Portail:Mort

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
link=Mort.jpg Portail de

la Mort

« Au fond de soi, chacun se sent et se croit immortel, même s'il sait qu'il va expirer dans un instant. On peut tout comprendre, tout admettre, tout réaliser, sauf sa mort, alors même qu'on y pense sans relâche et qu’on y est résigné. » — Emil Cioran
Sous-portails — Portails connexes
Sont actuellement liés au portail 1 978 articles et 11 638 catégories (suivi des articles, détection des annonces de décès)


Ignacio de Ries El Arbol de la Vida.jpg

Ce portail regroupe les articles sur la mort, l'état d'un organisme biologique ayant cessé de vivre (même si on utilise également ce terme dans un sens plus général, incluant par exemple la disparition d'une étoile, ou d'une langue ayant perdu ses derniers locuteurs, ce n'est pas l'objet de ce portail). Cet état se caractérise par une rupture définitive dans la cohérence des processus vitaux (nutrition, respiration…) nécessaires au maintien homéostatique de l'organisme considéré, ce qui distingue la mort d’une altération temporaire comme dans le cas de l'hibernation ou certaines congélations.


Portail:Mort/Lumière sur... ModifierLumière sur...

Gravure tirée de Relation ou Voyage de l’Isle de Ceylan, dans les Indes Orientales par Robert Knox (1693).

L’exécution par éléphant est une méthode d’exécution consistant à utiliser un éléphant d’Asie comme bourreau. Les pachydermes sont utilisés pour écraser, démembrer ou simplement torturer les prisonniers lors d’exécutions publiques. Une fois dressés, ces animaux sont considérés comme polyvalents, capables de tuer les victimes immédiatement ou de les torturer lentement afin de prolonger leur souffrance.

Utilisée depuis le IVe siècle av. J.-C., la méthode était courante en Asie du Sud et du Sud-Est, et tout particulièrement en Inde. Même s’il était à l’origine circonscrit en Asie, ce mode d’exécution a été occasionnellement adopté par les Occidentaux, tels que les Romains et les Carthaginois, en particulier pour punir les mutineries de soldats. Cette pratique a disparu peu à peu avec la colonisation de l’Asie par les nations européennes, mais a cependant duré jusqu’au milieu du XXe siècle.

Portail:Mort/Image sélectionnée ModifierImage sélectionnée

Victorian era post-mortem family portrait of parents with their deceased daughter.jpg

Au XIXe et début du XXe siècles, les photographies post-mortem étaient bien souvent le seul souvenir visuel du défunt pour les familles en deuil.

Portail:Mort/Bloc-notes ModifierDécès récents

Portail:Mort/Navigation ModifierNavigation

Portail:Mort/Le saviez-vous ? ModifierLe saviez-vous ?

Portail:Mort/Ressources ModifierRessources

Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Lexique sur la mort

Wikiversity-logo.svg

Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Université

Wikibooks-logo.png

Wikilivres
(Textes et manuels)
Livre

Wikisource-logo.svg

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Documents

Wikiquote-logo.svg

Wikiquote
(Recueil de citations)
Mort

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles