Viéville-sous-les-Côtes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Viéville-sous-les-Côtes
Viéville-sous-les-Côtes
Église de l'Assomption
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Commune Vigneulles-lès-Hattonchâtel
Statut Ancienne commune
Commune associée
Maire délégué Daniel Rengeard
Code postal 55210
Code commune 55550
Démographie
Gentilé Vivalanes
Population 215 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 49° 00′ 07″ nord, 5° 41′ 23″ est
Historique
Date de fusion 1973
Commune(s) d'intégration Vigneulles-lès-Hattonchâtel
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 15.svg
Viéville-sous-les-Côtes
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 15.svg
Viéville-sous-les-Côtes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Viéville-sous-les-Côtes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Viéville-sous-les-Côtes
Liens
Site web http://www.vieville-sous-les-cotes.com/

Viéville-sous-les-Côtes est un village du département de la Meuse faisant partie de la commune de Vigneulles-lès-Hattonchâtel. Jusqu'au , date de son rattachement à Vigneulles-lès-Hattonchâtel, Viéville-sous-les-Côtes est une commune indépendante.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Vennovilla (1177)[1], Veteri-villa (1206)[1], Vieville-desoubz-Hardonchastel (1373)[1], Viefuille (1605)[1], Vielville et Veterivilla (1642)[1], Viville (1700)[1], Vetera-villa et Viesville (1749 et 1756)[1], Viéville-aux-Côtes (1786)[1], Vieville (1793)[2], Vieville-sous-les-Côtes (1801)[2].

Pour Ernest Nègre, Viéville signifie « vieille ville », « ville » ayant ici le sens de « village »[3] ; sous-les-Côtes fait référence à la situation géographique de cette ancienne commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1790, ce village fait partie du barrois non mouvant dans le bailliage de Saint-Mihiel[1].

Pendant la guerre 1914-1918, Viéville-sous-les-Côtes était en position de troisième front. Les soldats allemands venait se reposer avant de partir en première ligne. Il y avait un petit cirque, dont le programme changeait tous les trois jours, et un cinéma en plein air[réf. nécessaire]. De nombreuses traces de l'occupation allemande sont encore visibles au début du XXIe siècle.

Le , la commune de Viéville-sous-les-Côtes est rattachée à celle de Vigneulles-lès-Hattonchâtel sous le régime de la fusion-association[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  En cours Daniel Rengeard    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1793 1806 1836 1846 1856 1866 1876 1886 1896
558664830751605649555537506
1906 1911 1921 1926 1936 1946 1954 1962 1968
486408270299270239228215223
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[2])

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de l'Assomption XVIIIe siècle, restaurée en 1925
  • Monument aux morts, détruit par les Américains en 1945, reconstruit grâce à la donation du monument d'un autre village
  • Lavoir
  • Observatoire astronomique[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i Félix Liénard, Dictionnaire topographique du département de la Meuse, Paris, Imprimerie nationale, 1872
  2. a b et c « Viéville-sous-les-Côtes - Notice Communale », sur cassini.ehess.fr (consulté le 13 juin 2016)
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, volume 3, Genève, Droz, 1998
  4. https://www.insee.fr/fr/metadonnees/cog/commune/COM55550-vieville-sous-les-cotes
  5. Bruno SUSSET, « L'observatoire des Côtes de Meuse à Viéville-sous-les Côtes est un balcon sur l'univers »,