Liste des nécropoles militaires en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une liste des nécropoles militaires en Lorraine. Théâtre de nombreux combats, en 1870 et 1871, de 1914 à 1918 et de 1939 à 1945, la Lorraine a vu mourir de nombreux soldats de chaque camp. Aussi accueille-t-elle un nombre important de nécropoles, ossuaires et autres cimetières militaires.

Nécropoles françaises[1][modifier | modifier le code]

Nécropoles françaises de Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

  • Badonviller : 2 653 Français dont 1 209 en 2 ossuaires (1914-1918) et 28 Français (1939-1945) ;
  • Baslieux : 800 Français, 1 ossuaire (1914-1918) ;
  • Bayon : 163 Français (1914-1918) ;
  • Champenoux : 1 585 Français (1914-1918) ;
  • Choloy-Ménillot :
    • Première Guerre mondiale 1 926 Français, 144 Alliés ;
    • Seconde Guerre Mondiale 9 Français ;
  • Courbesseaux : 976 Français en tombes, 1 703 en ossuaire (1914-1918) ;
  • Doncourt-lès-Longuyon (Le Bois de Tappe) : 95 Français en ossuaire (1914-1918) ;
  • Fillières : 230 Français en tombes et 459 en ossuaire (1914-1918) ;
  • Flirey : 4 379 Français, 28 Alliés, 1 ossuaire (1914-1918) ;
  • Gerbéviller : 2 167 Français (1914-1918) ;
  • Gerbéviller (La Presle) Français (1914-1918) ;
  • Gorcy : 48 Français en tombes et 1 215 en ossuaire (1914-1918) ;
  • Leintrey (Les Entonnoirs) : nombre inconnu, 71 corps identifiés (1914-1918) ;
  • Lexy : 66 Français en ossuaire (1914-1918) ;
  • Lironville : 416 Français, 1 ossuaire (1914-1918) ;
  • Montauville (Le Pétant) :
    • Première Guerre mondiale 5 199 Français, 1 Serbe ;
    • Seconde Guerre Mondiale 8 200 Français, 105 Soviétiques, 9 Polonais ;
    • 4 ossuaires (1914-1918) ;
  • Noviant-aux-Prés : 3 404 Français, 7 Alliés ; 2 ossuaires (1914-1918) ;
  • Pierrepont :
    • Première Guerre mondiale 4 190 Français, 141 Belges, 2 Britanniques, 1 Roumain, 493 soviétiques ;
    • Seconde Guerre Mondiale 20 Français, 55 soviétiques, 1 Tchèque ; 2 ossuaires ;
  • Reillon : 1 326 Français dont 950 en tombes et 370 en deux ossuaires (1914-1918) (1939-1945) et 5 000 soldats allemands  ;
  • Rozelieures : 239 Français en tombes et 915 en ossuaire (1914-1918) ;
  • Thil : nombre inconnu (1939-1945) ;
  • Villette : 97 Français (1914-1918) ;
  • Ville-Houdlémont : 82 Français (1914-1918) ;
  • Vitrimont : 3 741 Français dont 2 068 en tombes et 1 683 en 3 ossuaires (1914-1918).



Autres nécropoles militaires de Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

  • Bruville 850 Français (1870-1871)
  • Habonville cimetière (1870-1871)
  • Jarny cimetière franco-allemand (1870-1871)
  • Jouaville ancien cimetière prussiens en ossuaire (1870-1871)
  • Labry cimetière franco-allemand (1870-1871)
  • Longuyon cimetière communal ossuaire (1870-1871)
  • Longwy 18 Français (1870-1871)
  • Pont-à-Mousson cimetière français, nombre inconnu (1870-1871)
  • Ville-sur-Yron 41 Français et Allemands (1870-1871)

Nécropoles françaises de Meuse[modifier | modifier le code]

Autres nécropoles militaires de Meuse[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

  • Bar-le-Duc 18 Français (1870-1871)
  • Damvillers ossuaire franco-allemand, nombre inconnu (1870-1871)
  • Luzy-Saint-Martin cimetière militaire (1870-1871) et ancien cimetière militaire franco-allemand (1914-1918). Tombe collective franco-allemande 18 soldats allemands et 22 soldats français (1914-1918)

Nécropoles françaises de Moselle[modifier | modifier le code]

