Bernard Gantner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gantner.
Bernard Gantner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Belfort (Territoire de Belfort)
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Mouvement
Distinctions
Prix de la Critique, Chevalier de la Légion d'honneur

Bernard Gantner, né le à Belfort (Territoire de Belfort) et mort le [1] dans la même ville, est un artiste peintre, lithographe et aquafortiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Gantner est initié à la peinture à l'huile par Léon Delarbre qui est, à l'époque (depuis 1929), conservateur du musée des beaux-arts de Belfort. Après l'obtention du baccalauréat en philosophie, il se rend à Paris où il fréquente brièvement l'École nationale supérieure des beaux-arts, suit ensuite les cours d'une académie libre, pour surtout se former à la peinture par une grande fréquentation des musées et des galeries.

Il est connu pour ses paysages d'hiver d'une grande densité poétique. Ses dessins, saisis au contact direct de la nature, sont à la source de la plupart de ses huiles, aquarelles ou de ses lithographies (réalisées sur pierre et non sur zinc). Pendant plus de 50 ans, il exécute 80 huiles par an, soit 4 000 pièces, 700 aquarelles, 500 lithographies, 100 eaux-fortes et l'illustration de 11 ouvrages de bibliophilie.

Après avoir vécu en Suisse au bord du Lac Léman, il s'installe à Lachapelle-sous-Chaux (Territoire de Belfort).

Dans son musée personnel, aujourd'hui fermé, à Lachapelle-sous-Chaux, on a pu découvrir un arboretum, un parc animalier et des jardins[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bernard Gantner a été marié une première fois en 1951. Il eut deux enfants :

Pierre Gantner qui est devenu professeur de flûte à bec professionnel depuis 2008 et participe à de multiples représentations, auditions au Conservatoire Henri Dutilleux avant de quitter ce dernier en 2019 après la dernière Rencontre des Flûtistes qu’il organisait 2 fois par an, chaque année depuis toujours en février et en juin. Pierre a fait vivre la flûte à Belfort c’est lui qui a créé cette discipline dans l’ancien conservatoire (avant Henri Dutilleux créé en 2015), la flûte à bec n’était pas enseigné ici avant lui, il réécrit et créé n’importe quelle voix à rajouter si besoin de sa propre façon d’écrire... La famille Gantner est une famille artistique aussi bien dans la peinture que dans la musique.

• Michel Gantner

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Galerie Sain-Placide, Paris, de 1952 à 1956.
  • Hôtel de la Poste, Douvaine, 1956, 1957.
  • Galerie Espace, Paris, de 1959 à 1962.
  • Galerie Ganzoni, Genève, 1959.
  • Galerie Guiot, Paris, de 1963 à 1972.
  • Madden Gallery, Londres, de 1966 à 1972.
  • Musée Unterlinden, Colmar, 1967.
  • Galerie Alpha, Vevey, 1973, 1977.
  • Galerie A.C.B., Genève, 1973.
  • Wally Findlay Galleries, New York, 1973, 1977, 1978, 1986.
  • Wally Findlay Galleries, Palm Beach (Floride), 1974, 1976.
  • Wally Findlay Galleries, avenue Matignon, Paris, 1974, 1976, 1979, 1991.
  • Wally Findlay Galleries, Chicago, 1975, 1982.
  • Galerie Vision nouvelle, Paris, 1976.
  • Galerie Arcades, Luxembourg, 1977.
  • Wally Findlay Galleries, Beverly Hills, 1978, 1984.
  • Galerie du Faubourg, Porrentruy, 1980.
  • Vision nouvelle, expositions itinérantes, Japon, 1983, 1986.
  • Rétrospective Bernard Gantner, Musée Georges-Garret, Vesoul, 1987.
  • Buschlen-Mowatt, expositions itinérantes, Vancouver, 1987, Japon, 1989, Canada et États-Unis, 1990.
  • Rétrospective Bernard Gantner, Foyer rural de Bourogne, 1989.
  • Rétrospective Bernard Gantner, Musée de Fontainebleau, 1989.
  • Rétrospective Bernard Gantner, Centre culturel de Delle, 1992.
  • Rétrospective Bernard Gantner, abbaye de Baume-les-Dames, 1992.
  • Espace Moselle, Bruxelles, 1992.
  • Rétrospective Bernard Gantner, château de Val, Lanobre, été 2000[3].
  • Bernard Gantner - Paysages de neige, Galerie Francis Barlier, rue de Penthièvre, Paris, novembre 2001 - janvier 2002.
  • Bernard Gantner - Œuvres de 1954 à 2008, Galerie Fert, Yvoire, avril-juin 2008.
  • Rétrospective Bernard Gantner, peintre de la Franche-Comté, Musée Gantner, Lachapelle-sous-Chaux, avril 2011[4].
  • Lithographies de Bernard Gantner, Galerie Jean Tisserand, Port-sur-Saône, juin 2013.
  • Bernard Gantner - Dessins, Galerie Fert, Yvoire, avril-mai 2014[5].

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • « Gantner peint certes le monde où nous sommes, mais ce n'est pas le monde clos, figé dans son image, que nous apercevons d'ordinaire. Je dirai que c'est le monde à son départ, tel qu'il accède à l'apparence, vierge encore, vaporeux, auroral. Tout se passe comme si le peintre - l'un des plus grands figuratifs d'aujourd'hui - avait voulu capter les choses dans le moment qui précède le regard, où se produit ce qui sans fin affleure en elle, dans l'innocence. » - Roger Munier[9]
  • « Chez Gantner, l'art du dessin est à placer parmi les grands apports spécifiques de ce temps. » - Roger Bouillot[10]
  • « Un trait souple sous des couleurs apaisées caractérise cet art de décision et de concision. » - Gérald Schurr[11]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Munier, Gantner, Éditions Wally Findlay Galleries, Paris, 1974.
  • Jean-Marie Haeffele, Un jour, un peintre : Bernard Gantner, Éditions Michel Eve, 1978.
  • François Lotz, Artistes peintres d'Alsace, Éditions Printek, 1985.
  • Lawrence Kreisman, Gantner, a life in the country, Éditions Buschlen Mowatt, 1989.
  • Françoise Woimant, Marie-Cécile Miessner et Anne Mœglin-Delcroix, De Bonnard à Baselitz - Estampes et livres d'artistes, B.N.F., 1992.
  • Bernard Gantner, Gantner, Éditions Wally Findlay Galleries, Paris, 1993.
  • Gérald Schurr, Le guidargus de la peinture, Les Éditions de l'Amateur, 1996.
  • Elaine Bourne, Don Busschlen et Barrie Mowatt, Gantner, Éditions Pierron, Sarreguemines, 1998.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.
  • Claude Roger-Marx, Bernard Gantner, Éditions Galerie Francis Barlier, 2001.
  • Michel Gantner, Le regard des saisons, vues sur les jardins du musée Gantner, Éditions Musée Gantner, 2007 (présentation de l'ouvrage en ligne).
  • Éric Mercier, Années 50 - La Jeune Peinture, l'alternance figurative (2 volumes), Éditions Art Acatos, 2010 (présentation de l'ouvrage en ligne).
  • Bernard Gantner, Gantner et les Vosges, collection Art en région, Éditions du Belvédère, 2012.
  • René Chabannes, Quarante ans d'expositions au château de Val, Éditions Artogue, 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]