Belleray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Belleray
Belleray
L'église Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Verdun-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Verdun
Maire
Mandat
Alain Andrien
2014-2020
Code postal 55100
Code commune 55042
Démographie
Gentilé Bellerois
Population
municipale
508 hab. (2017 en augmentation de 10,68 % par rapport à 2012)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 57″ nord, 5° 24′ 00″ est
Altitude Min. 196 m
Max. 298 m
Superficie 5,1 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Belleray
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Belleray
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belleray
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belleray
Liens
Site web belleray.fr

Belleray est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Bellerois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Belleray est un petit village traversé par la Meuse, et situé à 3 km de Verdun. Le village s'étend sur une cinquantaine d'hectares, donc 5 hectares de forêts. L’agglomération est traversé dans sa partie Est par la Meuse, un fleuve dont les crues annuelles envahissent régulièrement les jardins et les rues qui le bordent.

Communes limitrophes de Belleray
Verdun Belrupt-en-Verdunois Belrupt-en-Verdunois
Dugny-sur-Meuse Belleray Haudainville
Dugny-sur-Meuse Haudainville Haudainville

Transports[modifier | modifier le code]

Belleray est reliée à la commune de Verdun avec la ligne 5 du réseau TIV (Transport Intercommunal Verdunois), à raison de 5 trajets quotidiens.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Ladigue    
    Jean Lequy    
mars 2001 mars 2008 Marie-Claude Renaud    
mars 2008 En cours Alain Andrien LaREM  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2017, la commune comptait 508 habitants[Note 1], en augmentation de 10,68 % par rapport à 2012 (Meuse : -2,91 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
164193212237262262245266269
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
247231230219223283252251221
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217203195224251257229231263
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
281280379510513439423421459
2017 - - - - - - - -
508--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La nécropole nationale.
  • L'église Saint-Paul XVIIIe siècle, clocher reconstruit en 1871.
  • Le site des Grottes de la Falouse s'étend sur un parcours de 6 km reliant Belleray à Dugny-sur-Meuse. Outre les fameuses grottes, qui sont en fait d'anciennes carrières souterraines abandonnées[5], le site est agrémenté d'un parcours santé, qui longe le chemin.
  • L'Ouvrage de la Falouse, bastion en béton armé datant du début du XXe siècle comprenant une caserne, une tourelle de canons et une tourelle de mitrailleuses.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  5. (fr) Devaux, F. (1975) - « Belleray », Spéléo L no 7 (ISSN 0758-3974), Comité régional de spéléologie d'Alsace et de Lorraine, Nancy, p. 182