Bonn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Bonne.
Bonn
Bonn
Image illustrative de l'article Bonn
Blason de Bonn
Héraldique
Drapeau de Bonn
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Bonn (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
4 : Bad Godesberg, Beuel, Bonn, Hardtberg
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen Nimptsch
Partis au pouvoir SPD
Code postal de 53000 à 53359
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 14 000
Indicatif téléphonique +49-228
Immatriculation BN
Démographie
Population 309 869 hab. (31 décembre 2012)
Densité 2 194 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ N 7° 06′ E / 50.73, 7.1 ()50° 44′ Nord 7° 06′ Est / 50.73, 7.1 ()  
Altitude Min. 45,6 m – Max. 194,8 m
Superficie 14 122 ha = 141,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bonn

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bonn
Liens
Site web www.bonn.de

Bonn est une ville d'Allemagne située au bord du Rhin dans le sud du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à 25 km au sud de Cologne et 54 km au nord de Coblence.

Entre 1949 et 1990, la ville était la capitale de la République fédérale d'Allemagne, puis entre 1990 et 1999 le siège de son gouvernement. Depuis, elle a un statut de ville fédérale qui est unique dans le pays. Encore presque la moitié des ministères possèdent leurs sièges principaux à Bonn. La ville est également célèbre pour être le lieu de naissance de Ludwig van Beethoven.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Romains construisirent un pont sur le Rhin vers l'an 10 av. J.-C., en territoire Éburon, près d'un endroit appelé Bonna[1]. Après la bataille que les Romains livrèrent en l'an 9 de l'ère chrétienne, ils transformèrent le camp en un fort pour accueillir 7 000 légionnaires. Cet établissement eut le rang de colonie romaine, sous le nom de Colonia Julia Bonna dans la province de Germanie supérieure, dont elle suivit l'histoire.

De 1288 à 1803, la ville a été la résidence des Archevêques et Princes électeurs de Cologne.

En 1346, Aix-la-Chapelle étant occupée par Louis de Bavière, ennemi de la papauté, c'est à Bonn que le nouvel empereur Charles IV est couronné.

De 1794 à 1814, la ville fut sous domination française (intégrée à partir de 1797 dans le département de Rhin-et-Moselle).

À partir de 1814, elle fut rattachée à la Prusse.

Bonn, capitale fédérale[modifier | modifier le code]

Le siège de la Chancellerie fédérale de 1976 à 1999, actuellement occupé par le Ministère fédéral de la Coopération économique.

Lorsqu'en juillet 1948 les alliés occidentaux de la Trizone décidèrent de doter l'Allemagne occidentale de structures politiques démocratiques, la question de la ville devant accueillir les parlementaires constituants se posa rapidement, Berlin en raison de son statut quadripartite et de par sa situation enclavée ne pouvant donc remplir efficacement cette mission.

La Villa Hammerschmidt, siège Présidence fédérale de 1949 à 1994, qui est actuellement la seconde résidence du chef de l'État

Cassel, Stuttgart, Francfort-sur-le-Main et Bonn furent alors les quatre villes pressenties pour devenir les hôtes des travaux parlementaires. Cassel, trop proche de la Zone d'occupation soviétique, retira sa candidature. Stuttgart, dont les finances n'étaient pas excellentes, ne fut pas non plus retenue. Seules Francfort-sur-le-Main et Bonn restèrent candidates.

Si le passé prestigieux de Francfort, située en Zone d'occupation américaine, pouvait faire la différence, Bonn avait par contre la faveur des Britanniques, puisque la ville se situait dans leur propre zone.

Même les partis allemands se divisèrent sur la question : Francfort avait la faveur du SPD, tandis que Bonn recevait le soutien de la coalition CDU/CSU.

Le Ministre de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Walter Menzel, proposa que les travaux préparatoires de l'assemblée se tiennent d'abord dans la ville natale de Beethoven. C'est toute la force de persuation de Konrad Adenauer, alors maire de Cologne, ville voisine de Bonn, qui enlèvera auprès de ses collègues la décision finale en faveur de cette dernière, même si on chercha jusqu'aux derniers instants des solutions alternatives à Karlsruhe ou à Celle.

Le palais Schaumburg, siège de la Chancellerie fédérale de 1949 à 1976.

Les trois principales raisons officielles de ce choix furent :

  1. que la pénurie de bureaux et de logements d'une ville dévastée comme Francfort (comparativement Bonn avait moins souffert des destructions), aurait posé des problèmes structurels si la ville avait, par la suite, été désignée comme « capitale provisoire » ;
  2. que l'installation du nouveau régime démocratique allemand à Francfort aurait pu causer des problèmes d'indépendance du pouvoir par le fait que la ville abritait également le QG des forces militaires américaines en Allemagne ;
  3. que la Belgique acceptait d'enbuter Bonn qui faisait partie de la zone belge d'occupation, les Allemands revendiquant le droit de siéger hors de la présence d'une armée appartenant aux pays vainqueurs, à faute de voir le nouveau pouvoir allemand entaché de la suspicion de ne pas être capable de représenter librement la nouvelle Allemagne.

