James Storm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Storm
James Storm Nov 2015.jpg

James Storm en 2015.

Données générales
Nom de naissance
James Allan Cox
Nom(s) de ring
James Storm
Nationalité(s)
Naissance
Taille
6 0 (1,83 m) [1]
Poids
230 lb (105 kg) [1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Shane Morton
Wolfie D
Carrière pro.
1997 - aujourd'hui

James Allan Cox (né le à Franklin, Tennessee), plus simplement connu en tant que James Storm, est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il travaille actuellement à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA).

Après quelques combats à la World Championship Wrestling en 2000, il rejoint la TNA dés sa création en juin 2000. Il s'y fait connaitre en faisant équipe avec Chris Harris avec qui il forme America's Most Wanted et deviennent septuple champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance[Note 1]. Il forme ensuite l'équipe Beer Money, Inc. avec Bobby Roode avec qui il remporte à cinq reprises le championnat du monde par équipe de la TNA.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Cox s'intéresse au catch en regardant les émissions de l'United States Wrestling Association[2]. Au lycée, il fait partie de l'équipe de lutte et y remporte un championnat dans la catégorie des moins de 152 lb (69 kg) et fait aussi partie de l'équipe de basket[2]. Il obtient une bourse universitaire pour étudier à l'université d'État d'Austin Peay où il fait partie de l'équipe de basket mais il est victime d'une fracture au niveau de son épaule[Note 2],[2].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Entraînement et passage à la World Championship Wrestling (1997-2001)[modifier | modifier le code]

Alors qu'il se remet de sa fracture à l'épaule, il entend parler de l'école de catch de l'United States Wrestling Association à la télévision. Il décide d'y entrer une fois guérit[2].

En 2000, la World Championship Wrestling l'utilise comme jobber au cours des enregistrements de WCW Worldwide[3].

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2015)[modifier | modifier le code]

America's Most Wanted (2002-2008)[modifier | modifier le code]

America's Most Wanted

Il commence à travailler pour la Total Nonstop Action Wrestling dés la première émission le 19 juin 2002 où avec Psicosis il bat Richard et Rod Johnson[4]. Il fait équipe avec Chris Harris avec qui il forme America's Most Wanted et élimine Richard et Rod Johnson en demi-finale du tournoi pour désigner les nouveaux champions du monde par équipe de la National Wrestling Alliance (NWA)[5]. Cependant une blessure les empêche de participer à la finale qui voit le sacre de leur remplaçants (A.J. Styles et Jerry Lynn) face à Bruce (en) et Lenny (en)[5].

Formation de Beer Money et TNA World Tag Team Championship (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Les Beer Money

En mai 2008, Robert Roode et James Storm commence souvent à faire équipe mais ne sont toujours pas une vraie équipe, car Robert Roode commence à être dans les main event tandis que James Storm est up-carder mais entame plusieurs feuds qui ne le mènent à aucun titre de la TNA. Mais lors de Hard Justice 2008, ils battent The Latin American Xchange (Hernandez et Homicide) et remportent les TNA World Tag Team Championship[6]. À Victory Road, ils battent LAX pour conserver leur TNA World Tag Team Championship. Ils conservent leur titres à Bound For Glory face à LAX, Team 3D et l'équipe d'Abyss et Matt Morgan. À Turning Point, ils conservent leurs ceintures face aux Motor City Machine Guns[7].

Mais en décembre 2008, ils perdent leurs titres face à l'équipe Lethal Consequence mais réussissent à les récupérer un mois plus tard à Genesis 2009. Ils mettent en jeu leurs titres à LockDown face à la Team 3D qui, elle, met en jeu ses IWGP World Tag Team Championship. Ils perdent leur titres à Lockdown 2009 dans un Street Fight Match assez violent et spectaculaire. Par la suite, ils gagnent le Team 3D Invitationnal Tag Team Tournament qui leur donne un match pour les titres par équipes à Slammiversary. Ils regagnent les titres par équipes lors de Slammiversary 2009 en battant la Team 3D[8]. Lors de Victory Road 2009, ils perdent les titres face à The Main Event Mafia (Booker T et Scott Steiner)[9]. Ils effectuent un tweener turn lorsqu'ils affrontent sans succès la British Invasion pour le IWGP World Tag Team Championship à Hard Justice 2009 à la suite d'une intervention d'Eric Young. Puis, à Bound For Glory 2009, ils participent à un 4 Way Tag Team Full Mayhem Match pour les titres TNA Tag Team et les titres IWGP Tag Team mais perdent. À Turning Point, ils perdent dans un 3 Way Tag Team Match pour le titres TNA Tag Team mais perdent le match.

