Kremlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kremlin (homonymie).
Panorama du quai de Kremlin de Moscou avec la silhouette de la Cathédrale du Christ Sauveur (à gauche)
Kremlin de Kolomna (oblast de Moscou) (1525—1531)

On peut définir le mot kremlin (en russe : Кремль, Kreml) comme la citadelle de la ville. Les villes anciennes russes n'avaient pas de murailles, exceptée la partie centrale avec la cathédrale, le palais du souverain de la ville, etc.

Si on parle du kremlin, on pense surtout au Kremlin de Moscou, qui est une ville dans la ville, un ensemble de palais, d'églises et de cathédrales, enserré dans des murailles rouges. Il est certainement le kremlin le plus renommé. Mais il existe plusieurs autres kremlins en Russie, dans des villes anciennes comme Kremlin de Novgorod, Kremlin de Rostov, Kremlin de Kazan, Kremlin de Souzdal, et encore à Pskov, Nijni Novgorod, Kolomna. En dehors de la Russie, la dénomination de « Kremlin » est quelquefois utilisée pour désigner la Cathédrale Saint-Basile de Moscou ; cette dénomination n'a pas de raison d'être, puisque la Cathédrale ne fait pas partie du Kremlin de Moscou.

Le Kremlin de Moscou est un des quartiers les plus célèbres de la ville. Il a été construit au XIVe siècle pour protéger la ville des Tatars. Dominant la Moskova, cette vieille forteresse triangulaire renferme des églises (cathédrale de l'Assomption bâtie en 1326, reconstruite en 1479, église de l'Annonciation décorée par Andreï Roublev au XVe siècle) et des palais (Palais impérial construit en 1838) transformés en musées ou devenus le siège des organes de l'URSS puis de l'État fédéral russe.