Juin 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juin 2004
Nombre de jours 30
Premier jour Mardi 1er juin 2004
2e jour de la semaine 23
Dernier jour Mercredi 30 juin 2004
3e jour de la semaine 27

Calendrier
juin 2004
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
23   1er 2 3 4 5 6
24 7 8 9 10 11 12 13
25 14 15 16 17 18 19 20
26 21 22 23 24 25 26 27 
27 28 29 30        
2004Années 2000XXIe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Mai 2004 Juillet 2004 Suivant
Juin précédent et suivant
Précédent Juin 2003 Juin 2005 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Actualités du mois[modifier | modifier le code]

La sonde Cassini-Huygens, lancée le , atteint Saturne fin juin 2004. Elle lâche le module Huygens sur le satellite Titan, ce qui fournira des informations plus précises sur ce satellite.

Mardi 1er juin 2004[modifier | modifier le code]

  • Haïti : les casques bleus de l'ONU prennent la relève de la force intérimaire (FIMH) dirigée par les États-Unis. Les Nations unies entament une mission de stabilisation du pays, alors que les rebelles tiennent encore des terres et que les rescapés des inondations ont désespérément besoin d'aide. La FIMH restera en Haïti jusqu'à fin juin car seule une partie des 8 000 casques bleus sont arrivés.
  • Irak : premier désaccord entre le Royaume-Uni et les États-Unis, le premier ministre britannique Tony Blair voulant que le pouvoir politique des Irakiens puisse aller jusqu'à interdire certaines opérations militaires dans le pays, George W. Bush s’y opposant.
  • Russie : lors de son allocution annuelle au Kremlin devant les membres des deux Chambres parlementaires ainsi que les gouverneurs de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine « oublie » de parler de certains sujets comme la guerre tchétchène.
  • France : le parolier Étienne Roda-Gil meurt d'une congestion cérébrale à l'âge de 62 ans.
  • Du 1er au 4 juin, se tient la conférence internationale pour les énergies renouvelables à Bonn, en Allemagne. [1]

Mercredi [modifier | modifier le code]

  • Canada : nouvelle alerte au virus du Nil occidental en Ontario.
  • France : le constructeur automobile Renault présente la Logan, une voiture à 5 000 € (un véritable exploit) destinée aux pays à faible ou moyen pouvoir d'achat. Cette voiture sera produite en Roumanie, en Russie et au Maroc, et sera commercialisée sous la marque roumaine Dacia, propriété de Renault depuis 1999. Les marchés visés sont l'Europe orientale, l'Asie (en particulier la Chine), et les pays méditerranéens. Le constructeur vise un objectif de 700 000 véhicules vendus chaque année.
  • France : le Ministère de l'Agriculture autorise huit nouveaux programmes d'essais en plein champ de maïs génétiquement modifié.

Jeudi [modifier | modifier le code]

  • États-Unis : annonce de la démission du directeur de la CIA, George Tenet, directeur depuis 7 ans. Il avait, à la demande de la présidence américaine, cherché des preuves de l'existence d'armes de destruction massive en Irak en 2003 (en vain jusqu'à ce jour).
  • République démocratique du Congo : des soldats dissidents de l'armée congolaise s'emparent de la ville de Bukavu (Sud-Kivu), mettant en danger le processus de paix en cours.
  • Corée : la Corée du Nord et la Corée du Sud concluent un accord entraînant une coordination maritime entre les deux pays afin d'éviter les incidents récurrents et une suppression de la propagande le long de la frontière terrestre.

Vendredi [modifier | modifier le code]

  • Russie : un attentat à la bombe fait un carnage dans un marché de Samara, à 800 km à l'est de Moscou. Bilan provisoire : 10 morts, 40 blessés.
  • Venezuela : la commission électorale nationale valide un nombre suffisant de signatures, autorisant ainsi un référendum sur le maintien ou la destitution du président Hugo Chávez. Ce dernier accepte la décision de la commission.
  • Chine : Anniversaire des manifestations de la place Tian'anmen de 1989. L'État chinois censure les médias relatant les faits.

