Wladek Kowalski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kowalski.
Wladek Kowalski
Description de cette image, également commentée ci-après

Kowalski entraînant John Quinlan et The Boston Brawler en 2000.

Données générales
Nom complet Edward Władysław Spulnik
Changé légalement en 1963 en Killer Kowalski
Nom de ring Killer Kowalski
Tarzan Kowalski
Hercules Kowalski
The Masked Executioner
The Masked Destroyer
Date de naissance ,
Windsor, Ontario, Drapeau du Canada Canada
Date de décès (à 81 ans),
Malden, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 2,01 m
Poids 130 kg
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations World Wide Wrestling Federation
National Wrestling Alliance
American Wrestling Association
Entraîneur Lou Thesz
Carrière pro. 1947 – 1977

Wladek (ou Walter) « Killer » Kowalski (né Edward Władysław Spulnik) était un lutteur professionnel (catcheur) canadien, né le , et mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kowalski débute sa carrière en 1947. Ce géant de plus de 2 mètres au physique longiligne devient rapidement l'antagoniste des plus prestigieux lutteurs nord-américains de son époque. Il lutte pour de nombreuses promotions, y compris la National Wrestling Alliance et la World Wrestling Entertainment (alors WWWF) et obtient de nombreux titres de champion, notamment grâce à sa "Killer Clutch", une compression manuelle très douloureuse de l'estomac.

Lors d'un match contre Yukon Eric au Forum de Montréal au Canada, le 15 octobre 1952[2], il arrache une partie de l'oreille de son adversaire (déjà fragilisée par le phénomène d'oreille en chou-fleur propre à la pratique intensive de la lutte, et ce de façon très prononcée chez Eric). Il pratique un style violent, n'hésitant pas à matraquer, malmener, voir étrangler ses adversaires. Cet incident et son style lui vaudront le surnom de "Killer" ("le tueur") ainsi que l'inimitié de la foule.

Après trente ans de carrière, il prend sa retraite des rings en 1977 et ouvre par la suite une école de catch dans la ville de Malden aux États-Unis. Nombre de ses élèves profiteront d'une carrière à succès, notamment Big John Studd, Triple H ou encore Jonathan Curtis. Il figure dans le Hall of Fame de la WWE depuis 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Walter "Killer" Kowalski décède », sur RDS,‎ (consulté le 21 juillet 2016)
  2. Université de Sherbrooke, « Incident insolite lors d'un programme de lutte au Forum », sur Bilan du siècle (consulté le 21 juillet 2016).
    Note : Des sources contradictoires indiquent parfois à tort 1953 ou 1954 pour la date de cet incident, les deux lutteurs s'étant affrontés à maintes reprises.