  • Abreschviller (La Valette) partie française:464 Français dont 77 inconnus, en 83 tombes et 2 ossuaires, partie allemande:370 Allemands dont 117 inconnus, en 70 tombes et 1 ossuaire (1914-1918)
  • Belles-Forêts Bisping partie française: 618 Français, partie allemande : 598 Allemands(1914-1918)
  • Brouderdorff 76 militaires et ossuaire avec 390 soldats.
  • Château-Bréhain Nécropole française
  • Chicourt 127 Français dont 37 Inconnus, 1 ossuaire de 128 Français (1914-1918)
  • Conthil 39 Français 1 en tombe, 1 ossuaire de 38 Français (1914-1918)
  • Cutting (L'Espérance) 809 Français dont 534 inconnus, 272 tombes et 2 ossuaires(1914-1918)
  • Dieuze 1089 soldats dont 361 en ossuaire avec soldats roumains, polonais et Allemands
  • Frémery 133 soldats français, 18 soldats allemands (1914-1918)
  • Gosselming 349 soldats français, dont 29 inconnus (1914-1918)
  • Lagarde 552 soldats français dont 222 inconnus et 2 fosses communes (1914-1918)
  • Lidrezing 549 Français et 2 ossuaires, dont 203 inconnus (1914-1918)
  • Metz : Nécropole nationale de Chambière 5 014 tombes individuelles et 11 ossuaires regroupant 13 015 militaires et civils français, alliés, ainsi que 1.700 Russes, 103 Britanniques, 88 Italiens et 15 Belges et Allemands (1870-1871) (1914-1918) (1939-1945)
  • Plaine-de-Walsch 356 Français et 228 soldats allemands (1914-1918)
  • Riche 2208 soldats dont 577 inconnus et 2 fosses communes, ainsi que 180 soldats russes (1914-1918)
  • Sarraltroff 278 soldats dont 115 inconnus (1914-1918)
  • Sarrebourg: Nécropole nationale de Sarrebourg - Buhl, 1119 Français dont 572 en 2 ossuaires et 74 Allemands en ossuaire (1914-1918) - 266 Français, 2 bulgares, 77 polonais, 1 tchèque, 69 yougoslaves (1939-1945)
  • Sarrebourg: Nécropole nationale des prisonniers de guerre (1914-1918), rue de Verdun, y sont inhumés des prisonniers de guerre décédés en captivité en Allemagne, soit 13 298 tombes et 2 ossuaires contenant 26 corps. Dans ce lieu est érigé un monument "Le géant enchaîné", ramené du camp de Graffenwohr (Bavière) qui fut réalisé par un prisonnier, M. Stoll durant sa captivité
  • Thionville 1562 militaires français, soviétiques, allemands, belges et britanniques ; 1 ossuaire (1914-1918)
  • Vergaville 1161 Français dont 335 inconnus (1914-1918)
  • Walscheid 404 Français dont 345 en 2 ossuaires (1914-1918)

Autres nécropoles militaires de Moselle[modifier | modifier le code]

Cimetière militaire français de Delme.
  • Bréhain 1 Ossuaire avec 56 militaires français (1914-1918)
  • Château-Bréhain 1 Ossuaire avec 47 militaires français (1914-1918)
  • Delme nombre indeterminé soldats français (1914-1918)
  • Forbach 38 militaires français 1 yougoslave (1914-1918)
  • Saint-Avold 61 Français et 24 militaires étrangers dont 9 russes et 2 soviétiques (1914-1918)(1939-1945)

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

  • Amanvillers 588 militaires, dont 585 inconnus (1870-1871)
  • Gorze nombre inconnu, en tombes collectives (1870-1871)
  • Gravelotte Franco-Allemand, avec ossuaires, nombre inconnu, militaires inconnus (1870-1871)
  • Kerbach 20 Français (1870-1871)
  • Lessy 15 Français (1870-1871)
  • Malroy ossuaires français et allemand (1870-1871)
  • Metz : Nécropole nationale de Chambière. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Metz, 1 ossuaire de 21 Allemands (1870-1871)
  • Mey 156 Français et 20 Allemands en tombes collectives (1870-1871)
  • Plappeville 18 soldats allemands et français (1870-1871)
  • Rozérieulles, plusieurs ossuaires français et allemands (1870-1871)
  • Saint-Privat-la-Montagne 3000 soldats français et allemands (1870-1871)
  • Saint-Quirin ossuaire (1870-1871)
  • Sainte-Ruffine ossuaires français et allemands (1870-1871)
  • Spicheren 1092 soldats français et allemands (1870-1871)
  • Stiring-Wendel 59 soldats français (1870-1871)
  • Vantoux 49 soldats français (1870-1871)
  • Vionville ossuaire de deux à trois mille soldats français et allemands (1870-1871)
  • Woippy 69 soldats français (1870-1871)

Nécropoles françaises des Vosges[modifier | modifier le code]

Autres nécropoles militaires des Vosges[modifier | modifier le code]

Nécropole française de Bruyères.
Nécropole française de Mirecourt.
Nécropole française de Raon-l'Étape.