À Genesis 2010, ils gagnent face à The Band. Ils affrontent Matt Morgan et Hernandez pour le titre TNA Tag Team à Against All Odds 2010 mais sans succès. Ils participent ensemble aux Lethal Lockdown à Lockdown 2010 en compagnie de Sting et de Desmond Wolfe mais sans succès.

Formation de Fortune (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Une partie des membres du clan "Fortune"

Ils forment avec A.J. Styles, Kazarian et Ric Flair, un clan du nom de Fortune. À Slammiversary VIII, ils perdent face à Jeff Hardy et Ken Anderson. À l'occasion de TNA Victory Road, Beer Money échoue à sa tentative de remporter les titres par équipe (alors vacant), gagnés par The Motor City Machine Guns. Les deux équipes entament une rivalité qui va durer plusieurs semaines. Au cours de celle-ci, les deux équipes s'affronteront dans une série de 5 matchs pour déterminer qui mérite vraiment la ceinture. Beer Money remporte les deux premiers matchs mais perdra les trois autres. Les deux premiers matchs ont été remportés après que James Storm eut fracassé une bouteille en verre sur la tête de ses adversaires. Cette courte rivalité est déjà considérée comme légendaire pour l'histoire du catch par équipe. À Bound For Glory 2010, ils perdent un Lethal LockDown Match avec Fortune face à EV2.0. À Turning Point, ils gagnent un 5 Way Tag Team Match face à EV2.0. Lors de l'Impact du 11 novembre 2010, ils perdent avec Douglas Williams contre Matt Morgan. Lors de Final Resolution 2010, ils battent Ink Inc. et deviennent challenger no 1 au titre par équipe.

Lors du PPV Genesis 2011, ils battent The Motor City Machine Guns pour devenir les champions par équipe de la TNA[10]. À Impact ils gagne un match contre Ken Anderson et Rob Van Dam. Ils battent aussi The Motor City Machine Guns pour leur revanche le 13 janvier lors d'Impact! Les Beer Money effectuent un Face Turn avec Fortune en révélant que c'était eux les "They" dont Crimson avait parlé, Fortune disant qu'ils ne laisseront pas les Immortal détruire la TNA. Lors de Against All Odds (2011), Beer Money et Scott Steiner battent Rob Terry, Gunner et Murphy. Lors de l'Impact du 3 mars, ils battent Gunner et Murphy et conservent leurs titres. Lors de Victory Road, ils battent Ink Inc. pour conserver leurs titres.

Lors de Lockdown 2011, eux et les autres membres de Fortune remportent le Lethal Lockdown match contre Immortal (à noter qu'A.J. Styles a effectué son retour lors de ce match après s'être fait passer à travers une table par Bully Ray un mois plus tôt), ce qui a aidé Fortune à gagner en étant à 5 vs 4. Lors de l'Impact du 21 avril, ils battent Rob Terry et Murphy dans un Cage Match et conservent leurs titres[11]. Lors de Sacrifice, ils battent Matt Hardy et Chris Harris et conservent leurs titres[12].

TNA World Heavyweight Champion et rivalité des Beer Money (2011-2012)[modifier | modifier le code]

