Pandémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pandémie (homonymie).
La "grippe de 1918" ayant causé une forte mortalité dans le monde entier.

Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et δῆμος / dễmos (peuple)) est une épidémie présente sur une large zone géographique[1]. Dans le sens courant, elle touche une part particulièrement importante de la population, quoique ce point fasse l'objet de débats suite à une modification de la définition de ce terme selon l'OMS[2].

Les conséquences d'une pandémie, lorsqu'elle ne peut être maîtrisée, peuvent être très importantes, comme cela a été le cas de la peste noire en Europe et en Asie où, en quelques années, elle a tué des dizaines de millions de personnes et a eu un impact fort sur la démographie, ou, plus récemment, avec l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) qui touche sévèrement l'Afrique subsaharienne.

Phases d'une pandémie grippale selon l'OMS[modifier | modifier le code]

Les phases d'une pandémie grippale par l'OMS sont[3] :

  • Phase 1 : Aucun cas d'infection chez l'humain due à un virus circulant chez les autres animaux n'a été signalé.
  • Phase 2 : On sait qu'un virus grippal animal circulant chez des animaux domestiques ou sauvages a provoqué des infections chez l'humain et il est de ce fait considéré comme constituant une menace de pandémie.
  • Phase 3 : Un virus grippal réassorti animal ou animal-humain a été à l'origine de cas sporadiques ou de petits groupes de cas de maladie dans la population, mais n'a pas entraîné de transmission interhumaine suffisamment efficace pour maintenir les flambées à l'échelon communautaire.
  • Phase 4 : La transmission interhumaine d'un virus grippal réassorti animal ou animal humain capable de provoquer des flambées à l'échelon communautaire a été vérifiée.
  • Phase 5 : Le virus identifié a provoqué des flambées soutenues à l'échelon communautaire dans au moins deux pays d'une même région OMS.
  • Phase 6 : Outre les critères définis pour la phase 5, le même virus a provoqué des flambées soutenues à l'échelon communautaire dans au moins un pays d'une autre région de l'OMS.
  • Période suivant le pic de la pandémie : Le nombre de cas de grippe pandémique a chuté au-dessous de celui observé lors du pic dans la plupart des pays exerçant une surveillance adéquate.
  • Nouvelle vague possible : L'activité de la grippe pandémique augmente à nouveau dans la plupart des pays exerçant une surveillance adéquate.
  • Période postpandémique : L'activité grippale a retrouvé les niveaux normalement observés pour la grippe saisonnière dans la plupart des pays exerçant une surveillance adéquate.

Ces critères sont ceux actualisé par l'OMS en avril 2009. Auparavant, il n'y avait que six phases[4] ne prenant pas en compte la période postpandémique et une éventuelle nouvelle vague.

Cette définition a été changée à plusieurs reprises, ce qui fait que la définition même d'une pandémie est sujet à controverse et certains voient dans ces modifications un signe de l'influence de l'industrie pharmaceutique auprès de l'OMS[5].

Paramètres[modifier | modifier le code]

Parmi les nombreux paramètres qui transforment une maladie en pandémie, il faut considérer le temps d'incubation avant les premiers symptômes, et le temps avant la phase de contagion.

Exemples[modifier | modifier le code]

Plusieurs pandémies ont touché et touchent même encore l'humanité :

  • la peste noire ou peste bubonique a fait environ 25 millions de morts en Europe, entre 1346 et 1350, et probablement autant en Asie
  • une épidémie catastrophique de grippe, de 1889 à 1894, s'est répandue en Russie et en Europe occidentale
  • la grippe espagnole de 1918 à 1920 a été l'une des pandémies les plus mortelles de l'histoire de l'Humanité, avec de 20 à 40 millions de morts (80 à 100 millions d'après des réévaluations récentes) : après avoir débuté en Chine et au Japon, elle s'est propagée en Russie, en Europe et en Amérique du Nord.
  • le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est aujourd'hui considéré comme une pandémie après avoir infecté environ 40 millions de personnes en 25 ans

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Definition - pandemic », Dictionnaire Webster (consulté le 4 mai 2009)
  2. « modification de la définition de pandemie », Arrêt sur images (consulté le 2 mars 2010)
  3. Keiji Fukuda, Hande Harmanci, Kidong Park, Mary Chamberland, Elisabeth (Isis) Pluut, Tamara Curtin Niemi, Claudia Vivas et Jum Kanokporn Coninx, « Préparation et action en cas de grippe pandémique » [PDF], Organisation mondiale de la santé,‎ 2009 (consulté le 8 septembre 2009), p. 12 et 13 du PDF
  4. « À quoi correspondent les phases d'alerte de pandémie de l'OMS ? », sur Net-iris,‎ 27 avril 2009 (consulté le 9 septembre 2009)
  5. Arrêt sur images, « modification de la définition de pandémie »

Articles connexes[modifier | modifier le code]