortant de son coma, totalement paniqué et perdu, appelant l'infirmière et se précipitant pour boire au robinet présent dans les sanitaires. Il se met à le parcourir lentement en cherchant de l'aide, à travers des couloirs délabrés et en ruines, criblés de balles et parfois même couverts de sang ou encombrés de débris médicaux divers tels que des lits, des machines, des fournitures médicales, etc..

Reprenant petit à petit ses esprits mais devenant en même temps un peu inquiet, il tombe sur une salle barricadée avec une grosse chaîne, laissant entrevoir à Rick une main grisâtre, les doubles portes portant la mention « Don't Open, Dead Inside » inscrite en lettres sombres (soit : « Ne pas ouvrir, morts à l'intérieur »). Il décide alors de sortir de l’hôpital par les ascenseurs mais ceux-ci ne fonctionnant plus faute de courant pour les alimenter, il choisit donc de sortir par les escaliers de secours, plongés dans l'obscurité la plus totale.
Quand Rick se retrouve enfin à l'extérieur, il découvre une sorte de charnier à ciel ouvert, fait de dizaines et de dizaines de corps enveloppés dans des sacs mortuaires blancs comme pour être emmenés dans des morgues ou détruit par les militaires.
Un avant-poste militaire comprenant un hélicoptère et des véhicules de l'armée est d'ailleurs visible un peu plus loin en sortant des bâtiments.

L’hôpital est aussi de nouveau vu au moment où le spectateur est plongé dans les souvenirs de Shane qui passait à l’hôpital lors de l'apocalypse, afin de transporter le corps de Rick pour le mettre en sécurité : il avait apporté des fleurs pour ce dernier (totalement fanées quand Rick s'éveille, ce qui montre qu'il a passé un certain temps dans le coma).
Pris de panique, il barricade finalement la porte de la chambre avec un lit d’hôpital sans emporter Rick.

Atlanta[modifier | modifier le code]

La ville d'Atlanta est la plus grande ville de l'État de Géorgie, située au nord de ce dernier.
Son aire urbaine comprend environ 5 millions d'habitants, c'est donc un centre urbain assez important du sud-est des États-Unis.
Rick y accède à cheval après avoir abandonné sa voiture de police à cours de carburant au début de son périple vers la ville : l'autoroute qu'il emprunte est particulière, car la voie qu'il utilise pour entrer dans la ville est totalement vide ; tandis que celle sortant de la ville est encombrée de milliers d'épaves et de carcasses de voitures et autres véhicules divers, vestiges de bouchons gigantesques faisant suite à l’épidémie et au chaos en ville.
Cette image est d'ailleurs emblématique de la première saison de la série : Rick seul sur son cheval se rendant vers la ville sur une route totalement vide tandis que la voie à sa gauche est un immense ruban ininterrompu de carcasses de véhicules sur des kilomètres, tandis qu'à l'horizon se dessine la ligne des buildings (la « Skyline »).

Au début de la série, les survivants pensent qu'Atlanta abrite un centre d'hébergement de l'armée, centre qui se révélera en fait inexistant, les autorités civiles et militaires ayant été totalement et rapidement submergées par les rôdeurs et les milliers de civils blessés ou mourants, cherchant abri et protection pour eux ou leur famille.
Rick passe d'ailleurs à travers d'anciens points de contrôle militaires abandonnés, avant de se réfugier dans un char d'assaut sous la menace des rôdeurs, présents par centaines dans des rues désertes de la ville et qui manquent de le déchiqueter. Son cheval n'y survit d'ailleurs pas, mais permet paradoxalement la survie de Rick, son cadavre attirant une masse considérable de rôdeurs loin du char.
C'est ici que Rick entre en contact pour la première fois avec le groupe de survivants du campement, tout d'abord avec Glenn qui lui sauve la vie, puis Andrea, Merle, Jacqui, Morales et T-Dog.

La ville n'apparaît que dans la première saison et aucun élément n'est révélé indiquant si les personnages y reviendront un jour ou non.