Samedi [modifier | modifier le code]

Dimanche [modifier | modifier le code]

Lundi [modifier | modifier le code]

Mardi [modifier | modifier le code]

Mercredi [modifier | modifier le code]

Jeudi [modifier | modifier le code]

Vendredi [modifier | modifier le code]

Samedi [modifier | modifier le code]

Dimanche [modifier | modifier le code]

Lundi [modifier | modifier le code]

Mardi [modifier | modifier le code]

Mercredi [modifier | modifier le code]

Jeudi [modifier | modifier le code]

  • Bénin : le parlement approuve le nouveau code de la famille, abolissant la polygamie et le lévirat
  • Football : Euro 2004, la France fait match nul contre la Croatie, avec un score de 2-2
  • Belgique, affaire Dutroux : Marc Dutroux est reconnu coupable de la plupart des chefs d'accusation.
  • France : le gouvernement signe un accord avec les distributeurs, industriels et organisations agricoles pour une baisse de 2 % des prix des produits de grande consommation en septembre suivant.
  • Portugal : Gary Norman, un supporter britannique est condamné à deux ans de prison ferme par un tribunal portugais pour s'être rendu coupable d'actes de violence délibérés pendant l'Euro 2004 de football. Le tribunal a estimé que Gary Norman a été le meneur des affrontements qui ont opposé plusieurs supporters à la police portugaise dans la nuit du 14 au 15 juin. Il sera expulsé vers la Grande-Bretagne pour y purger sa peine. Sept autres Britanniques sont expulsés pour les mêmes motifs.
  • Union européenne : au Parlement européen, le PSE s'allie et soutient la droite. Les socialistes européens refusent l'alliance avec Verts et fédéralistes. Harlem Désir annonce le rejet de l'alliance que leur proposaient le groupe des Verts et le nouveau groupe fédéraliste fondé par François Bayrou et Francesco Rutelli. Résultat : le PPE-DE et le PSE concluent un « accord technique » pour se répartir la présidence du Parlement pour deux ans et demi. Le parlement sera présidé par le travailliste britannique Terry Wynn, pour les deux ans et demi suivants, par l'Allemand Hans-Gert Pöttering. Daniel Cohn-Bendit et François Bayrou avaient proposé une autre option : un « ticket » entre le socialiste français Michel Rocard et le libéral polonais Bronislaw Geremek, ce qui aurait permis d'envoyer les conservateurs dans l'opposition. Harlem Désir considère que cela « aurait brouillé la lisibilité des élections : le Parlement est à droite, aucune alliance ne doit dissimuler ce fait ». Ainsi, les travaillistes britanniques, perdants des élections et contre le socialisme français, seront à la tête du Parlement.
  • Union européenne : le Parti populaire européen (droite) propose Chris Patten pour la présidence de la Commission européenne.

Vendredi [modifier | modifier le code]

  • Union européenne : Les chefs d'État et de gouvernement des 25 pays de l'Union européenne, réunis à Bruxelles, trouvent un accord sur le projet de Constitution européenne.
  • Croatie - Union européenne : le Conseil européen accepte l'ouverture de négociations d'adhésion avec la Croatie. Elles s'ouvriront en 2005 ; la Croatie a rattrapé et dépassé la Turquie sur le voie de l'adhésion.
  • États-Unis : selon une commission indépendante, le gouvernement américain en affirmant que les attentats du 11 septembre 2001 auraient pu être beaucoup plus importants (d'environ dix avions au lieu de quatre) et que le gouvernement a délibérément trompé le peuple américain sur les relations entre Al-Qaïda et l'Irak. George W. Bush devra donc s'expliquer devant ses concitoyens.
  • Un nouvel otage américain, Paul Johnson, est décapité en Irak par des membres d'Al-Qaïda. Quelques heures plus tard, les autorités saoudiennes annoncent que la police a tué le chef du réseau en cause dans la mort de Johnson, Abdel Aziz Al-Mouqrin.
  • Commémoration de l'appel du 18 juin 1940, lancé par le Général de Gaulle depuis Londres.
  • Disparition en Alsace de la petite Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, dont le corps atrocement mutilé sera retrouvé dix jours après. Ce drame et celui de deux autres victimes bouleversera l'opinion publique et posera la question de la responsabilité de l'État dans les remises de peine et les mises en liberté conditionnelle de gens connus pour leur danger. Pierre Bodein, soupçonné d’être l'assassin des trois victimes dont certaines, après avoir été violées, ont été éviscérées vivantes, avait bénéficié de remise de peine et était en liberté conditionnelle au moment des faits.