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

  • Épinal 22 Français (1870-1871)
  • Nompatelize : nécropole allemande et française (1870) "Dans le cimetière de Nompatelize reposent 700 soldats français et allemands tombés le 6 octobre 1870 lors de la bataille de la Bourgonce qui a fait 1500 morts."
  • Saint-Dié-des-Vosges 29 Français (1870-1871)

Nécropoles allemandes[modifier | modifier le code]

Meurthe-et-Moselle[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

  • Mars-la-Tour cimetière communal 1000 soldats allemands (1870-1871).
  • Pont-à-Mousson 303 Prussiens, 23 Bavarois, 22 Saxons, 6 Hessois, 1 Wurtembourgois (1870-1871)
  • Saint-Ail, nombre inconnu (1870-1871).
  • Toul cimetière prussien, nombre inconnu (1870-1871)

Meuse[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

Moselle[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871[modifier | modifier le code]

Vosges[modifier | modifier le code]

Guerre 1870-1871 Vosges[modifier | modifier le code]

  • Nompatelize : nécropole allemande et française (1870) "Dans le cimetière de Nompatelize reposent 700 soldats français et allemands tombés le 6 octobre 1870 lors de la bataille de la Bourgonce qui a fait 1500 morts."
  • Raon-l'Étape 26 Allemands (1870-1871)

Nécropoles américaines[modifier | modifier le code]

Nécropoles britanniques et Commonwealth[modifier | modifier le code]

  • Essegney : Première guerre mondiale, 148 soldats Britanniques, 11 soldats canadiens, 44 soldats indiens, 148 soldats chinois : Seconde guerre mondiale, 11 soldats britanniques; 1 soldat canadien, 1 soldat indien, 2 soldats allemands, 1 soldat russe.
  • Metz-Chambière 103 Britanniques. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Rambervillers 11 Britanniques. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Sarralbe 107 Britanniques (1914-1918).
  • Thionville. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.

Nécropole italienne[modifier | modifier le code]

cimetière militaire de Chambière à Metz tombes Italiennes
  • Metz Chambière 88 Italiens. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.

Nécropoles polonaises[modifier | modifier le code]

Cimetière militaire polonais à Dieuze.
  • Dieuze 233 Polonais dont 64 inconnus (1939-1945). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Sarrebourg-Buhl (Buhl, le Marxberg) 77 Polonais (1939-1945). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Rambervillers 11 Polonais. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.

Nécropoles roumaines[modifier | modifier le code]

Cimetière militaire roumain à Dieuze.
  • Dieuze 943 Roumains (1939-1945). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Senones 11 Roumains (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.

Nécropoles soviétiques[modifier | modifier le code]

  • Algrange 150 Soviétiques (1914-1918) (1939-1945)
  • Bertrimoutier 12 Russes. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Boulay-Moselle 3 600 Ukrainiens (1939-1945)
  • Brieulles-sur-Meuse 123 Russes (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Buzy-Darmont 52 Russes (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Épinal 11 Russes. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Flirey 30 Russes. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Metz-Chambière 1700 Russes. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Pierrepont 493 soviétiques (1914-1918) et 55 soviétiques (1939-1945). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Rambervillers 24 russes. Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Riche 180 soldats russes (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Sarreguemines 41 soldats soviétiques (1939-1945).
  • Stenay 17 Russes (1914-1918).
  • Thionville 692 soldats soviétiques (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.
  • Valleroy 54 Soviétiques (1939-1945).
  • Verdun (Le Faubourg Pavé) 14 Russes (1914-1918). Situé dans l'enceinte de la Nécropole

Nécropole yougoslave[modifier | modifier le code]

  • Sarrebourg-Buhl (Buhl, le Marxberg) 69 yougoslaves (1939-1945). Situé dans l'enceinte de la nécropole française.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des Nécropoles nationales dont les sépultures sont entretenues à perpétuité aux frais de l'État par le Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre sur afif.asso.fr.