James Storm en juillet 2011

Lors de Impact Wrestling du 2 juin, Alex Shelley propose une aide à Slammiversary IX contre l'invasion britannique pour aider Beer Money, Inc. à rester World Tag Team Championship tandis que Bobby Roode est blessé. Lors de Slammiversary IX, lui et Alex Shelley battent The British Invasion et conservent leurs titres. Il est qualifié pour les Bound for Glory Series le 16 juin, lors de Impact Wrestling et le 23 juin il perd son premier match pour les Bound for Glory Series, avec Bobby Roode contre Crimson et Matt Morgan. Lors d'Hardcore Justice (2011), il bat avec Robert Roode, la Mexican America (Homicide et Hernandez) et ils conservent leurs ceintures de champions du monde par équipe de la TNA, mais perdent les titres lors de l'iMPACT! du 18 août à la suite d'une intervention de Jeff Jarett, de Sarita et Rosita. Le 25 août il perd un match avec Fortune (AJ Styles et Beer Money, Inc.) face à Immortal (Gunner, Bully Ray et Scott Steiner) pour les Bound for Glory Series. Lors de No Surrender, il perd contre Bully Ray. Lors de l'Impact Wrestling du 20 octobre, il bat Kurt Angle et remporte le TNA World Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière[13],[14]. La semaine suivante, il perd le titre face à son partenaire Bobby Roode qui lui a explosé une bouteille de bière sur la tête et effectue par la même occasion un Heel Turn signifiant la fin de Beer Money. Lors de l'Impact du 10 novembre, Sting lui offre un rematch, mais est retrouvé grièvement blessé dans les vestiaires. Il participe quand même au combat contre Bobby Roode malgré son visage couvert de sang et perd donc contre Bobby Roode et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship. Lors de Final Resolution, il gagne contre Kurt Angle. Lors de Genesis, il perd contre Kurt Angle. À l'Impact Wrestling! du 12 janvier, il bat Kurt Angle dans un no 1 Contender Match au TNA World Heavyweight Championship de Bobby Roode. Lors de Against All Odds (2012) il ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship. Lors de Victory Road, il bat Bully Ray en peu de temps grâce à son SuperKick et devient challenger no 1 au TNA Championship. Lors de l'Impact du 22 mars, il bat Kazarian et Daniels dans un Handicap Match. Lors de Lockdown 2012, il perd contre Bobby Roode dans un Steel Cage Match et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship[15]. L'Impact suivant, il parle de sa défaite et de son ancienne amitié avec Bobby Roode puis part. Il n'a plus fait d'apparition à Impact Wrestling pendant 2 mois. Lors de Slammiversary, il fait son retour et bat Crimson qui était jusqu’à ce soir la, invaincu[16].

Bound for Glory et rivalité avec Bobby Roode (2012-2013)[modifier | modifier le code]

À l'Impact Wrestling du 14 juin, il est annoncé qu'il est l'un des participants des Bound for Glory Series (2012) et participe à son premier match, qui est une bataille royale où tous les membres des BFG Series s'affrontent. Il remporte cette bataille royale et empoche 20 points pour ce classer en tête des BFG Series. La semaine suivante, lors de l'Impact Wrestling du 21 juin, il bat Samoa Joe et gagne 7 Points. À Impact Wrestling du 7 juillet, il perd face à Jeff Hardy dans un BFG Series Match. Lors de Bound For Glory, il bat Bobby Roode dans un Street Fight Special Guest Referee Match avec King Mo comme arbitre spécial. Lors de Turning Point, il bat AJ Styles et Bobby Roode avec un Backstabber sur Roode suivi du Last Call sur AJ pour la victoire. Lors de l'Impact suivant, il est provoqué par Roode pour que ce dernier prenne sa place de challenger en jeu au titre d'Hardy. Storm refuse mais acceptera finalement lorsque Roode pousse Storm dans ses derniers retranchements en disant qu'il se fera la fille de Storm à ses 18 ans. Storm, fou de rage, accepte le match avec sa place de challenger à la clé. Lors du Main Event, il perd face à Bobby Roode et donc sa place de challenger au TNA World Heavyweight Championship de Jeff Hardy lors de Final Resolution 2012. Lors de Genesis 2013, il perd contre Christopher Daniels et ne devient pas challenger no 1 au TNA World Heavyweight Championship.