Samedi [modifier | modifier le code]

Dimanche [modifier | modifier le code]

  • Inde et Pakistan : Les deux pays s’entendent sur une prolongation de l'arrêt d'essais nucléaires et mettent en place une ligne directe entre les ministères des affaires étrangères pour éviter des malentendus qui pourraient déclencher une guerre nucléaire.
  • Référendums sur les défusions municipales au Québec. À l'exception de Montréal et de Longueuil, l'ensemble des villes-centres conservent l'essentiel des anciennes villes avec lesquelles elles avaient fusionné en 2002. À Montréal, quinze villes seront reconstituées. Les autorités municipales de Longueuil devront trouver un autre hôtel de ville, le bâtiment actuel étant situé dans l'ancienne ville de Brossard qui sera reconstituée à l'instar de la moitié des huit secteurs de la ville.
  • Formule 1 : Grand Prix automobile des États-Unis.

Lundi [modifier | modifier le code]

Mardi [modifier | modifier le code]

  • Russie : Des raids menés par des rebelles tchéthènes dans plusieurs localités d'Ingouchie, cette nuit, font quarante-huit morts, notamment parmi les forces du ministère de l'Intérieur de cette république située à l'ouest de la Tchétchénie en guerre. L'Ingouchie était jusqu'à ce jour épargnée par la guerre.
  • France : un autocar marocain est accidenté sur l'autoroute A10, au sud de Poitiers, faisant onze morts et trente-neuf blessés. Selon les rescapés, le conducteur a perdu le contrôle du véhicule après avoir tenté de dépasser un poids lourd. Il s'était rabattu ensuite avant que l'autocar n'effectue un tonneau au-dessus du rail de sécurité et se retourne sur le bas-côté.

Mercredi [modifier | modifier le code]

Jeudi [modifier | modifier le code]

  • Soudan : les bombardements de l'armée et les razzias des miliciens auraient fait 320 000 morts au Darfour depuis le début de l'année. La communauté internationale ne peut plus désormais nier l'existence d'un génocide.
  • Irak : des attentats simultanés à la voiture piégée ont lieu le matin, à Mossoul (nord du pays), ciblant des postes de police et faisant au moins quarante morts et soixante blessés. Il y aurait eu au moins sept attaques et des affrontements entre les forces américaines et des insurgés armés qui se sont déroulés dans le centre de la ville. Dans le même temps, à Bakouba, au nord de Bagdad, des insurgés attaquent à plusieurs reprises les forces américaines et la police irakienne. Deux soldats américains sont tués et les affrontements continuent pendant le reste de la journée. Des attaques similaires auraient également eu lieu à Ramadi, à 100 kilomètres à l’ouest de Bagdad. Là aussi, ce sont des commissariats qui ont été visés par les insurgés, qui se sont heurtés aux forces américaines.
  • Iran : les huit soldats britanniques arrêtés lundi 21 juin par les Gardiens de la Révolution après être entrés par erreur dans les eaux territoriales iraniennes sont relâchés et remis à leur ambassade.
  • États-Unis : la Cour suprême de l'État de New York déclare la procédure en matière de peine de mort incompatible avec la constitution de l'État (arrêt The People v. LaValle - Le Peuple contre laValle).

Vendredi [modifier | modifier le code]

  • Iran : un camion-citerne chargé d’essence explosé après un accident près d’un poste de contrôle à l’extérieur de la ville de Zahedan, au sud-est du pays. Le Croissant-Rouge estime qu’il pourrait y avoir entre cinquante et deux cents morts. Les dernières estimations dénombrent quatre-vingt-dix morts.
  • Monde : le premier virus informatique se propageant dans les téléphones cellulaires détecté depuis quelques jours par Kaspersky (société de sécurité informatique russe). Cabir se transmet via la système Bluetooth (technologie permettant de transférer des données grâce aux ondes radio). Il n'est pas vraiment « méchant » mais il montre que les pirates savent le faire. C'est un avertissement aux constructeurs de portables.

