1882

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1882 (MDCCCLXXXII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1879 1880 1881  1882  1883 1884 1885

Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Place du marché à Mogadiscio
  • 14 avril : rétablissement du protectorat français à Porto-Novo (Toffa).
  • 22 avril : lorsque Paul Cambon remplace Roustan comme ministre résident à Tunis, un décret précise les fonctions du nouveau ministre résident qui peut dès lors collaborer avec les ministres tunisiens. Des services dépendant du représentant de la France sont mis en place : Travaux publics et finances (1882), Enseignement (1883), Agriculture et Commerce (1890), Antiquités (1896), Intérieur (1922).
  • 7 juin (Soudan) : les mahdistes détruisent un corps d'armé égyptien de 40 000 hommes au djebel Qadir.
  • 5 juillet : l’Italie, qui a récemment institué l’académie navale de Livourne, établit une colonie africaine sur la baie d’Assab, en mer Rouge, achetée par le gouvernement à l’armateur Rubattino par une convention signée le 1er mars.


  • Traité de Paris : la France et le Royaume-Uni garantissent l’intégrité des États de Zanzibar et de Mascate et Oman.
  • Le négus d'Éthiopie Johannes IV signe un accord avec son vassal le plus puissant, Ménélik, ras du Choa.
  • Échec d’une ambassade malgache en Europe et aux États-Unis (1882-1883).
  • À Gumbu (Mali), les esclaves, produits de la traite gérée par les marchands arabes et libérés récemment, sont massivement affectés au tissage des étoffes.
  • Formation de la National African Company, issue de la United African Company, créée en 1879.
  • La situation financière de la Tunisie est redressée en quelques années et le pays est mis en valeur. Une importante infrastructure (chemin de fer et routes) est créée. Jusqu’en 1891, la Colonisation est surtout privée et s’opère en dehors de toute intervention administrative.
  • La confrérie des Senousis se développe dans les centres urbains en Libye. Jusqu’alors implantée dans les zones retirées du désert, la confrérie fonde une nouvelle zawiya à Tripoli. Des contacts sont établis avec le parti patriotique égyptien.

Amérique[modifier | modifier le code]

Ruines après l'incendie de Kingston (Jamaïque)
  • Mai : le général Ignacio de Veintemilla se proclame dictateur de l’Équateur. Privé de tout appui politique, il doit faire face à la fois au gouverneur libéral de Guayaquil et au gouverneur conservateur de Manabi. Il est renversé en 1883 : conservateurs et libéraux vont cohabiter sans heurts jusqu’en 1894.

17 juillet : départ du navire français La Romanche, 140 personnes à bord pour la Terre de feu et l'île Navarino, superbe reportage unique au monde de 320 photos sur plaques de verre au gelatino bromure sur les indiens Yahgans dans la région de Puerto Williams près du cap Horn (Trésors de la BnF) 20 juillet : retour à la démocratie au Costa Rica (République libérale, 1882-1940). Succédant au général Guardia, le président Próspero Fernández Oreamuno expulse les jésuites (1884), interdit l’établissement de communautés religieuses et décrète la laïcité de l’enseignement public. Il meurt en 1885, laissant à don Bernardo Soto Alfaro le soin de terminer son mandat (1889).


Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • 22 mai : traité entre la Corée et les États-Unis favorisé par la Chine pour neutraliser le Japon. La Corée s’efforce de moderniser et de réformer le pays, mais ces efforts sont entravés par l’influence des puissances étrangères avec lesquelles elle signe des traités commerciaux.
  • 23 juillet : la Corée passe sous l’influence politique de la Chine. Un officier instructeur est assassiné et la légation du Japon à Séoul est incendiée par des éléments nationalistes. La reine Min échappe de peu à un assassinat, mais doit s’enfuir. La Chine envoie des navires de guerre dans la rade d’In Cho. Le général Yuan Shikai dirige de fait le gouvernement et rétablit la reine Min. La Chine accorde des réparations au Japon ainsi que l’autorisation de maintenir une petite garnison.
  • 25 août (Tonkin) : le commandant Rivière trouve la mort en défendant la forteresse d’Hanoi, assiégée par les troupes vietnamiennes depuis le 25 avril. Il est ensuite décapité.
  • Novembre : agitation en faveur de l’adoption d’un régime constitutionnel au Japon. Plusieurs milliers de paysans et de militants libéraux s’affrontent avec la police de Fukushima.