Alliance avec Gunner et TNA World Tag Team Champion (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors d'Impact Wrestling du 23 mai 2013, pendant le segment avec Shark Boy et Robbie E et Gunner arrive dans le ring de nulle part et effectue deux Clotheline a ses derniers et se choisi pour être le partenaire de James Storm à son Tag Team Title match à Slammiversary XI . Lors de Slammiversary XI lui et Gunner battent Austin Aries et Bobby Roode et Chavo Guerrero & Hernandez et Bad Influence dans un Fatal-Four Way Tag team match pour remporter les TNA World Tag Team Championship[17]. Lors de Impact Wrestling du 5 septembre, il perd avec Gunner contre Wes Brisco et Garett Bischoff.Bound for Glory, ils perdent les TNA World Tag Team Championship contre The BroMans (Jessie Godderz et Robbie E).Lors de Impact Wrestling du 31 octobre, il perd avec Gunner contre The BroMans (Jessie Godderz et Robbie E) et ils ne remportent pas les titres.Lors de Turning Point, il perd contre Bobby Roode et ne se qualifie pas pour la demi final du tournoi pour le TNA World Heavyweight Championship.Lors de Impact Wrestling du 28 novembre, il perd avec Gunner, Kurt Angle et Magnus contre Chris Sabin et The E.G.O. Lors de Impact Wrestling du 5 décembre, il perd avec Gunner contre The BroMans par Disqualification.Lors de Impact Wrestling du 12 décembre, il participe au Feast or Fired match, ou il allé décrocher la mallette mais son partenaire Gunner le pousse.Lors de Impact Wrestling du 26 décembre, il affronte Gunner match qui se termine par No Contest. Lors de Impact Wrestling du 2 janvier, il gagne avec Bobby Roode contre Gunner et Kurt Angle.Lors de Genesis partie 2, il perd contre Gunner.Lors de Impact Wrestling du 30 janvier, il fait la paix avec Gunner puis ils battent Bad Influence.

The Revolution et départ (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Il fait un Heel Turn, le 20 février en trahisant Gunner, lors de son match de championnat contre Magnus. Lors de Lockdown 2014, il perd contre Gunner. Lors de Impact Wrestling du 27 mars, il perd contre Gunner dans un Unlocked Match. Lors de Impact Wrestling, il participe à un 10 Man Over the Top Rope Gauntlet Match remporté par Eric Young. Lors de Impact Wrestling du 24 avril, il gagne avec Bobby Roode contre Bully Ray et Gunner. Lors de Sacrifice 2014, il perd contre Gunner dans un I Quit Match. Lors de Impact Wrestling du 1er mai, il perd contre Willow par Disqualification. Lors de Impact Wrestling du 15 mai, il gagne contre Mr. Anderson. Lors de Slammiversary 2014 il perd contre Mr. Anderson. Lors de Impact Wrestling du 19 juin, il gagne contre Mr. Anderson. La semaine suivante, il affronte et délabre verbalement Sanada. À la suite de la perte du titre de la X-division de Sanada contre Austin Aries, Storm confronte Sanada en coulisses et le réprimande plusieurs semaines d'affilée. Le 24 juillet 2014 il confronte The Great Muta, le qualifiant de fraude, et se proclamer comme "The Legend" (qui, dans les semaines suivantes remplace son surnom de longue date de "The Cowboy"). Après avoir craché de la bière dans le visage de Muta, Sanada envoie Storm hors du ring, avant d'attaquer Muta lui-même avec une chaise en acier et en saluant Storm, révélant une alliance inconnue entre eux. La semaine suivante, il se proclame nouveau mentor de Sanada. Dans les semaines suivantes, la TNA diffuse des vignettes de Storm ayant comme culte une emprise sur Sanada, le ligotant, le brisant physiquement et mentalement, et proclamant que «La révolution est à venir. Le 27 Août impact Wrestling, Sanada accompagnée par Storm change de nom de ring pour "The Great Sanada" avec un look inspiré par The Great Muta, avant de vaincre Austin Aries avec l'aide de Storm. Le 3 septembre, Storm et Sanada enlevé l'ancien champion de la X-division Manik après la défaite de ce dernier dans un 6 man #1 Contendership match pour le X-Division Championship. Lors de l'impact suivant, Storm a été montré en train 'd initier Manik, un peu comme il l'a fait avec Sanada dans sa nouvelle faction. Le 17 Septembre, 2014 lors d'impact Wrestling, Storm et The Great Sanada attaquent le Champion de la X Division Samoa Joe, et ont été rejoints par Manik, avec'un tout nouveau look, rejoignant ainsi le groupe de Storm. Lors de Bound For Glory, Storm et The Great Sanada perdent contre Tajiri et The Great Muta. Le 12 novembre,James Storm utilise sa mallette pour un match pour les titres par équipe (que Gunner lui avait donné), Abyss arrive pendant le match et Storm l'a présenté comme le nouveau membre de la révolution et ensemble ils battent The Wolves est remportent les TNA World Tag Team Championship. Lors de Slammiversary XIII (2015), il bat Magnus[18]. Il quitte la TNA en même temps que Magnus pour une autre fédération[19].