Le camp des survivants[modifier | modifier le code]

Il est situé non-loin de la ville d'Atlanta, dans les collines couvertes de forêts qui la surplombent en partie.
Des survivants y ont installé un campement de fortune fait de tentes et de voitures amenées au fur et à mesure que le chaos se répandait dans le pays. Ce camp surplombe un petit lac d'eau claire situé en contrebas, utilisé pour faire la lessive par les femmes du camp.
Il semble qu'il ait pu servir de carrière de pierre par le passé. Une forêt typique nord-américaine s'étend en partie sur le camp, notamment dans la partie occupée par des survivants logeant dans des tentes, telle que la famille Peletier.

C'est le lieu principal où se déroule l'intrigue lors de la première saison, avec la ville d'Atlanta et le C.D.C.

Le C.D.C.[modifier | modifier le code]

Le Center for Disease Control, est situé tout près d'Atlanta.
C'est un ensemble de bâtiments gouvernementaux modernes et spacieux, qui en temps normal abrite des chercheurs et des médecins travaillant sur toutes sortes de maladies, virus ou pathologies diverses susceptibles de menacer la population civile, d'où le nom en français de « Centre de contrôle des maladies ».
Le groupe de Rick s'y rend à la fin de la première saison, considérant que rester dans le campement d'Atlanta est trop dangereux et non-viable à long terme s'ils veulent survivre.
Arrivé là-bas, le groupe est accueilli par le docteur Edwin Jenner qui est le seul survivant encore présent dans les locaux ; ils sont gérés par une intelligence artificielle à la fois moderne et très performante, appelée « Vi » (prononcé « vaï ») et pourvue d'une voix féminine robotique.

Pendant les événements antérieurs à la série, lors de l'épidémie, le bâtiment était considéré comme vital par le gouvernement et était de ce fait lourdement protégé par l'armée grâce à des emplacements de mitrailleuses lourdes de type Browning, des blindés légers de type Humvee et des chars de combat type Abrams, ainsi que de nombreux pelotons de soldats armés gardant les abords du complexe.
Cependant, le dispositif militaire a été submergé puis détruit au fur et à mesure des morts et des désertions de soldats, tandis que le C.D.C se vidait de ses occupants, morts en se suicidant pour ne pas affronter la terrible vérité qui les attendait dehors, en fuite à travers le chaos ambiant.
Lorsque le groupe arrive devant le complexe, des dizaines de corps sans vie gisent autour du bâtiment sur un large rayon dont de nombreux militaires avec leur équipement et des véhicules militaires divers, en particulier un char de combat inutilisable fort semblable à celui dans lequel Rick s'était réfugié en début de saison avant d’être sauvé par Glenn.

L'endroit est pourvu de tout le confort possible, possédant des douches, des réserves de nourriture importantes (dont beaucoup de vin français), la climatisation, des chambres individuelles, une salle de jeu et une petite bibliothèque.
Mais il se révèle être un piège mortel, destiné à s'autodétruire lorsque les réserves de carburant alimentant les groupes électrogènes qui fournissent de l’énergie viendront à se tarir. Le bâtiment est en réalité une cible sensible, il est conçu pour s'autodétruire grâce à un procédé extrêmement efficace utilisant une explosion thermobarique en cas de dysfonctionnement majeur, tel une attaque terroriste.
C'est pourquoi Jenner enferme le groupe dans le bunker sécurisé au plus profond du bâtiment : considérant que la vie à l'extérieur est devenue impossible et ayant perdu tout espoir, il pense que tuer tout le monde est la solution la plus humaine et la plus simple qui s'offre à lui.
Finalement, il permet au groupe de sortir de justesse du bunker grâce à la persuasion de Rick, mais Jacqui est restée volontairement avec le docteur pour mourir, car elle ne supporte plus cette vie de cauchemar et de souffrance au milieu du chaos.

Le complexe est donc totalement détruit de l'intérieur par une gigantesque explosion lors de l'épisode final, dans un processus d'auto-destruction piloté par « Vi ». Seul le groupe de Rick assiste à l'explosion depuis la route toute proche où il rejoint ses véhicules dans le but de se rendre à Fort Benning en Alabama.

