Aripert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aripert ou Aripert Ier (aussi appelé Aribert) est roi des Lombards d'Italie de 653 à 661[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aripert est le fils de Gundoald, duc d'Asti, et le neveu de la reine Théodelinde, épouse du roi Agilulf (590-616). Lié à la famille ducale bavaroise, il est de religion catholique à une époque où de nombreux Lombards sont encore ariens ou païens. Il monte sur le trône lombard en 653 après l'assassinat du jeune roi Rodoald, tué par un mari jaloux. Il s'efforce de développer le catholicisme dans les duchés lombards et fonde le sanctuaire du Sauveur à Pavie, capitale lombarde.

Il meurt après un règne plutôt pacifique de huit ans, laissant derrière lui un royaume dans un état de paix. Avant de mourir, Aripert avait demandé à la noblesse d'élire conjointement ses deux fils, Perthari et Godepert, encore adolescents, ce qu'elle fit à sa mort en 661.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Venance Grumel Traité d'études byzantines I. La Chronologie, Presses universitaires de France, Paris 1956, « Rois Lombards d'Italie » p. 416.

Sources[modifier | modifier le code]