C'est ainsi que du 1er septembre 1948 au 14 août 1949, la ville accueillit le Conseil parlementaire chargé de rédiger la Loi fondamentale de la future République fédérale d’Allemagne.

À l'issue des élections du 1er Bundestag allemand en 1949, Bonn sera désignée comme capitale provisoire de la République fédérale entre 1949 et 1990.

À la suite de la réunification allemande, Berlin recouvra son statut de capitale de l'Allemagne réunifiée, et l'essentiel des institutions politiques furent amenées à déménager.

Cependant, pour des raisons plus financières que politiques (le fédéralisme notamment), de nombreux ministères, ambassades et autres institutions politiques sont restés à Bonn qui est aujourd'hui l'unique ville d'Allemagne à avoir obtenu un statut de "ville fédérale" (Bundesstadt).

La Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität (l'Université de Bonn) est l'une des plus prestigieuses d'Allemagne. Elle est le premier employeur de la ville.

Politique[modifier | modifier le code]

Le maire de Bonn est le social-démocrate Jürgen Nimptsch.

Économie[modifier | modifier le code]

L'ancienne capitale fédérale abrite les sièges des sociétés anciennement publiques, comme Deutsche Postbank (banque), Deutsche Post la SA de fret aérien DHL (transport de courrier), Deutsche Telekom et sa filiale cellulaire T-Mobile (télécommunications), ou d'établissements indépendants, comme Haribo (confiserie) et SolarWorld (panneaux photovoltaïques).

Personnes célèbres[modifier | modifier le code]

La statue de Beethoven à Bonn
  • Le musicien Ludwig van Beethoven (1770-1827) est originaire de Bonn. On peut visiter sa maison natale, la Beethoven Haus, qui a été aménagée en musée. Celui-ci, vide de tout mobilier, contient dans des vitrines ses cornets acoustiques ainsi que ses pianos, posés tels qu'ils l'étaient de son vivant (pas dans cette maison). On y voit aussi ses partitions et ses objets de tous les jours tels que ses lunettes ou ses plumes pour écrire. Des panneaux accrochés au mur montrent comment il est devenu sourd. La ville de Bonn célèbre Beethoven de multiples manières, en particulier à l'occasion d'un festival. Un nouvel espace multimédia propose une approche interactive de l'univers musical de Beethoven.
  • Karl Marx a commencé ses études de droit à la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität de Bonn en 1835.
  • Friedrich Nietzsche a commencé ses études de philologie classique et de théologie à la Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn en 1864.
  • L'entrepreneur Hans Riegel (1893-1945), fondateur de la société Haribo (= Hans Riegel Bonn) est originaire de Bonn, où il a passé toute sa vie.
  • August Macke (1887-1914) vécut à Bonn de 1910 à 1914.
  • Natalie Horler, du groupe Cascada, est née et habite à Bonn ; le studio d'enregistrement du groupe se situe aussi à Bonn.
  • Max-Henri Herrmann, le handballeur franco-allemand, né à Bonn en 1994

Culture[modifier | modifier le code]

La ville de Bonn est célèbre pour ëtre la ville natale du compositeur Ludwig van Beethoven

Quelques endroits connus à Bonn. De gauche à droite : un centre commercial; place du marché et ancien hôtel de ville ; église ; gare principale.

Musées[modifier | modifier le code]

  • La Beethovenhaus, maison natale de Ludwig van Beethoven
  • La Haus der Geschichte der Bundesrepublik (Maison de l'histoire de la République fédérale) offre une présentation ludique de l'histoire allemande contemporaine. De nombreux moyens audiovisuels ont été mis en œuvre
  • Le Zoologisches Forschungsinstitut Museum Alexander Koenig (Musée Alexander Koenig de l'institut de recherche zoologique)
  • Le Kunstmuseum Bonn (Musée d'art de Bonn) a été construit par l'architecte Axel Schultes et a été inauguré en 1992
  • Le Rheinisches Landesmuseum (Musée régional rhénan)
  • Le Deutsches Museum Bonn (Musée allemand de Bonn)

Festivals et événements[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Bonn est jumelée avec les villes suivantes :

Le district de Bonn intra-muros est jumelé avec :

Celui de Bonn-Bad Godesberg avec :

Des projets de jumelages existent avec les villes de :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom probablement d'origine celtique, puisque signifiant village en gaulois. François Savatier « Bonn la romaine » dans Pour la Science (ISSN 0153-4092) décembre 2006, no 350, p. 22.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]