L'autoroute[modifier | modifier le code]

Les survivants y arrivent au début de la deuxième saison après avoir fui le C.D.C et son explosion. Tout comme celle qui mène à Atlanta, elle est encombrée par des épaves de voitures et d'autres véhicules, bloquant le groupe de survivants de Rick. Ils décident d'y chercher des vivres, de l'eau et des armes, mais sont surpris par une horde de rôdeurs, qui marchent à travers la route et qui fait fuir la jeune Sophia dans la forêt qui borde l'autoroute, car celle-ci est poursuivie par deux rôdeurs.

La ferme des Greene[modifier | modifier le code]

C'est le lieu principal de l'action de la deuxième saison : il s'agit d'une ferme typique américaine, située au centre d'un domaine de taille respectable et entourée de forêts.

Elle possède une grange, des puits, des terres clôturées, ainsi qu'une petite route qui mène à la bourgade la plus proche où se trouvent notamment une pharmacie, La pharmacie de Steve et un bar, le Patton's Bar, situé non loin de la pharmacie.

Hershel Greene en est le propriétaire : il y vit avec ses deux filles, Maggie et Beth, ainsi que leurs voisins Otis, sa femme Patricia et Jimmy, le petit-ami de Beth.
À côté de la ferme, se dresse la grange dans laquelle sont enfermés des rôdeurs.

La ferme est envahie à la fin de la deuxième saison, ce qui a pour conséquence la fuite du groupe.

La prison[modifier | modifier le code]

Son nom officiel est West Georgia Correctional Facility, qu'il est possible d'apercevoir sur l'un des bâtiments du complexe au début de la troisième saison : la prison devient le refuge du groupe de survivants de Rick, qui y pénètrent en la nettoyant petit à petit des rôdeurs qui l'occupent.
Il s'agit d'un vaste pénitencier comprenant divers blocs de cellules, un terrain de basket, un réfectoire, une laverie et de nombreuses autres pièces ; entouré de hautes grilles métalliques surmontées de barbelés acérés. Quelques anciennes tours de garde complètent le dispositif de sécurité, empêchant quiconque de sortir ou d'entrer dans le complexe pénitentiaire, du moins sans le consentement des occupants ou sans forcer le périmètre.

Un groupe de prisonniers comprenant Oscar et Axel y était enfermé dans le réfectoire depuis l'apocalypse, ne sachant rien de ce qui se passait au dehors de la prison, ignorant donc la terrible épidémie qui ravage le monde au moment où le groupe de survivants les découvre.

Woodbury[modifier | modifier le code]

Cette petite ville américaine était tout à fait normale avant l'apocalypse qui a touché le monde. C'est ensuite devenu le refuge de la communauté dirigée par le Gouverneur et ses hommes, qui l'ont fortifiée en partie afin d'y résider relativement en sécurité : la rue principale ainsi que divers bâtiments ont été totalement sécurisés et sont utilisés par la communauté au quotidien, tentant de reprendre une vie plus ou moins normale.
Environ une centaine de personnes de tous âges y résident, dont d’anciens soldats ayant déserté pour revenir protéger leur famille.

Son axe de circulation principal est une grande rue, bloquée aux deux extrémités par une forte barricade formée avec des remorques à bois au-dessus de gros pneus de camion ou de tracteurs empilés empêchant les rôdeurs de ramper par-dessous, ainsi que des panneaux de contreplaqué et de métal joints fortement entre eux et formant une solide barrière. Un portail de bois massif et résistant comportant un loquet permet d'entrer ou de sortir avec des véhicules ou non, à la convenance des occupants.
Ces défenses sont surveillées en permanence par des gardes armés, chargés de garder en sécurité la communauté en éliminant rapidement et le plus discrètement possible les rôdeurs qui approchent du périmètre.
Un couvre-feu est d'ailleurs en vigueur dans la communauté à la tombée de la nuit jusqu'au lever du soleil, les gardes étant plus actifs la nuit afin de parer à toute éventualité.

Elle abrite une sorte d'arène située dans un hangar, où le Gouverneur divertit sa population grâce à des combats entre humains et rôdeurs, ou bien tout simplement entre humains.