  • Philippines : cédant en partie face à la montée de l’opposition libérale, l’administration coloniale espagnole procède à des réformes fiscales et administratives qui allègent les corvées. Toutefois les dirigeants de l’opposition comme Del Pilal sont contraints à l’exil à Hong Kong ou en Espagne.
  • Institution d’un code civil au Japon inspiré des droits français et allemands. La liberté d’opinion, de religion, de la presse et du droit de propriété sont garantis. La torture est abolie.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • Mai : le gouvernement ottoman met fin à l’émigration en Palestine. Les Juifs entrent illégalement dans le pays.
  • 11 juin : début de la révolte d'Arabi Pacha en Égypte.
    • Depuis janvier, les troubles nationalistes et antieuropéens commencés en septembre 1881 se sont étendus jusqu’à provoquer la fuite du khédive, dont le pouvoir est proclamé illégitime par une fatwa.
  • Juin : séjour d’une mission militaire allemande à Istanbul, chargée de former une armée moderne.
  • Juillet - septembre : les Britanniques décident l’occupation unilatérale de l'Égypte, réprimant des soulèvements nationalistes contre Tawfiq Pacha. L’expédition d’Égypte a pour but d’éviter que les dirigeants égyptiens ne puissent impunément ne pas rembourser leurs dettes, ce qui créerait un précédent, comme de garantir l'accès aux Indes par Suez. Le gouvernement italien décline l’invitation adressé par la Grande-Bretagne pour une expédition commune en Égypte.
  • 11 - 13 juillet : bombardement d'Alexandrie par la flotte britannique.
  • 14 juillet : les troupes Britanniques occupent Alexandrie. Le chef nationaliste Arabi Pacha engage la lutte contre les Britanniques.
  • 31 juillet : fondation de Rishon LeZion par 10 membres du groupe sioniste des Amants de Sion, originaires de Kharkov (actuellement en Ukraine).
    • Après des débuts difficile, Edmond de Rothschild favorise l’essor d’une colonisation juive pour une durée de sept ans, en investissant plus d’1,5 million de £.
  • Londres soutient les nationalistes arméniens et bulgares. En s’appuyant sur des éléments non turc de l’Empire ottoman, la Grande-Bretagne entend garantir la sécurité de ses accès aux Indes, en contrôlant les ports de la Méditerranée orientale, le canal de Suez et les côtes d’Arabie.
  • Ouverture de l’école juive de garçons de Jérusalem.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1882 en France, 1882 en Italie et 1882 en Suisse.
L'exposition internationale d'art de Vienne en 1882, toile de Wilhelm Gause
Éclairage électrique à Berlin en 1882, toile de Carl Saltzmann
  • 6 mai : attentat de Phoenix Park, à Dublin, contre des responsables britanniques. Assassinat du représentant du pouvoir britannique lord Frederick Cavendish par des membres de la Fraternité républicaine. Le leader modéré Parnell condamne vigoureusement l’attentat tout en attaquant la politique répressive du gouvernement britannique.
  • 20 mai : Triplice ou Triple-Alliance entre l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie. La rivalité franco-italienne en Tunisie et le différend de la question romaine poussent le roi d'Italie à adhérer au système défensif qui lie l’Allemagne et l’Autriche depuis 1879. En cas d’agression française non provoquée, l’Italie recevra le soutien de ses alliés. L’isolement de la France sur le continent européen est totale.
  • 22 et 23 mai : la ligne ferroviaire du Gothard est inaugurée. Les travaux ont duré dix ans et fait 177 victimes.
  • 18 août (Royaume-Uni) :
    • la Société coloniale devient le Royal Colonial Institute;
    • loi sur le mariage au Royaume-Uni (Married Women's Property Act) : la femme conserve l’entière propriété de ses biens, même après le mariage.


  • Élargissement du suffrage censitaire en Autriche par le ministre Taaffe. Le corps électoral est étendu aux paysans aisés et aux petits bourgeois.
  • Réorganisation de la police de Budapest.
  • Première conversation téléphonique entre Zurich et Winterthour.
  • Le premier tramway hippomobile fait son apparition à Zurich.

Empire russe[modifier | modifier le code]

Dates du calendrier julien

  • 3 mai (15 mai du calendrier grégorien) : nouveau statut des Juifs, les ramenant dans les bourgs de la zone de résidence et leur interdisant de posséder des terres.
  • 30 mai : la nomination du comte Dimitri Tolstoï comme ministre de l’intérieur marque le début d’une longue période de réaction dominée par des figures de Pobiedonostsev, le procureur du Saint-Synode, et de Katlov, rédacteur des Nouvelles de Moscou.
  • 27 août : tout périodique averti trois fois est soumis à la censure préalable. Disparition de la plupart des périodiques libéraux.


  • Fondation à Varsovie du groupe socialiste Prolétariat de Ludwik Waryński. Arrestations.
  • Fondation de l'organisation Bilou (Beith Israël Lekhou Vena'ale), premier mouvement haloutsique (pionnier) en Ukraine.
  • Création d’une banque des paysans pour leur faciliter l’acquisition de terres à titre individuel ou collectif. Elle profite surtout aux paysans riches.
  • Inspection du travail : interdiction d’employer des enfants de moins de 12 ans. Limitation à 8 heures de la journée de travail entre 12 et 15 ans.
  • Lignes téléphoniques à Saint-Pétersbourg, Moscou, Odessa et Rīga.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Humeur nocturne, de William Bouguereau

Naissances en 1882[modifier | modifier le code]


Décès en 1882[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date précise inconnue