Lexy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lexy
Église de la-Nativité-de la-Vierge.
Église de la-Nativité-de la-Vierge.
Blason de Lexy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Briey
Canton Longwy
Intercommunalité CA de Longwy
Maire
Mandat
Gérard Allieri
2014-2020
Code postal 54720
Code commune 54314
Démographie
Gentilé Léxéens
Population
municipale
3 474 hab. (2014)
Densité 580 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 07″ nord, 5° 43′ 59″ est
Altitude Min. 239 m
Max. 380 m
Superficie 5,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Lexy

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Lexy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lexy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lexy

Lexy est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est. Elle fait partie de la communauté d'agglomération de Longwy et à l'agglomération transfrontalière du pôle européen de développement.

La commune organise depuis 2005 le Festival de bande dessinée de Lexy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Lexy apparait dès le XIIIe siècle dans les chartes de l'abbaye de Saint-Pierremont[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

On trouve quelques traces d'une occupation gallo-romaine du site[réf. nécessaire].

Le territoire de la commune actuelle a changé de mains à de nombreuses reprises au cours de l'histoire[précision nécessaire], elle fut longtemps un domaine du comté de Bar et ce n'est qu'au moment du rattachement du duché de Lorraine à la France en 1766 que Lexy devient définitivement française.

La région fut le théâtre de plusieurs batailles au début de la Première Guerre mondiale. Le eut lieu la bataille de Lexy dont l'ossuaire militaire marque le souvenir.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 en cours
(au 16 avril 2014)
Gérard Allieri    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 3 474 habitants, en augmentation de 17,44 % par rapport à 2009 (Meurthe-et-Moselle : 0,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1836 1841 1861 1866 1872 1876
342 288 358 333 352 375 391 413 403
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
448 416 390 450 429 426 548 502 937
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
1 168 1 005 945 986 2 143 2 627 3 013 3 377 2 962
1999 2006 2011 2014 - - - - -
2 993 2 874 3 176 3 474 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

À l'instar des autres communes du Pays Haut, Lexy a connu une importante croissance démographique de la fin du XIXe siècle au début des années 1980, lorsque les grandes fermetures d'usines liées à la sidérurgie ont eu lieu. Après une relative diminution durant les années 1980 et 1990, la population est repassée au-dessus de 3 000 habitants au cours des années 2000. En effet, l'importante croissance du travail transfrontalier, notamment à destination du Luxembourg, depuis les années 1990, a amené une nouvelle dynamique de croissance démographique dans la région, dont Lexy, disposant d’infrastructures collectives de qualité, d'une bonne accessibilité et d'une relative tranquillité, bénéficie. À l'image du pays, la population lexéenne est aujourd'hui vieillissante et au cours des années 2000, la commune aura connu la fusion des deux groupes scolaires et l’ouverture d’une maison de retraite.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, la ville accueille le Festival de bande dessinée de Lexy. Des dessinateurs de renom tels que Georges Ramaïoli, Édouard Aidans, Louis-Michel Carpentier, Dino Attanasio ou encore Daniel Kox ont participé à ce festival.

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La maison d'édition Le Sphinx des glaces est basée rue de Longwy[5] à Lexy : elle publie des adaptations en bande dessinées des romans de Jules Verne, des ouvrages régionalistes ainsi que la série jeunesse Les compagnons de Villers-la-Chèvre.

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école primaire de Lexy a été construite en 1935 par les architectes Pierre Le Bourgeois et Jean Zimmermann[6].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'Ossuaire militaire fut érigé en souvenir de la bataille de 1914.
  • Église paroissiale de la-Nativité-de la-Vierge. L'ancienne église paroissiale non documentée, située au lieu-dit Hachon, au bout du village, ayant été détruite par les guerres du XVIIe siècle, le culte est transféré dans la chapelle des Mercy, augmentée en 1696, d'un petit chœur : menaçant ruine en 1788, elle est reconstruite en 1789-1790, date portée par la pierre de consécration, Charles-Antoine-Florentin d'Ollières étant alors curé. Endommagée par la foudre en 1847, la tour est exhaussée de deux niveaux avec terrasse en 1849, sur le modèle de Longwy-Haut. Devenue trop petite en raison de l'accroissement de la population, l'église est détruite en 1963 à l'exception de la tour, la nef et le chœur étant reconstruits en 1964, aux frais du comité d'équipement ecclésial. L'église contemporaine possède une tour-clocher datant du XVIIIe siècle et servant d'observatoire. En son sein on peut découvrir de grands tableaux contemporains surplombant l'autel et des pièces d'orfèvrerie ancienne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Marc Jakubowski, auteur, organisateur du festival de bande dessinée de Lexy.
  • Olivier Wozniak, dessinateur de bandes dessinées, a passé son enfance à Lexy.
  • Cyrille Thouvenin, acteur, a passé son enfance à Lexy.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lexy Blason Parti : au premier d'azur aux deux bars adossés d'or accompagnés de trois croisettes pommetées au pied fiché du même, au second de sinople aux trois annelets d'or soutenus d'une étoile du même.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lexy, 2000 ans d'histoire, Olivier Cortési. Editions Cœur d'Occident, 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]