Lors de la quatrième saison, il est révélé qu'après avoir abattu tout son groupe dans le dernier épisode de la troisième saison, le Gouverneur est retourné à Woodbury et a mis le feu à tous les bâtiments. Woodbury est maintenant en cendres et envahie par les rôdeurs.

Le terminus[modifier | modifier le code]

Après la chute de la prison, le groupe est totalement dispersé. Au travers des épisodes de la seconde partie de saison, chaque petit groupe essaie de survivre tant bien que mal dans la nature. Glenn recherche désespérément Maggie et s'associe avec Abraham Eugène et Rosita. Sans oublier Tara, ayant participé malgré elle à l'attaque de la prison avec le gouverneur. Son aide sera précieuse. Au fur et à mesure de leur progression, ils découvrent des panneaux indiquant Le Terminus « ceux qui arrivent survivent ». Maggie, en s'aidant du sang des rôdeurs laissent des messages lui demandant de se rendre au fameux terminus.

Pendant ce temps, Tyreese en compagnie de Mica, l'étrange Lizzie et Judith, retrouve Carol. Beth et Daryl quant à eux, ont bien du mal à survivre. Daryl vit mal la chute de la prison mais Beth le pousse à réagir. Après la mystérieuse disparition de Beth, Daryl, a bout de force, rencontre la bande à Joe. Les qualités d'archer de Daryl plaisent à Joe qui le prend sous son aile. Sans le savoir, il s'allie au groupe qui a juré la mort de Rick, ce dernier ayant tué leur ami Lou, dans une maison qu'ils croyaient abandonnée.

L'avancée vers le Terminus se dessine pour chaque groupe : la nourriture commence à manquer pour tout le monde. Glenn voit un message de Maggie, Carol et Tyreese se retrouve avec Judith uniquement, Rick Carl et Michonne, plus soudés que jamais continuent d'avancer vers le terminus. Glenn retrouve Maggie, se dirige avec Bob, Sasha, Abraham et Rosita vers le terminus. Ils y sont accueillis par une femme qui leur propose à manger après avoir marché pendant des jours. Joe finit par retrouver Rick. S'ensuit une scène sanglante.

Le lendemain matin, heureux d'avoir retrouver son frère Daryl, ils partent vers leur destination. Rick préfère les voir avant qu'ils ne les voient. Ceci étant fait, ils font la connaissance de Gareth, apparemment important dans le terminus. Après une fouille, ils se dirigent là où Glenn et les autres ont été reçus. Rick remarque des détails troublant : le poncho de Maggie, la combi anti-émeute de Glenn et la montre du regretté Hershel qui l'avait offert à son gendre. Après avoir cherché à savoir où ils avaient trouvé les affaires de ses amis, une fusillade éclate mais les tireurs ne les visent pas, ils les orientent vers le wagon A.

Plusieurs détails frappent aux yeux. Des inscriptions sur les murs « nous d'abord, nous toujours » dans une mystérieuse pièce avec des prénoms sur le sol et des cierges allumés. Ensuite des restes humains derrière une grille. Contraints de pénétrer dans un wagon par Gareth, Rick remarque du lait en poudre sur le sol. Après y être rentré avec le reste de la bande il s'aperçoit qu'ils ne sont pas seuls : Glenn, Maggie, Bob, Sasha, Abraham, Rosita... ils sont tous là. Rick lâche une dernière phrase « ils s'en sont pris aux mauvaises personnes ».

Histoire de l'épidémie[modifier | modifier le code]

La trame de The Walking Dead prend place dans l'État de Géorgie situé au sud-est du territoire des États-Unis. Une sorte d’épidémie très dangereuse et contagieuse transformant les gens en rôdeurs se déclare, en premier lieu sur le territoire national des États-Unis d'Amérique, puis dans le monde entier.

L'épicentre de la maladie n'est pas connu, mais il est possible de suivre son évolution grâce à divers éléments et notamment la chronologie dressée par le Docteur Edwin Jenner à la fin de la première saison.