World Wrestling Entertainment (2015)[modifier | modifier le code]

NXT (2015)[modifier | modifier le code]

Le 8 octobre 2015, le Wrestling Observer Newsletter rapporte que la World Wrestling Entertainment (WWE) négocie un contrat avec Storm[20]. Ce même jour, il participe à l'enregistrement de NXT du 21 octobre où il bat Danny Burch en moins de deux minutes[21],[22]. Il y fait un second combat diffusé le 2 décembre qu'il remporte face à Adam Rose[23]. Finalement, il décide début janvier 2016 de ne pas signer de contrat avec la WWE car il juge le salaire proposé pas assez élevé[24].

Total Nonstop Action Wrestling (2016-...)[modifier | modifier le code]

Retour et reformation de Beer Money Inc (2016)[modifier | modifier le code]

Lors de l'Impact Wrestling du 5 janvier, il fait son retour en tant que face et sauve Bobby Roode de Eric Young et Bram. Puis il trinquera avec Roode, ce qui entraine le retour de Beer Money Inc.[25]. Lors du Feast of Fired du 26 Janvier 2016, James Storm remporte la malette contenant la malette pour le TNA World Tag Team Championship. Lors de l'Impact Wrestling du 8 Février, Beer Money Inc battent The Wolves et remportent pour la 5e fois le TNA World Tag Team Championship, soit le plus grand nombre de règnes de l'histoire du titre (à égalité avec The Wolves). C'est également son 7e titre par équipe en solo. Lors de Impact Wrestling du 26 avril, ils perdent les TNA World Tag Team Championship contre The Decay (Abyss et Crazzy Steve)[26]. Lors de Impact Wrestling du 10 mai, lui et Jeff Hardy perdent contre The Decay et ne remportent pas les TNA World Tag Team Championship[27]. Lors de Slammiversary (2016), il bat Braxton Sutter[28]. Lors de l'Impact Wrestling du 4 août, il bat Eli Drake et remporte le TNA King Of The Mountain Championship[29]. Lors de l'Impact Wrestling du 11 août, il perd son titre contre Lashley et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship et le TNA X Division Championship[30]. Lors de l'Impact Wrestling suivant, il réclame un autre match pour les titres avant de menacer Billy Corgan. En conséquence, ce dernier le suspend pour une durée indéterminée.

Retour, Heel-Turn et Death Crew Council (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Pendant des semaines à la TNA, plusieurs vignettes sont diffusés montrant trois hommes en costumes et portant des masques blancs, promettant d'amener le chaos à la TNA. Ce clan se fait appeler DCC (Death Crew Council)

Lors de l'Impact Wrestling du 20 octobre 2016, ces trois hommes attaquent Basile Baraka et Baron Dax avant de provoquer The Broken Hardys[31]. Puis ils attaqueront Grado et Robbie E la semaine suivante. Lors de l'Impact Wrestling du 3 Novembre, leur match contre The Broken Hardys pour les TNA World Tag Team Championship se termine en No Contrat car la bagarre se terminera en coulisses.

Lors de l'Impact Wrestling du 10 Novembre, ils attaquent le TNA World Heavyweight Champion Eddie Edwards. Puis ils se demasqueront et on découvre que James Storm est le leader de ce clan, en compagnie de Bram et de Eddie Kingston,effectuant un nouveau Heel-Turn[32].

Face Turn et Rivalité avec Ethan Carter III (2017-...)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Eight Second Ride (Fireman's carry lift Bulldog)
    • Eye of the Storm (Spinning crucifix au sort)
    • Last Call (Superkick)
  • Surnoms
    • "The (Tennessee) Cowboy"
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Guilty Dale Oliver 2002-2006 TNA
Sorry About Your Damn Luck Dale Oliver 2007-2008 TNA
No More Fears Dale Oliver 2008-2009 TNA
Take A Fall Dale Oliver et Serg Salinas 2009-2011; 2016 TNA
Fortune 4 Dale Oliver 2010-2011 TNA
Longnecks & Rednecks Montgomery Gentry 2011-2014; 2016 TNA
Cut You Down Serg Salinas 2014-2015 TNA
Game Up It's A Date Inc. 2015 NXT
When the Smoke Clears Serg Salinas 2016-... TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

James storm campeón.jpg
  • Masters of Ring Entertainment
    • 1 fois Masters of Ring Championship (actuel)[33],[34]
  • Frontier Elite Wrestling

