Col de la Chipotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de la Chipotte
Image illustrative de l'article Col de la Chipotte
Vue du col de la Chipotte.
Altitude 447 m
Massif Vosges
Coordonnées 48° 22′ 15″ nord, 6° 46′ 54″ est
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vallée de la Mortagne
(sud-ouest)
Vallée de la Meurthe
(nord-est)
Ascension depuis Rambervillers Raon-l'Étape
Kilométrage 10,5 km 6,5 km
Accès D 159 bis D 159 bis
Fermeture hivernale aucune

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Col de la Chipotte

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de la Chipotte

Le col de la Chipotte est un petit col d'intérêt local en bordure du massif des Vosges. Il permet la liaison entre Rambervillers et Raon-l'Étape, et se complète d'une route vers Étival-Clairefontaine.

La bataille de la Chipotte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de la Chipotte.

Durant la bataille de la Haute Meurthe, le col de la Chipotte, position clé sur la route menant vers l'ouest, a été le lieu d'affrontements journaliers violents avec de nombreux combats au corps-à-corps du 26 août au 24 septembre 1914 : passé cinq fois aux mains des Français et des Allemands, il a vu tomber 4 000 soldats français[1] et a été surnommé « le Trou de l'Enfer » par les Poilus. Ces affrontements meurtriers ont précédé la guerre des tranchées.

La nécropole nationale

La nécropole nationale du col de La Chipotte accueille les corps de 1 899 soldats français dont 893, non identifiés, en deux ossuaires. D'une superficie de 0,7 ha, le cimetière a été créé en 1919. Deux monuments y ont été érigés. L'un au col, à côté de la Nécropole, est le monument dit « des Chasseurs » à la gloire de la 86e Brigade ; il est l'œuvre de l'architecte Emmanuel Cateland. Plus au nord au carrefour des routes descendant l'une sur Raon-l'Étape et l'autre sur Étival-Clairefontaine, celui « des Coloniaux », à la mémoire des 5e et 6e régiment d'infanterie coloniale.

Activités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]