La chronologie suivante peut être considérée comme juste :

  • Jour 1 : début constaté et reconnaissance de l’épidémie. Le premier patient atteint est nommé Wildfire. L'épicentre est inconnu et il est seulement indiqué qu'il se situe sur le territoire des États-Unis, vraisemblablement dans un centre important de population, tel qu'une grande ville.
Le gouvernement mobilise l'armée et les services gouvernementaux les plus variés (police, hôpitaux, CDC, FEMA, médias d'informations) pour informer, secourir, évacuer et protéger les populations civiles à travers le pays (rappel : les États-Unis comptent alors environ 310 millions d'habitants) ;
  • Jours 2 à 62 : la maladie s'étend très vite et inexorablement à travers le pays. Les autorités décident peu à peu de regrouper la population dans les grandes villes, telles Atlanta ou Washington D.C afin de mieux protéger les citoyens ;
  • Jour 63 : après 2 mois, la pandémie devient brusquement mondiale, ne touchant plus seulement les États-Unis, mais le monde entier ;
  • Jours 64 à 193 : le pays sombre totalement dans le chaos. L'armée comme la population connaissent des pertes titanesques de façon très rapide et violente, parfois de l'ordre de 90 ou 95 pour cent des effectifs d'une unité ou d'une ville. Les grandes villes et les centres de population sont submergés et anéantis malgré le déploiement total des moyens militaires et à la disposition des autorités ;
  • Jour 194 : les États-Unis sont dévastés depuis maintenant plusieurs mois, le gouvernement et l'armée ont disparu, et des dizaines de millions d'Américains meurent ou se transforment en rôdeurs.
Le docteur Jenner abandonne définitivement ses recherches sur la maladie peu avant l'explosion du C.D.C. d'Atlanta, depuis longtemps déserté.
Dans la saison 4 le Dr Eugene connait la raison de l'épidémie mais on ne l'entend pas

Comparaison avec les comics[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comics de The Walking Dead.
Reconstitution d'une scène de l'épisode pilote, au Comic-Con International de San Diego, en 2010.

Les comics sont actuellement composés de 20 tomes. Il y a beaucoup de différences entre la série télévisée et les comics, mais cela ne change aucunement l’idée principale de l'histoire.

Par exemple, les frères Dixon ne sont pas du tout présents dans les comics, alors qu'ils jouent des rôles très importants dans la série; le gang latino d'Atlanta retranché dans une maison de retraite est lui aussi absent des comics.

De plus, Rick est un habitant de Cynthiana (Kentucky) dans les comics, tandis qu'il vient du King's County de Géorgie dans la série, non loin d'Atlanta : or, ces deux villes sont distantes de plus de 600 kilomètres, séparées par l'État du Tennessee.

L'épisode du C.D.C est lui aussi un ajout qui ne se déroule pas dans les comics, de même pour le moment où l'on peut voir Shane au chevet de Rick à l’hôpital dans la première saison, se cachant pour échapper à l'armée et barricadant la porte avec un lit.

La différence principale réside dans le fait que les comics sont entièrement réalisés en noir et blanc, ce qui a donné à la série son atmosphère particulière par rapport à une bande dessinée en couleur classique et à la série télévisée qui est entièrement en couleur. La série télé apporte donc beaucoup d'éléments et de personnages inédits à la série, faisant naître un débat entre ceux qui considèrent que c'est une bonne chose, qui permet d'explorer des pistes inconnues ou mineures qui n'apparaissent pas dans les comics, et ceux qui pensent que la série devait plutôt suivre à la lettre le déroulement des comics, sans ajouts d'aucune sorte.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Diffusée sur AMC, la première saison a réalisé une audience globale moyenne de 5,2 millions de téléspectateurs[52], la deuxième, 6,9 millions de téléspectateurs[52] et la troisième, 10,8 millions de téléspectateurs[52].

Le record d'audience de la série est détenu par le premier épisode de la quatrième saison qui a réuni 16,11 millions de téléspectateurs[53] avec un taux sur les 18-49 ans de 8,3 %[54]. Il s'agit du meilleur taux pour un drama depuis Dr House en 2008 sur FOX (hors épisodes post-Superbowl[54]). Le précédent record était détenu par l'épisode 16 de la troisième saison, qui avait rassemblé 12,4 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion sur la chaîne américaine[52].

