Rob Terry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Terry
Rob Terry portant un sweat shirt noir

Rob Terry en 2009

Données générales
Nom complet Robert Terry
Nom de ring Big Rob
Rob Terry
Robbie T
The Freak
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Né(e) le 1982[1],
Swansea, Pays de Galles
Taille 1,96 m (6 5)[2]
Poids 138 kg (304 lb)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Total Nonstop Action Wrestling
Carrière pro. 2007 – aujourd'hui

Robert Terry (né en 1982 à Swansea au Pays de Galles) plus connu sous le nom de Rob Terry est un catcheur gallois. Il est principalement connu pour son travail à la Total Nonstop Action Wrestling où il a détenu le championnat global.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Terry a fait du bodybuilding avant de s'engager dans le catch et son résultat le plus marquant est sa victoire au championnat du monde de Musclamania (en) en 2006[1]

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Après s'être entraîné dans une école de catch aux Pays de Galles, Terry signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment (WWE) en 2007 et a été affecté à la Florida Championship Wrestling, le club-école de la WWE pour parfaire son apprentissage[3]. Il prend le nom de ring de Big Rob et devient le garde du corps de Nick Nemeth[2]. Le 1er décembre, il participe à son premier combat avec Nemeth et ensemble ils l'emportent sur Bryan Kelly et Robert Anthony (en)[4]. Le 5 février 2008, il perd son premier match simple face à Mighty Mikey[5]. En août, la WWE décide de mettre fin à son contrat[3].

Circuit indépendant (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Après son renvoi, il a continué son apprentissage à la Team 3D Academy, l'école de catch qu'a fondé Bully Ray et Devon, et a lutté à l'American Combat Wrestling en Floride[6],[7].

Total Nonstop Action Wrestling (2009-....)[modifier | modifier le code]

British Invasion et World Elite (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : The British Invasion et World Elite.
Rob Terry portant un slip floqué du drapeau britannique
Terry lors d'un show en janvier 2010

En février 2009, Terry signe un contrat de deux ans avec la Total Nonstop Action Wrestling (TNA)[8]. Il forme avec Brutus Magnus et Douglas Williams l'équipe The British Invasion dont il est le garde du corps. L'équipe participe au Team 3D Invitational Tournament. Pour leur premier match dans ce tournoi, le trio a attaqué Hernandez avant leur match face à The Latin American Xchange (en) volant les deux mallettes du Feast or Fired[9], celle pour le championnat du monde poids-lourds et celle du championnat de la division X. Cela a aussi facilité la tâche à Brutus Magnus et Douglas Williams car ce match par équipe s'est transformé en match à handicap pour Homicide qui n'a pas pu empêcher la victoire des britaniques[10]. Suite au vol des mallettes, British Invasion a désigné Terry comme étant le propriétaire de celle donnant droit à un match pour le championnat du monde poids-lourds.

Il participe à son premier match au sein de cette fédération le 23 juillet dans un match par équipe où avec British Invasion, Kiyoshi et Sheik Abdul Bashir ils ont vaincu Beer Money, Inc. (Bobby Roode et James Storm), A.J. Styles, Christopher Daniels et Eric Young grâce à ce dernier qui a décidé de trahir son équipe en portant un piledriver sur Styles[11]. La semaine suivante, British Invasion s'allie officiellement avec Young, Kiyoshi et Sheik Abdul Bashir pour former World Elite[12]. Le 6 août, World Elite s'allie avec la Main Event Mafia (MEM) et ce soir là Terry, Williams, Booker T et Scott Steiner ont remporté leur match face à Beer Money, Inc. et la Team 3D (Brother Ray et Brother Devon)[13]. Dix jours plus tard à Hard Justice, il perd la mallette du Feast or Fired qui donne le droit à un match pour le championnat poids-lourds face à Hernandez dans un match qui n'a duré que quelques secondes[14]. Le 20 septembre à No Surrender, il accompagne Magnus et Doug Williams dans le Lethal Lockdown match[Note 1] et attaque Brother Raymais cela n'a pas empêché la défaite de British Invasion et la MEM face à la Team 3D et Beer Money, Inc.[15].

Le 5 novembre, Terry fait équipe avec le champion Television de la TNA Eric Young et ensemble ils perdent face à Beer Money, Inc. suite à coup de ceinture de Young esquivé par James Storm mais que Terry a reçu[16]. Deux semaines plus tard, Terry fait perdre un match opposant Brutus Magnus, Doug Williams, Kiyoshi et Sheik Abdul Bashir à Beer Money, Inc. et les Motor City Machine Guns (Alex Shelley et Chris Sabin) en frappant Magnus[17]. La tension au sein du groupe a continué à monter après leur défaite face à Chris Sabin le 10 décembre dans un match à handicap où Williams et Magnus frappent accidentellement Terry[18]. Le 20 décembre à Final Resolution, il décroche la malette du Feast or Fired lui donnant droit à un match pour le championnat de la division X à tout moment[19].

Le 21 janvier 2010, il donne sa mallette à Magnus au cours du match pour le championnat du monde par équipe face à Matt Morgan et Hernandez, mais Hernandez évite un coup de mallette qui heurte Doug Williams causant la défaite de British Invasion[20]. Six jours plus tard au cours d'un spectacle non télévisé à Cardiff, il bat Eric Young et devient champion global de la TNA[21]. Le lendemain, les trois hommes viennent après la défaite d'Amazing Red et Generation Me (Matt et Nick Jackson) et Terry attaque Red, qui est champion de la division X. Magnus le force ensuite de donner sa mallette du Feast or Fired à Doug Williams qui devient champion de la division X[22]. Après une défaite de Terry et Brutus Magnus face à Beer Money Inc., Magnus tente de prendre le titre de son équipier avant d'être attaqué par Terry[23].

Global Champion (2010)[modifier | modifier le code]

Terry lors d'Impact! fin 2010

Terry défend son championnat avec succès pour la première fois à la télévision le 25 février face à Mr Anderson[24].

Immortal (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Alliance avec Robbie E (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Fin de l'Alliance avec Robbie E (2013)[modifier | modifier le code]

The Menagerie et Départ (2014-2015)[modifier | modifier le code]

En Avril 2014, Terry a fait son retour à la TNA dans le clan de Knux, travaillant sous un masque et sous nom de ring The Freak.

Le 1er Janvier, le profil de Terry a été déplacé à la section Alumni et The Freak a été retiré du profil de la Menagerie.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Rob Terry avec Brutus Magnus en 2009
  • Prises de finition
    • Chokeslam[25]
    • Fallaway Slam
    • Freak Buster (Full Nelson Slam)
    • Elevated Powerbomb
  • Surnoms
    • Big
    • The Freak
    • The Welsh Colossus
  • Thèmes Musicaux
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Blow Me Away Breaking Benjamin ? Circuit Indépendant
The British Invasion Dale Oliver 2009-2010 TNA
Big Rob Dale Oliver 2010-2011 TNA
Immortal Dale Oliver 2010-2011 TNA
Get Your Fist Pumpin'In The Air Dale Oliver 2011-2013 TNA
Becoming The Bull Atreyu 2013-2014 TNA
Carnivool Dale Oliver 2014-2015 TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Britannia Wrestling Promotions
    • 1 fois PWI:BWP World Catchweight Championship

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'un match par équipe en cage . Un participant de chaque équipe commence le match, après cinq minutes un des membres d'une équipe arrive ; celui de l'équipe adverse arrive deux minutes plus tard. Quand le dernier catcheur est dans la cage, le toit de celle-ci s'abaisse et divers objets suspendus sont à disposition des catcheurs. La victoire s'obtient au premier tombé ou à la première soumission sur le ring.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Simon Gaskell, « Welsh wrestler Rob Terry a big hit in ring Stateside », sur Bodybuilding.com,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  2. a, b et c (en) « Profil de Rob Terry » (consulté le 12 janvier 2014)
  3. a et b (en) John Betschel, « Rob "The Freak" Terry...Too Good for WWE? », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 26 octobre 20014).
  4. (en) « FCW 01.12.2007 », sur Cagematch (consulté le 26 octobre 2014).
  5. (en) « FCW 05.02.2008 », sur Cagematch (consulté le 26 octobre 2014).
  6. (en) « Freak On A Leash! Interview with Rob Terry (Issue 57; Aug/Sept 2010) », sur Fight Spirit Magazine,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  7. (en) « Matchs de Rob Terry à l'American Combat Wrestling », sur Cagematch (consulté le 26 octobre 2014).
  8. (en) Kevin Hellions, « Former WWE Superstars at TNA; More New Talent Signed », sur Inside Pulse,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  9. Ces mallettes donnent droit à un match de championnat valable pendant un an et utilisable à n'importe quel moment.
  10. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S TNA IMPACT REPORT 4/30: Mafia Mafia Mafia, Foley is nuts, Mafia Mafia Mafia, Guns rule, Mafia Mafia Mafia, Styles & Joe turned into chumps », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  11. (en) Josh Boutwell, « IMPACT RESULTS - 7/23/09 », sur WrestleView,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  12. (en) Chris Sokol et Bryan Sokol, « Impact: Two titles changes on 200th episode », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  13. (en) « TNA iMPACT 2009 08 06 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 octobre 2014).
  14. (en) Adam Martin, « Hard Justice PPV Results - 8/16/09 », sur WrestleView,‎ (consulté le 8 février 2015).
  15. (en) Bob Kapur, « AJ Styles wins title at No Surrender », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 9 février 2015).
  16. (en) Rob McNew, « 411’s TNA Impact Report 11.05.09 », sur 411 mania,‎ (consulté le 9 février 2015).
  17. (en) Matt Bishop, « Impact: Daniels makes statement », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 9 février 2015).
  18. (en) Blaine Van Der Griend, « Impact: Foley locates Jarrett; Nash has the book »,‎ 11 décembre 2009-site=slam! wrestling (consulté le 10 février 2015).
  19. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S TNA FINAL RESOLUTION PPV REPORT 12/20: Complete coverage of A.J. Styles vs. Daniels, Angle vs. Wolfe », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 25 avril 2015).
  20. (en) Josh Boutwell, « IMPACT RESULTS - 1/21/10 », sur WrestleView,‎ (consulté le 25 avril 2015).
  21. (en) « TNA Maximum Impact Tour 2010 - Tag 4 », sur Cagematch (consulté le 26 mai 2015).
  22. (en) Joseph F. Martinez, « 411’s TNA Impact Report 01.28.10 », sur 411mania,‎ (consulté le 25 avril 2015).
  23. (en) Steve Cook, « 411’s TNA Impact Report 02.18.10 », sur 411mania,‎ (consulté le 26 mai 2015).
  24. (en) Blaine Van Der Griend, « Impact: The Power of the Ring », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 26 mai 2015).
  25. (en) « Impact Results - 8/6/09 », WrestleView (consulté le 13 août 2009)
  26. (en) Larry Csonka, « 411’s LIVE TNA Destination X Coverage », 411Mania,‎ (consulté le 1 avril 2010)
  27. (en) « TNA profile »
  28. (en) « Impact Results - 5/21/09 », WrestleView (consulté le 13 août 2009)
  29. (en) Josh Boutwell, « Impact Results - 3/22/10 », WrestleView,‎ (consulté le 1 avril 2010)
  30. (en) « Cagematch title listing »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :