Essegney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Essegney
Essegney
Essegney vue du monument de Lorraine.
Blason de Essegney
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Épinal
Maire
Mandat
Éric Jacote
2014-2020
Code postal 88130
Code commune 88163
Démographie
Gentilé Essegogniens, Essogniennes
Population
municipale
761 hab. (2016 en augmentation de 6,73 % par rapport à 2011)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 06″ nord, 6° 19′ 03″ est
Altitude 300 m
Min. 270 m
Max. 358 m
Superficie 8,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Essegney

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Essegney

Essegney est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Essegogniens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Essegney est bâtie entre Langley et Charmes, sur la rive droite de la Moselle. Un petit affluent de celle-ci, la Source Allemande, passe au-dessus du village puis descend vers son centre, passant sous la terre et ressortant au niveau de la salle des fêtes.

Communes limitrophes de Essegney
Charmes Charmes Saint-Boingt
Meurthe-et-Moselle
Charmes Essegney Damas-aux-Bois
Vincey Langley

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, Essegney s'appelait Aussiniacavilla ; en 1309, elle devient Enseigneis[1]. En 1570, le nom devient Assigney[2] et Essigney en 1656[3].

Le village possédait un hôpital fondé en 1438 pourvu de huit lits et administré par les Sœurs-Grises de Nancy[4] ; il n’en reste nulle trace écrite dans les archives communales[5].

Les habitants d’Essegney et de la petite Rencey (Regney) devaient annuellement une taille d’un gros et onze deniers pour le bétail qui avait tiré la charrue, neuf deniers pour la vache et le bœuf, trois mailles pour la génisse ou la bête qui n’avait pas porté fruit, cinq sous toulois pour l’homme sans bétail mais faisant métier. Ils devaient par ailleurs annuellement, le jour des plaids, une rente dite la pangée, de deux francs six gros.

Essegney relevait, sous l’Ancien Régime, du bailliage de Charmes. Le ban d’Essegney s’étendait sur Évaux-et-Ménil et, en Meurthe-et-Moselle, sur Saint-Remy-aux-Bois.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

La mairie.

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[6] :

  • total des produits de fonctionnement : 533 000 , soit 735  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 424 000 , soit 585  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 62 000 , soit 85  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 65 000 , soit 89  par habitant.
  • endettement : 587 000 , soit 809  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 21,53 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,48 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 19,00 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 18,11 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1980 mars 2001 Hermann Lanz (1925-2012)   Exploitant forestier
mars 2001 avril 2014 Pascal Muller    
avril 2014 En cours Éric Jacoté    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2016, la commune comptait 761 habitants[Note 1], en augmentation de 6,73 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
334325342329421451464458441
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
480490463412393452475470511
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
513520535510518493523509566
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2016
649739651622664670676757761
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre d'Essegney.
  • Église grange du XVIIIe siècle dédiée à saint Pierre, son mobilier baroque et un orgue de chœur installé en 1977 par Gonzalez[12],[13]. Il y fut retrouvé des morceaux d'une statue d'un empereur romain par l'équipe de Claude Rolley[14].

La commune abrite, sur la route de Damas-aux-Bois, à l'entrée du domaine forestier, un cimetière anglais[15].

Ce cimetière est un héritage de la Première Guerre mondiale. L'armée canadienne puis l'armée anglaise avaient installé un hôpital de campagne dans une prairie voisine du lieudit La maison du Bois. Durant la guerre, de nombreux soldats y furent soignés mais un certain nombre ne survécurent pas à leurs blessures.

De ce fait, les Alliés créèrent ce cimetière où 199 soldats du Commonwealth ayant participé à la Première Guerre mondiale sont enterrés. Y sont également enterrés treize soldats de la Seconde Guerre mondiale ainsi que deux soldats anglais, quatre travailleurs chinois et un soldat russe[16],[17],[18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Essegney Blason D'azur à l'épée d'argent garnie d'or accostée en chef de deux fleurs de lys d'or et en pointe d'une rose d'or boutonnée de gueules à dextre et d'un monde cintré et croisé d'or à senestre.
Détails
Armoiries composées par B. Georgin, et mises à la disposition de la commune en mars 2016.


Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]