Adalgis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adalgis, Codex Legum Langobardorum, XIe siècle

Adalgis (? - 788) est un prince lombard d'Italie, fils du roi Desiderius, plus connu sous le nom de « Didier ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père élu en 757, Adalgis est associé au trône dès 759. Il épousa une sœur de Charlemagne.

Après la capitulation de son père dans Pavie assiègée par les Francs de Charlemagne (mars 774), voyant la fin irremédiable du royaume lombard, il décide de fuir et se réfugie à Byzance (775) où il reçoit le titre de patrice.

De Byzance, il espère pouvoir reconquérir le royaume lombard et prendre le pouvoir mais échoue dans sa tentative d'invasion par l'Italie du Sud, soutenu par l'impératrice Irène ; il est repoussé en 787 par une coalition composé du jeune prince lombard Grimoald III de Bénévent, vassal de Charlemagne, et des Francs. Il meurt au cours de l'expédition ou peu après à Byzance, en 788.

Il a inspiré l'œuvre de l'écrivain italien Manzoni, « Adelchi » (nom italien d'Adalgis).

Sources partielles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]