L'épisode 2 de la première saison a enregistré la plus mauvaise audience de la série avec 4,71 millions de téléspectateurs[52].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autres produits[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Zone 1 (dont États-Unis, Canada) :

  • The Walking Dead - Intégrale de la saison 1 : en DVD et Blu-ray[55] ;
  • The Walking Dead - Intégrale de la saison 2 : en DVD et Blu-ray[56] ;
  • The Walking Dead - Intégrale de la saison 3 : en DVD et Blu-ray[57].
  • The Walking Dead - Intégrale de la saison 4 : en DVD et Blu-ray[58].

Zone 2 (dont France) :

Magazine officiel[modifier | modifier le code]

Le premier numéro de Walking Dead, le magazine officiel est sorti le [65] en France. À l'intérieur, il y a des interviews exclusives des personnalités qui s'occupent de la série (acteurs, créateurs, dessinateurs…) avec des BD inédites sur les origines des personnages, des anecdotes sur la bande dessinée et le tournage ainsi que les jeux vidéo dédiés à la série ou encore des évènements prestigieux comme le Comic-Con.

Le deuxième numéro est sorti le [66] et le troisième est paru le [67].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

The Walking Dead, le jeu[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Walking Dead (jeu vidéo).

Le jeu vidéo The Walking Dead est une adaptation du comics qui a été récompensé comme « meilleur jeu de l'année » en 2012 lors des Video Games Awards[68]. Les membres de Telltale Games, le studio à l'origine du jeu, ont annoncé avoir débuté la deuxième saison de leur jeu, à paraître en automne 2013[69].

The Walking Dead: Survival Instinct[modifier | modifier le code]