Samedi [modifier | modifier le code]

  • Euro 2004 : l'équipe de France de football est éliminée en quart de finale par l'équipe de Grèce, après avoir réalisé un championnat des nations jugé très médiocre par beaucoup de commentateurs sportifs.
  • Paris, homosexuels : la marche annuelle des homosexuels parisiens a lieu à Paris avec, pour revendication, l'égalité des droits au mariage et le droit d'adopter des enfants.
  • France : congrès de l'UMP. Les membres du parti de droite sont invités à débattre des défaites électorales du printemps 2004. En outre, un conflit d'influence va y opposer les partisans du ministre de l'Économie et des Finances Nicolas Sarkozy au Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et à l'actuel président du parti Alain Juppé.
  • Israël-Palestine : l'armée israélienne annonce avoir tué plusieurs chefs de mouvements radicaux palestiniens.
  • Israël-Palestine : « journée internationale de soutien aux victimes des tortures ». Une manifestation est organisée à Tel-Aviv par les associations suivantes : Amnesty International - Section israélienne, le Public Committee Against Torture in Israël, Treatment and Rehabilitation Center for Victims of Torture in Ramallah, Defence for Children International - Section palestinienne, et le Gaza Community Mental Health Programme and Physicians for Human Rights-Israël. Le mot d'ordre de la manifestation était La torture : elle ne s'arrêtera pas, tant qu'on n'en parlera pas .

Dimanche [modifier | modifier le code]

  • Turquie : George W. Bush, président des États-Unis d'Amérique, arrive à 15 h 15 (12 h 15 UTC) à Istanbul, Turquie pour le sommet de l'Otan du lundi 28 au mardi . Ce déplacement est l'occasion d'une première visite officielle du président américain Bush en Turquie. À Ankara, M. Bush s’entretient avec son homologue Ahmet Necdet Sezer et le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan de sujets bilatéraux et de sujets internationaux, dont l'Irak. Lundi et mardi, 45 chefs d'État ou de gouvernement, dont M. Bush, assisteront au sommet de l'Otan.
  • France, Nanterre : des inscriptions taguées à caractères raciste et xénophobe sont tracées dans la nuit sur un mur de la mosquée de Nanterre (Hauts-de-Seine). Le préfet des Hauts-de-Seine ouvre une enquête pour identifier les auteurs de cet acte.
  • France, Greenpeace : l'association lance une campagne de lettres à EDF dans laquelle les clients français qui le souhaitent peuvent annoncer qu'ils sont prêts à changer de fournisseur si EDF lance le projet EPRGravelines ou ailleurs).
  • France : une trentaine de manifestants s’installent sur le toit du siège du MEDEF. Plusieurs dizaines de personnes les appuient depuis la rue. Devant le danger, aucune intervention n’est tentée. Les manifestants réclament l'abrogation du protocole Unedic du 26 juin.

Lundi [modifier | modifier le code]

