Abaucourt-Hautecourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abaucourt et Hautecourt.
Abaucourt-Hautecourt
la mairie
la mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Belleville-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Étain
Maire
Mandat
Jean-Marie Mittaux
2014-2020
Code postal 55400
Code commune 55002
Démographie
Gentilé Abaucourtois
Population
municipale
115 hab. (2015 en augmentation de 16,16 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 52″ nord, 5° 32′ 26″ est
Altitude Min. 210 m
Max. 251 m
Superficie 9,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Abaucourt-Hautecourt

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Abaucourt-Hautecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Abaucourt-Hautecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Abaucourt-Hautecourt

Abaucourt-Hautecourt est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est. Ce village compte 110 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur la route N 3 (désormais la D 603), presque à mi-chemin entre Verdun (à l'ouest) et Étain (à l'est).

Hameaux, lieux-dits, écarts[modifier | modifier le code]

  • Broville, au nord de la RN 3, et faisant face symétriquement à Hautecourt-lès-Broville, au sud.
  • Eix-Abaucourt, petit alignement de maisons sur le côté sud de la RN 3, à mi-distance entre Eix et le noyau réel du village Abaucourt.
  • Hautecourt-lès-Broville.
  • Souppleville, juste au nord d' Eix-Abancourt, de l'autre côté de la route.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Abaucourt est attesté sous les formes Aubocurt en 1178[1], Abocour en 1700[2]. Comme pour tous les toponymes de la région suffixés en -court et rappelant une ferme initiale, ce toponyme signifierait probablement la « ferme d'Albo(n) ».

Hautecourt est attesté sous la forme latine Haudicurtis en 1049[3], haultcourt en 1549[4]. Son étymologie, qui serait différente des Hautecourt dérivant des Alti curtis, se traduirait par « hautes cours ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Abaucourt-lès-Souppleville devient Abaucourt-Hautecourt à la suite de sa fusion-association avec Hautecourt-lès-Broville[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[6] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 0 0
Marine Le Pen (FN) 24 30,00
Nicolas Sarkozy (UMP) 27 33,75 49 66,22
Jean-Luc Mélenchon (FG) 10 12,50
Philippe Poutou (NPA) 2 2,50
Nathalie Arthaud (LO) 1 1,25
Jacques Cheminade (SP) 1 1,25
François Bayrou (MoDem) 8 10,00
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 2 2,50
François Hollande (PS) 5 6,25 25 33,78
Inscrits 88 100,00 88 100,00
Abstentions 8 9,09 8 9,09
Votants 80 90,91 80 90,91
Blancs et nuls 0 0,00 6 7,50
Exprimés 80 100,00 74 92,50

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[7] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 7,35 5
Marine Le Pen (FN) 35,29 24 61,11 33
Emmanuel Macron (EM) 13,24 9 38,89 21
Benoît Hamon (PS) 0,00 0
Nathalie Arthaud (LO) 1,47 1
Philippe Poutou (NPA) 1,47 1
Jacques Cheminade (SP) 0,00 0
Jean Lassalle (R) 2,94 2
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 13,24 9
François Asselineau (UPR) 2,94 2
François Fillon (LR) 22,06 15
Inscrits 82 100,00 82 100,00
Abstentions 11 13,41 18 21,95
Votants 71 86,59 64 78,05
Blancs 1 1,41 8 12,50
Nuls 2 2,82 2 3,13
Exprimés 68 95,77 54 84,38

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 2001 Jean Schlemer   Réélu en 1989 et 1995
2001 2014 Marcel Picard   Réélu en 2008
2014 En cours Jean-Marie Mittaux[8] SE Retraité agricole

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2015, la commune comptait 115 habitants[Note 1], en augmentation de 16,16 % par rapport à 2010 (Meuse : -1,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
81 77 91 96 103 100 110 103 99
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
100 108 100 114 140 119 112 132 123
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
125 148 143 296 154 140 162 112 123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
113 84 118 100 112 111 102 101 100
2013 2015 - - - - - - -
116 115 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Avant "réunion" des deux communes, "Abaucourt-lès-Souppleville" comptait (en 1954) 123 habitants et "Hautecourt-lès-Broville" 67 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Cimetière militaire, 7 885 tombes allemandes (1914-1918).
  • Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Sous-lieutenant René Dorme, as de l'aviation de la Grande Guerre.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 880 - (ISBN 2600001336).
  2. Sur une carte des États du Royaume.
  3. Dans une bulle du pape Léon IXe.
  4. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 895 - (ISBN 2600001336).
  5. http://www.insee.fr/fr/methodes/nomenclatures/cog/fichecommunale.asp?codedep=55&codecom=002
  6. Ministère de l'Intérieur - Meuse (Lorraine), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Abaucourt-Hautecourt » (consulté le 16 juin 2014)
  7. Ministère de l'Intérieur - Meuse (Grand Est), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Abaucourt-Hautecourt » (consulté le 9 mai 2017)
  8. « Résultats de l'élection municipale de 2014 à Abaucourt-Hautecourt », sur http://www.amf.asso.fr (consulté le 4 août 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  13. « Recherches sur critères », Clochers de France.