Clézentaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Clézentaine
Clézentaine
La mairie-école et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité Communauté de communes de la région de Rambervillers
Maire
Mandat
Marie-Françoise Bajolet
2014-2020
Code postal 88700
Code commune 88110
Démographie
Population
municipale
215 hab. (2016 en diminution de 4,87 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 33″ nord, 6° 32′ 23″ est
Altitude 274 m
Min. 265 m
Max. 351 m
Superficie 13,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Clézentaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Clézentaine

Clézentaine est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Clézentaine est située à 12 km au nord-ouest de Rambervillers. L'ancien village est traversé par le rupt Bocquin.

Communes limitrophes de Clézentaine
Giriviller
Meurthe-et-Moselle
Mattexey
Meurthe-et-Moselle
Magnières
Meurthe-et-Moselle
Deinvillers
Haillainville Clézentaine Saint-Maurice-sur-Mortagne
Fauconcourt Hardancourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La localité est mentionnée dès 1003 sous le nom de Clusentana. On la note en 1594 dans le bailliage de Châtel et en 1751 dans celui de Lunéville.

À la Révolution, on la retrouve dans le district de Rambervillers et le canton de Fauconcourt avec l'orthographe Clézentaines.

En 1867[1], sur 1307 hectares, 737 sont en terre labourable, 92 en prés, 6 en vignes, 435 en bois, 8 en jardins, vergers et chènevières. Les cultures principales sont le blé, l'orge, l'avoine, la pomme de terre, la vigne.

En août 1914, Clézentaine a été sur la ligne de front pendant la bataille de la trouée de Charmes. La commune a été décorée le 21 octobre 1920 de la croix de guerre 1914-1918[2].

En septembre 1944, la 2e division blindée (France) (2e DB) s'y installe. Une cérémonie de deuil en présence du Général Leclerc a lieu. Plusieurs officiers et soldats sont enterrés au carré militaire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[3] :

  • total des produits de fonctionnement : 198 000 , soit 809  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 147 000 , soit 630  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 82 000 , soit 352  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 57 000 , soit 243  par habitant.
  • endettement : 22 000 , soit 93  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 13,98 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 7,86 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 15,94 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 17,73 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  années 1950 Georges Cholez (1908-1974)    
1965 mars 1983 Jean Geoffroy    
mars 1983 1988 Guy Charron    
1988 mars 2001 Michèle Charron    
mars 2001 2005 Pascal Gilquin    
2005 mars 2008 Michel Jurion    
mars 2008 En cours
(au 18 février 2015)
Marie-Françoise Bajolet    

Depuis le , la commune fait partie de la communauté de communes de la région de Rambervillers (C2CR).

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 215 habitants[Note 1], en diminution de 4,87 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
372459466514521538533521502
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
524524513510489463413401356
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
416330319303300311282253222
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
213200181212216220217215-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église du XVIIIe siècle, dédiée à Saint-Martin et ses trois cloches de 1866.
  • Sur la grande rue, à la sortie du village vers Haillainville, se trouve le cimetière municipal[8], qui contient un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale.
  • Monument aux morts, vitrail commémoratif, carré militaire[9].
  • Plus loin dans la même direction[10], dans un virage, se trouve la chapelle du bon secours, construite en 1858 par Marie Guichard. Elle a été cédée en 1993 par ses descendants à la commune, qui l'a restaurée et inaugurée en 1996[11].
  • Grand'fontaine[12].
  • Le point d'eau du centre du village[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]