Ingouchie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
République d'Ingouchie
(ru) Республика Ингушетия
(inh) Гiалгiай Мохк
Armoiries de l'Ingouchie
Armoiries de l'Ingouchie
Drapeau de l'Ingouchie
Drapeau de l'Ingouchie
Ingouchie
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Caucase du Nord
District fédéral Caucase du Nord
Statut politique République
Création 4 juin 1992
Capitale Magas
Président Iounous-bek Evkourov
Premier ministre Moussa Chiliev
Démographie
Population 516 693 hab. (2010)
Densité 142 hab./km2
Géographie
Superficie 3 628 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe, ingouche
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 26
Code ISO 3166 RU-IN
Immatriculation 06
Liens
Site web http://www.ingushetiya.ru

La République d'Ingouchie (en russe : Респу́блика Ингуше́тия, Respoublika Ingouchetiïa ; en ingouche : Гiалгiай Мохк) est une république, sujet fédéral de la Fédération de Russie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte topographique de la Ciscaucasie. La République d'Ingouchie se situe vers le centre de la carte.

L’Ingouchie est située sur les pentes nord du Caucase.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

Parmi les principaux cours d'eau on trouve:

Montagnes[modifier | modifier le code]

S’étirant sur 150 km, les montagnes du Caucase parcourent le territoire de la république.

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

L’Ingouchie est riche en réserves de pétrole et de gaz naturel.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de l’Ingouchie est principalement continental.

  • température moyenne en janvier : −7 °C ;
  • température moyenne en juillet : +22 °C ;
  • précipitation annuelle moyenne : 1 200 mm.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la république comporte 83 % d'Ingouches, 11,2 % de Tchétchènes, 4 % de Russes et 1,8 % d'autres.

  • Population : 467 294 (2002)
    • Urbain : 198 496 (42,5 %)
    • Rural : 268 798 (57,5 %)
    • Hommes : 218 194 (46,7 %)
    • Femmes : 249 100 (53,3 %)
  • Femmes pour 1000 hommes : 1 142
  • Age moyen : 22,2 ans
    • Urbain: 22,4 ans
    • Rural : 22,1 ans
    • Hommes : 21,4 ans
    • Femmes : 22,9 ans
  • Nombre de foyers : 64 887 (463 532 personnes)
    • Urbain : 28 751 (197 112 personnes)
    • Rural : 36 136 (266 420 personnes)

Histoire[modifier | modifier le code]

Ingush03.png
Article détaillé : Ingouches.

L'Ingouchie fait partie de la Russie depuis 1810. De 1921 à 1924 de la république soviétique des montagnes établie dans le Caucase. L'Oblast autonome ingouche fut établi en 1924. De 1934 à 1992 elle fut rattachée à la voisine Tchétchénie dans la république socialiste soviétique autonome de Tchétchénie-Ingouchie, une brève période suivant la Seconde Guerre mondiale mise à part (voir dessous).

Durant la Seconde Guerre mondiale, Joseph Staline accusa les Ingouches de collaboration avec les nazis et déporta la population entière vers l'Asie centrale. Leur territoire autonome fut dissous, et le district de Prigorodny transféré en Ossétie du Nord. Bien que les Ingouches furent réhabilités dans les années 1950 et autorisés à retourner chez eux, le district de Prigorodny resta une partie de l'Ossétie du Nord, et les Ingouches y retournant firent face à une animosité de la population ossète établie depuis.

Les tensions explosèrent après la désintégration de l'Union soviétique; le nord du Caucase fut le siège des premières violences inter-ethniques sévères à ravager la fédération russe. Fin octobre 1992, des dizaines de milliers d'Ingouches furent contraints de quitter leurs maisons du district de Prigorodny en Ossétie du Nord. Le problème des réfugiés est depuis un problème majeur du gouvernement d'Ingouchie, faisant déjà face à un fort chômage (jusqu'à 50 %), une crise écologique en aggravation, une forte concentration de troupes russes est stationnée là en raison de la guerre en Tchétchénie voisine et un afflux de réfugiés tchétchènes fuyant le conflit. Bien que certains arrangements aient été atteints avec l'Ossétie du Nord concernant les réfugiés ingouches, le problème est loin d'être résolu.

La capitale fut transférée de Nazran à Magas en décembre 2002.

En juin 2004, quelque 570 miliciens tchétchènes envahirent la république et attaquèrent la ville de Nazran, tuant plus de 90 personnes. La Russie accusa le chef de guerre Chamil Bassaïev d'avoir organisé l'attaque.

Sept policiers ont péri dans un attentat suicide qui à secouée la région, au lendemain d'une fusillade dans une mosquée au Daguestan qui a fait un mort, des attaques témoignant d'une flambée de violences dans le Caucase russe à l'occasion de la fin du ramadan.

Politique[modifier | modifier le code]

Le chef du gouvernement ingouche est le président.

Économie[modifier | modifier le code]

Avec peu de ressources si ce n'est l'eau minérale, l'Ingouchie a été déclaré zone de libre échange afin d'encourager l'investissement. Le gouvernement local souhaite le développement du tourisme, toutefois la situation politique tendue de la région est problématique.

Divers[modifier | modifier le code]

L'Ingouchie est membre de l'Organisation des Nations et des Peuples Non-représentés (UNPO).

Carte[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :