Humbert Ier d'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Humbert Ier.
Humbert Ier d'Italie
Humbert Ier, roi d'ItaliePhoto Luigi Montabone
Humbert Ier, roi d'Italie
Photo Luigi Montabone
Titre
Roi d'Italie
9 janvier 187829 juillet 1900
(&&&&&&&&&&&0823622 ans, 6 mois et 20 jours)
Couronnement 9 janvier 1878
Prédécesseur Victor-Emmanuel II
Successeur Victor Emmanuel III
Biographie
Dynastie Maison de Savoie
Nom de naissance Umberto Rainerio Carlo Emanuele Giovanni Maria Ferdinando Eugenio di Savoia
Date de naissance 14 mars 1844
Lieu de naissance Turin, Royaume de Piémont-Sardaigne
Date de décès 29 juillet 1900 (à 55 ans)
Lieu de décès Monza, Italie
Père Victor-Emmanuel II
Mère Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine
Conjoint Marguerite de Savoie
Enfant(s) Victor Emmanuel Red crown.png
Héritier Victor Emmanuel III

Signature

Humbert Ier d'Italie
Roi d'Italie

Humbert Ier (en italien Umberto I), né le 14 mars 1844, mort le 29 juillet 1900, de la maison de Savoie, est roi d'Italie du 9 janvier 1878 jusqu'à sa mort. Il est le fils de Victor-Emmanuel II de Savoie et de Marie Adélaïde de Habsbourg-Lorraine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Humbert d'Italie perd sa mère à l'âge de onze ans. Peu après, son père devient roi d'Italie (1861). Les cours d'Europe sont réticentes à donner leurs filles en mariage à une maison qu'elles considèrent comme traîtresse et parvenue depuis qu'elle a chassé les autres souverains de leurs domaines italiens.

Victor-Emmanuel II essaye de se réconcilier avec l'Autriche et il est vaguement question de marier Humbert à la fille de l'Archiduc Albert Frédéric, Mathilde mais celle-ci meurt accidentellement en 1867.

Humbert épouse alors à Turin le 22 avril 1868 sa cousine germaine Marguerite de Savoie (1851-1926), fille de Ferdinand de Savoie, duc de Gênes (en), et d'Élisabeth de Saxe.

Ils n'ont qu'un fils, Victor-Emmanuel III (1869-1947)

Humbert a l'intelligence de se faire appeler Humbert Ier d'Italie et non Humbert IV de Savoie, marquant par là l'unification de toute l'Italie sous son nom. Le 17 novembre 1878, le roi, en visite à Naples avec sa femme et le premier ministre Benedetto Cairoli, est blessé d’un coup de poignard porté par l’anarchiste Giovanni Passannante. Dans l'attaque, Cairoli est aussi blessé.

Il joue son rôle de souverain constitutionnel alors que la gauche italienne occupe le pouvoir, avec Depretis et Francesco Crispi. Il meurt assassiné de trois coups de revolver[1], à Monza par l'anarchiste Gaetano Bresci qui voulait ainsi venger la sanglante répression menée contre les ouvriers à Milan en 1898.

Sa dépouille est enterrée au Panthéon de Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]