Sergio Romano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergio Romano (2008)

Sergio Romano (Vicence, 7 juillet 1929) est un écrivain, diplomate, historien et journaliste italien. Il joue un rôle de tout premier ordre dans le rayonnement de la culture italienne sur le plan international.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Vicence, en Vénétie, le 7 juillet 1929, Sergio Romano appartient à une famille d'industriels du Nord de l'Italie. Il passe la plus grande partie de sa jeunesse à Gênes puis à Milan, où il achève ses études secondaires au lycée Beccaria.

Tout en suivant des études de droit à l'université de Milan, il écrit pour les pages culturelles de différents journaux. Ses nombreux séjours dans diverses capitales européennes, Paris, Londres, Vienne, et ses goûts personnels l'orientent bientôt vers la carrière diplomatique, sans l'éloigner pour autant de ses deux principaux centres d'intérêt : l'histoire et la littérature.

Éditorialiste à La Stampa, au Corriere della Sera, à Panorama, au Mulino et à Limes, directeur d'une collection de livres d'histoire pour les éditions Corbaccio, Sergio Romano est ambassadeur d'Italie auprès de l'OTAN et en Union soviétique.

Il prend sa retraite en 1989. Depuis cette date, l'ambassadeur Romano est docteur honoris causa de l'Institut d'études politiques de Paris. Aux côtés de Valéry Giscard d'Estaing et d'Emmanuel Le Roy Ladurie, entre autres, il fait partie du comité de patronage de la revue Commentaire, fondée par Raymond Aron en 1978.

Il a également enseigné à l'université de Californie, à Harvard, à l'université de Pavie, à celle de Sassari et à l'université Bocconi de Milan.

Sa longue expérience de diplomate et d'homme de lettres s'exprime notamment dans Memorie di un conservatore (2002), portrait éloquent de l'univers des fonctionnaires internationaux et de la politique extérieure des États occidentaux avant la chute du mur de Berlin.

En 2004, il a reçu le prix littéraire Giuseppe Dessì.

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article s'inspire en partie de l'article it:Sergio Romano.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l'Italie, du Risorgimento à nos jours, Seuil, 1978
  • Italie, Seuil, coll. Petite Planète, 1979
  • Toscane, Florence, Seuil, 1988
  • Guerre du Golfe, L'album de la victoire, Image Magie, 1991
  • Le Grand Désordre mondial, Syrtes, 2002
  • La Foi et le Pouvoir : le Vatican et l'Italie de Pie IX à Benoît XVI, Buchet-Chastel, 2007 Résumé en ligne
  • Avanti ! Chroniques italiennes, Buchet-Chastel, 2007

Ouvrages en langue italienne[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]