Érythrée italienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Érythrée italienne
Colonia eritrea (it)

18901936

Drapeau Blason
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

L'Érythrée italienne

Informations générales
Statut Colonie italienne
Capitale Massaoua (1890-1897), Asmara (1897-1936)
Langue Tigrigna, Italien
Histoire et événements
1869 occupation d'Assab
1885 Occupation de Massawa
1890 Création de la Colonia Eritrea
1941 Occupation par la Grande-Bretagne

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'Érythrée italienne ou colonie d'Érythrée (Colonia eritrea en italien) a été la première colonie italienne en Afrique. La présence italienne en Érythrée s'est étendue de 1869 (achat d'Assab par des Italiens) jusqu'à l'occupation du territoire par le Royaume-Uni en 1941, mais à partir de 1936 le territoire est intégré dans l'Afrique orientale italienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers pas de l'Italie à Assab se déroulent en 1869, avec l'achat de terres par Giuseppe Sapeto et la compagnie de navigation de Raffaele Rubattino[1]. L'État italien ne prend officiellement possession du territoire qu'en 1882[2].

C'est l'occupation de Massawa, abandonnée par les Anglo-égyptiens, en 1885, qui entraîne la création de la «colonia Eritrea» en 1890. Son expansion sur les plateaux au détriment de l'Éthiopie s'interrompt avec la défaite italienne à Adwa en 1896.

Après l'occupation de l'Éthiopie par les troupes italiennes en 1936, l’Érythrée devient une partie de l'Afrique orientale italienne. À partir de 1941, elle est occupée par les Britanniques qui la remettent à l'Éthiopie en 1952 en suivant une décision des Nations unies.

Frontières[modifier | modifier le code]

"Governorato di Eritrea" (1936-1941)

Sa frontière avec l'Éthiopie est définie par un traité de 1908. Celle avec le Soudan anglo-égyptien est définie entre 1887[3] et 1901[4] et celle avec la Côte française des Somalis est définie entre 1891 et 1901. Aucune n'est alors démarquée ou abornée.

Le territoire de l'Érythrée est agrandi après la conquête de l'Ethiopie par l'Italie en 1936. Le «Gouvernorat de l'Erythrée» (Governorato di Eritrea), qui a duré six ans jusqu'en 1941, comprenait certains espaces actuellement au nord de l'Ethiopie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lazzarini (Vincenzo), «P. Giuseppe Sapeto e la ripresa cattolica in Abissinia», Quaderni di studi etiopici, Asmara, n° 2, 1981.
  2. Ciglio (Carlo), «Ethiopia - Mar Rosso (1857-1885)», in L’Italia in Africa, Roma, serie storica, volume primo (t. 1 : texte, t. 2 : documents), Istituto poligrafico della Stato, 1958-1959.
  3. Echange de notes sur la limite de juridiction entre Italie et Angleterre sur la mer Rouge du 24/5/1887.
  4. Déclaration entre l'Italie et la Grande-Bretagne sur la frontière érythréo-soudanaise du 22/11/1901.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guazzini (Federica) [1999], Le ragioni di un confine coloniale - Eritrea 1898-1908, Torino, L’Harmattan Italia, 423 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]