  • Canada : élections législatives fédérales. À 2 h 22 UTC (22 h 22 HAE), Radio-Canada annonce que si la tendance se maintient, le Parti libéral du Canada, dirigé par le très honorable Paul Martin, Premier ministre sortant, formera un gouvernement sans pourtant obtenir la majorité absolue des sièges au Parlement. Chose rare dans l'histoire canadienne, c'est la dixième fois (la sixième pour les libéraux), qu'un parti obtient une majorité de sièges sans pour autant obtenir la majorité absolue.
  • Irak : les puissances occupant le pays transfèrent officiellement la souveraineté au gouvernement intérimaire irakien dirigé par Iyad Allaoui.
  • France : les deux premiers volumes du dictionnaire de l'Académie française (neuvième édition) sont en ligne intégralement (de A à N) et gratuitement. On peut les consulter à l'adresse suivante : Dictionnaire de l'Académie française, ainsi que sur Atilf.
  • France : réévaluation du SMIC de 5,8 % annoncée pour le 1er juillet 2004.
  • États-Unis : La Cour suprême des États-Unis rend trois arrêts relatifs aux personnes détenues dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme ». Le plus important est Rasul v. Bush (Rasul contre Bush). Le vote est obtenu par six voix contre trois (la minorité libérale de la cour, les juges Breyer, Ginsburg, Souter et Stevens auxquels se joignent la juge O'Connor, centriste dont les votes sont régulièrement décisifs ainsi que dans une opinion concurrente le juge Kennedy, plus conservateur, contre les trois membres les plus conservateurs de la Cour, son président (Chief Justice) Rehnquist et les juges Scalia et Thomas). Contredisant les tribunaux de première instance (District Court) et d'appel (Circuit Court of Appeals), il déclare que les personnes détenues à Guantanamo peuvent contester leur détention par une procédure d’habeas corpus. La Cour ne se prononce pas sur la légalité des détentions. Elle affirme simplement que les tribunaux doivent examiner les demandes sur le fond, rejetant le raisonnement (fondé notamment sur le précédent Johnson v. Eisentrager datant de la Seconde Guerre mondiale) qui les avait conduits à déclarer ces demandes irrecevables. L'arrêt Hamdi v. Rumsfeld (Hamdi contre Rumsfeld), concernant la détention dans une prison de la marine d'un citoyen américain capturé en Afghanistan lui reconnaît aussi le droit de contester sa détention, deux des neuf juges (Souter et Ginsburg) étant en faveur de la déclarer immédiatement illégale. Le troisième arrêt Rumsfeld v. Padilla rejette pour un motif technique l'action de José Padilla, citoyen américain accusé de la préparation d'un attentat et détenu lui aussi sous le statut incertain de « combattant ennemi ». L'ordonnance d'habeas corpus aurait être demandée à l'encontre l'officier militaire responsable de la détention de Padilla et non du secrétaire à la défense Rumsfeld. Padilla est donc invité à déposer une nouvelle demande devant les tribunaux de première instance. Le texte des arrêts, en anglais, est disponible sur le site de la Cour suprême
  • Allemagne : la société Siemens AG annonce le rallongement de la durée hebdomadaire du travail de 35 à 40 heures sans augmentation de salaire. Ceci en accord avec les syndicats de l'entreprise. En fait, la société menaçait de délocaliser les usines et donc de supprimer les emplois.
  • Europe : Microsoft règle l'amende de 497 millions d'euros qui lui avait été infligée par la Commission européenne pour abus de position dominante le 24 mars.

Mardi [modifier | modifier le code]

Mercredi [modifier | modifier le code]

  • France : Jean-Pierre Gaillard, homme de radio et de télévision, voix de la Bourse dans bon nombre de journaux, prend sa retraite après 40 ans de service.
  • France : Jean-Louis Borloo, ministre de l'emploi et de cohésion sociale, annonce son plan sur 5 ans devant permettre le retour à l'emploi d'un grand nombre de personnes en situation précaire.
  • France : Le Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin fait voter une loi contestée sur la suppression d'un jour férié, le Lundi de Pentecôte.
  • Israël : le juge Aharon Barak et la Cour suprême d'Israël estime que le tracé du mur de séparation construit par Israël en Cisjordanie doit être modifié sur près d'une trentaine de kilomètres car il porte un grave préjudice à quelque 35 000 Palestiniens. Le Premier ministre palestinien, Ahmed Qoreï juge insuffisante la seule modification du tracé de cette « barrière » que les Palestiniens nomment « mur de l'apartheid ».
  • France : hausse du SMIC hôtelier de 11 % (en fait 5,8 % comme le SMIC de base et 5,2 % sur proposition des syndicats professionnels de l'hôtellerie pour revaloriser le travail dans le secteur).
  • Israël : Michel Barnier, ministre des Affaires Étrangères du gouvernement français en visite en Palestine estime que la situation de Yasser Arafat, bloqué par Israël dans son quartier général de Ramallah (Cisjordanie) depuis plus de deux ans, « ne (pouvait) pas durer ». Il déclare également que « La situation personnelle dans laquelle il vit (...) n'est pas digne (ni) pour lui-même (ni) pour les Palestiniens qu'il représente » après s'être entretenu à deux reprises avec le président de l'Autorité palestinienne à la Mouqata'a. Il ajoute « Nous considérons que cette situation ne doit pas durer parce qu'il est le président élu et légitime. Voilà aussi le sens de la visite personnelle que je lui ai faite au nom du gouvernement français pour lui transmettre ce message du président Jacques Chirac ».

Décès[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]