Saint-Benoît-la-Chipotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Benoît.
Saint-Benoît-la-Chipotte
Église.
Église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Raon-l'Étape
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Rambervillers
Maire
Mandat
Céline Lainte
2014-2020
Code postal 88700
Code commune 88412
Démographie
Gentilé Bénédictains
Population
municipale
434 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 21′ 30″ nord, 6° 44′ 08″ est
Altitude 340 m (min. : 324 m) (max. : 524 m)
Superficie 20,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Benoît-la-Chipotte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Benoît-la-Chipotte

Saint-Benoît-la-Chipotte est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Bénédictains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation.

Saint-Benoît-la-Chipotte est une localité essentiellement agricole et forestière sur les premières collines du massif des Vosges.

Elle se trouve à 7 km de Rambervillers et à 14 km de Raon-l'Étape par le col de la Chipotte (456 m). Sa superficie est de 2069 hectares dont 82 hectares en forêt communale.

Niché dans la vallée du Monseigneur, affluent droit de la Mortagne, adossé aux premiers contreforts du massif vosgien, le village jouit d'un micro-climat favorable[1]. Le relief s'élève à l'est (Barrémont, Varrinchâtel), ligne de crêtes partagée avec Saint-Remy.

Histoire[modifier | modifier le code]

La nécropole militaire.

Les textes évoquent, dès avant 1164, une paroisse de Saint-Benoît.

Son église, dédiée à saint Benoît (aujourd’hui saint Étienne) était succursale de Brû.

Le surnom actuel de la commune lui a été attribué par le décret du 3 mai 1925 pour commémorer les combats du col de la Chipotte, livrés en septembre 1914[2].

D'importants combats, particulièrement meurtriers, se sont en effet déroulés du 26 août au 24 septembre 1914[3].

La commune a été décorée le 30 août 1920 de la croix de guerre 1914-1918[4].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saints-Benoît-et-Étienne[3], de style Arts Déco, fut reconstruite en 1928.
Son orgue, de 1931[5],[6], est de Roethinger[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

La mairie.

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[12] :

  • total des produits de fonctionnement : 318 000 , soit 682 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 212 000 , soit 454 par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 35 000 , soit 75 par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 30 000 , soit 65 par habitant.
  • endettement : 120 000 , soit 256 par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 18,06 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,71 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 25,67 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 16,02 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    René Marotel (1923-1992)    
    René Henry    
juin 1995 mars 2008 Alain Boulay    
mars 2008 novembre 2011 Philippe Lecomte   Démissionnaire pour raisons personnelles et professionnelles
janvier 2012 en cours
(au 18 février 2015)
Céline Lainte DVD Animatrice socioculturelle

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[14],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 434 habitants, en augmentation de 2,6 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
531 515 797 862 1 039 1 041 1 070 990 1 035
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 018 1 002 974 874 844 815 761 678 583
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
596 516 422 398 467 403 373 371 341
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 - -
335 325 362 370 402 429 434 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Errard (1907-1983), spéléologue, mort à Saint-Benoît-la-Chipotte
  • L'abbé Camille George, semaine religieuse du diocèse de Saint-Dié[17].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]