Un autre jeu vidéo basé sur la licence est sorti en mars 2013 : le First Person Shooter The Walking Dead: Survival Instinct, développé par le studio Terminal Reality et édité par Activision[70],[71]. À contrario du jeu vidéo The Walking Dead, celui-ci a été très mal reçu par la critique, avec une moyenne de 32/100 pour Xbox360[72], 35/100 pour PS3[73] et 39/100 pour PC[74].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Walking Dead diffusée dès le 20 mars 2011 sur OCS choc » sur AlloCiné.fr, consulté le 18 janvier 2011
  2. « Découvrez The Walking Dead sur TF6 grâce à La Box by Numericable » sur Melty.fr, article du 25 juin 2012, consulté et mis en ligne le 3 décembre 2013
  3. « La série phénomène The Walking Dead débarque ce soir sur NT1 » sur Ozap.com, article du 2 novembre 2012, consulté et mis en ligne le 3 décembre 2013
  4. « Adaptée du célèbre comic book éponyme, The Walking Dead est la nouvelle série évènement sur Sundance Channel » sur Sundancechannel.fr, consulté le 31 janvier 2014
  5. « Diffusion en Belgique » sur Betv.be consulté le 4 février 2011, m-à-j le 2 mars 2011
  6. « Début de diffusion en Suisse » consulté le 8 novembre 2011
  7. « Bell télé lancera le canal AMC offrant aux téléspectateurs l'émission Mad Men et des centaines de films tous les mois » sur Bce.ca, consulté et mis en ligne le 28 mars 2014
  8. a et b « Budget » sur Lazapette.wordpress.com, mis en ligne le 15 juillet 2013
  9. (fr) « Jaquette DVD » sur Cinemapassion.com
  10. « La série phénomène The Walking Dead débarque ce soir sur NT1 », sur Ozap.com,‎ 2 novembre 2012
  11. « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 20 juillet 2011
  12. a, b et c « Fiche de doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 16 janvier 2011, m-à-j le 22 mars 2014
  13. a, b et c « Deuxième fiche de doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 16 avril 2012, m-à-j le 2 mars 2014
  14. « The Walking Dead saison 2, épisode 13 la bande annonce » sur Tvqc.com, article de mars 2012
  15. (en) Jeff Otto, « The Walking Dead set visit preview: The bloodiest show ever! », sur Bloody-disgusting.com,‎ 6 juillet 2010 (consulté le 2 novembre 2010)
  16. (en) Patrick Sauriol, « Exclusive: A review of the pilot script for The Walking Dead TV series », sur Coronacomingattractions.com,‎ 25 janvier 2010
  17. (en) Robert Seidman, « The Walking Dead lives on AMC; Network greenlights series based on comic books », sur Zap2It.com,‎ 29 mars 2010 (consulté le 11 juin 2010)
  18. (en) Jon Chan, « The Walking Dead TV series starts filming! », sur Secondary-fire.com,‎ 6 juin 2011 (consulté le 11 juin 2011)
  19. (en) Uncle Creepy, « The Walking Dead: Frank Darabont only directing the Pilot? », sur Dreadcentral.com,‎ 14 juin 2010 (consulté le 15 juin 2010)
  20. (en) « Second season for The Walking Dead » sur The Futon Critic.com
  21. (en) Phil Pirrello, « Want The Walking Dead season 2? », sur Tv.ign.com,‎ 31 août 2010 (consulté le 1 septembre 2010)
  22. (en) Nellie Andreeva, « AMC renews Walking Dead for season 3 », sur Deadline.com,‎ 25 octobre 2011
  23. « AMC donne déjà le feu vert à une saison 3 de Walking Dead », sur Walkingdead.fr,‎ 25 octobre 2011
  24. « Trois épisodes supplémentaires pour la troisième saison de The Walking Dead, soit 16 épisodes au total » sur Audiencesusa.com, consulté le 15 janvier 2012
  25. (en) « AMC announces the season 4 pick-up of The Walking Dead » sur The Futon Critic.com, consulté le 21 décembre 2012
  26. (en) « AMC's The Walking Dead season 4 returns sunday, october 13, 2013 at 9PM ET/PT » sur The Futon Critic.com, consulté le 19 juillet 2013
  27. « AMC renouvelle la série pour une cinquième saison » sur AlloCiné.fr, consulté le 29 octobre 2013
  28. « The Walking Dead repart pour une cinquième saison » sur Commeaucinema.com, consulté le 30 octobre 2013
  29. (en) Lesley Goldberg, « AMC's The Walking Dead finds its Governor », sur Hollywoodreporter.com,‎ 24 février 2012
  30. (en) Lesley Goldberg, « The Walking Dead casts sword-wielding heroine Michonne », sur Hollywoodreporter.com,‎ 18 mars 2012
  31. (en) « The Walking Dead: Dallas Roberts as Milton » sur Insidetv.ew.com, article du 21 août 2012, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  32. (en) « The Walking Dead meet the spoiler » sur Insidetv.ew.com, article du 14 octobre 2012, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  33. (en) « The Walking Dead: Vincent Ward as Oscar this friday in Atlanta » sur Dailydead.com, article du 30 octobre 2012, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2012
  34. (en) « Governor, David Morrissey » sur Hollywoodreporter.com, consulté le 2 juillet 2013
  35. a, b, c, d et e (en) « The Walking Dead : Melissa McBride series regular and Scott Wilson is also a series regular » sur TVLine.com, article du 13 avril 2013, consulté le 12 mai 2013
  36. a, b et c (en) « The Walking Dead season 4 casting » sur Hollywoodreporter.com, consulté le 2 juillet 2013
  37. (en) « The Walking Dead season 4: Lawrence Gilliard Jr. » sur Hollywoodreporter.com, consulté le 2 juillet 2013
  38. (en) « The Walking Dead season 4 spoilers new character » sur Ibtimes.com, consulté le 8 juillet 2013
  39. (en) Richard Edwards, « Comic-Con 2013 Walking Dead season four news », sur Sfx.co.uk,‎ 20 juillet 2013
  40. a et b (en) « Christian Serratos joins The Walking Dead will play Rosita Espinosa » sur Deadline.com, article du 16 septembre 2013, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2013
  41. a et b (en) « The Walking Dead adds Alanna Masterson » sur Deadline.com, article du 26 septembre 2013, consulté et mis en ligne 10 novembre 2013
  42. a et b (en) « The Walking Dead exclusive: Southland stalwart Michael Cudlitz lands pivotal Comic Book role » sur TVLine.com, article du 11 octobre 2013, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2013
  43. a et b (en) « The Walking Dead casts two pivotal Comic-Book characters » sur Hollywoodreporter.com, article du 12 octobre 2013, consulté et mis en ligne le 10 novembre 2013
  44. « The Walking Dead : un dernier acteur pour la route » sur Commeaucinema.com, consulté le 26 novembre 2013
  45. (en) « TV: The Walking Dead Pilot to begin lensing in may 2010 », sur Bloody-disgusting.com,‎ 10 février 2010 (consulté le 7 juin 2011)
  46. « Dans les coulisses de The Walking Dead saison 2 » sur Excessif.com
  47. (en) « AMC announces production on season 4 of The Walking Dead to begin may 6, 2013 », sur amctv.com (consulté le 2 juillet 2013)
  48. (en) « AMC launches The Walking Dead webisodes on monday october 3 at 2 pm » sur The Futon Critic.com, consulté le 5 janvier 2012
  49. a et b « Nouvels web-série : The Walking Dead: The Oath » sur AlloCiné.fr, consulté le 8 octobre 2013
  50. Glenn les nomme ainsi dans l'épisode 2 de la première saison.
  51. Jenner l'apprend uniquement à Rick, lui-même se chargeant de le dire à son groupe à la fin de la deuxième saison.
  52. a, b, c, d et e « Audiences françaises des saisons 1 à 3 » sur AlloCiné.fr, consulté le 13 mai 2012
  53. (en) « Sunday cable ratings: The Walking Dead wins night, Talking Dead, Witches of East End, Homeland, Boardwalk Empire and more » sur Zap2It.com, consulté le 15 octobre 2013
  54. a et b « Audiences US : Le premier épisode de la quatrième saison de The Walking Dead attire plus de 16 millions de téléspectateurs » sur Itstvnews.com, consulté le 14 octobre 2013
  55. (en) « The Walking Dead: The complete first season » sur Amazon.com, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  56. (en) « The Walking Dead: The complete second season » sur Amazon.com, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  57. (en) « The Walking Dead: The complete third season » sur Amazon.com, consulté le 27 juillet 2013
  58. (en) « The Walking Dead: The complete fourth season » sur Amazon.com, consulté le 6 avril 2014
  59. « The Walking Dead coffret DVD saison 1 » sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  60. « The Walking Dead coffret Blu-ray saison 1 » sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  61. http://www.dvdseries.net/dvd-11205-the-walking-dead-saison-2.html « The Walking Dead coffret DVD saison 2 »] sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  62. http://www.dvdseries.net/dvd-11208-the-walking-dead-saison-2-blu-ray.html « The Walking Dead coffret Blu-ray saison 2 »] sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  63. http://www.dvdseries.net/dvd-12018-the-walking-dead-saison-3.html « The Walking Dead coffret DVD saison 3 »] sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  64. http://www.dvdseries.net/dvd-12019-the-walking-dead-saison-3-blu-ray.html « The Walking Dead coffret Blu-ray saison 3 »] sur Dvdseries.net, consulté et mis en ligne le 27 juillet 2013
  65. http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/comics/walking_dead_magazine_1a
  66. http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/comics/walking_dead_magazine_2a
  67. http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/comics/walking_dead_magazine_3a
  68. « Liste des jeux vidéo récompensés » sur Lesnumeriques.com, consulté le 8 mai 2013
  69. « La saison 2 du jeu vidéo The Walking Dead en automne 2013 » sur Jeuxvideo.com, consulté le 8 mai 2013
  70. « La fiche du jeu » sur Jeuxvideo.com, consulté le 8 mai 2013
  71. « Le site officiel du jeu » sur Thewalkingdeadsurvivalinstinct.com, consulté le 8 mai 2013
  72. (en) « Note Xbox360 du jeu The Walking Dead: Survival Instinct » sur Metacritic.com, consulté et mis en ligne le 8 mai 2013
  73. (en) « Note PS3 du jeu The Walking Dead: Survival Instinct » sur Metacritic.com, consulté et mis en ligne le 19 mai 2013
  74. (en) « Note PC du jeu The Walking Dead: Survival Instinct » sur Metacritic.com, consulté et mis en ligne le 19 mai 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]