1Championship not officially recognized by TNA Wrestling

Records & Vie Privée[modifier | modifier le code]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de James Storm[38]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 77 en augmentation 64 en diminution 71 en augmentation 53 en diminution 82 en augmentation 42 en diminution 59 en augmentation 43 en augmentation 37 en augmentation 12 en diminution 19 en diminution 46 en diminution 56 en diminution 79

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De sa création en juin 2002 et jusqu'en 2007, la Total Nonstop Action Wrestling utilise les ceintures de champion du monde poids-lourds et de champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance.
  2. Dans la source attestant cela, il n'est pas cité le ou les os fracturées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de James Storm », sur ONline World of Wrestling (consulté le 15 août 2016)
  2. a, b, c et d (en) Greg Philips, « Q&A with Impact Wrestling star James Storm », sur Dothan Eagle, (consulté le 15 août 2016).
  3. (en) « Matchs de James Storm à la World Championship Wrestling », sur Cagematch (consulté le 15 août 2016).
  4. (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #1 », sur 411mania, (consulté le 15 août 2016).
  5. a et b (en) Nick Bazar, « The Wrestling Bazaar: NWA/TNA Weekly PPV #3 », sur 411mania, (consulté le 15 août 2016).
  6. (en) John Pollock, « Hard Justice delivers action and teases », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 28 mars 2009)
  7. (en) Chris Sokol et Sokol, Bryan, « Sting takes title at Bound for Glory », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 28 mars 2009)
  8. (en) Wade Keller, « Keller's TNA Slammiversary 7 PPV Take 6/21: Ongoing thoughts, observations, nitpicks, and quotables », Pro Wrestling Torch, (consulté le 18 janvier 2010)
  9. (en) Chris Sokol et Bryan Sokol, « Victory Road: Submission wins and title changes », SLAM! Sports: Wrestling, Canadian Online Explorer, (consulté le 21 juillet 2009)
  10. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Genesis PPV results 1/9: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Morgan vs. Anderson #1 contender, four title matches, RVD mystery opponent », Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 janvier 2011)
  11. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Impact report 4/21: Complete coverage of TNA Title match, Tag Title match, Knockouts Tag Title match, Jarrett-Angle continues », Pro Wrestling Torch, (consulté le 29 avril 2011)
  12. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Sacrifice PPV results 5/15: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Sting vs. RVD, four title matches, Chyna PPV return », Pro Wrestling Torch, (consulté le 15 mai 2011)
  13. (en) Dave Meltzer, « TNA changes title today at TV », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 18 octobre 2011)
  14. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Impact Wrestling report 10/20: Complete "virtual-time" coverage Bound for Glory fall-out, TNA World Title match », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 octobre 2011)
  15. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Lockdown PPV results 4/15: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Roode-Storm main event, Angle-Hardy, Lethal Lockdown opener », Pro Wrestling Torch, (consulté le 15 avril 2012)
  16. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Slammiversary PPV results 6/10: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Roode vs. Sting headlines 10th Anniv. PPV », Pro Wrestling Torch, (consulté le 10 juin 2012)
  17. (en) « CALDWELL'S TNA SLAMMIVERSARY PPV RESULTS (Hour 2): Hall of Fame inductee revealed, new Tag & TV champions »
  18. (en) Brian Fritz, « TNA Wrestling original James Storm leaving company », Sporting News, (consulté le 1er juillet 2015)
  19. (en) « James Storm leaving TNA Wrestling », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 31 juillet 2015)
  20. (en) Jeremy Thomas, « James Storm is In Talks With WWE », sur 411mania-consulté le=15 août 2016, .
  21. (en) Jeremy Thomas, « WWE Announces James Storm’s Debut at NXT Tapings », sur 411mania, (consulté le 15 août 2016).
  22. (en) « WWE NXT Results - October 21, 2015 », sur PWMania, (consulté le 15 août 2016).
  23. (en) Justin James, « 12/2 WWE NXT Results – Samoa Joe vs. Ciampa, James Storm », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 15 août 2016).
  24. (en) Ryan Satin, « James Storm — Turned Down NXT Deal Due to Lack of Pay, TNA Offered Significantly More », sur prowrestlingsheets.com, (consulté le 15 août 2016).
  25. (en) « Spoiler Photo: Former TNA World Heavyweight Champion Returns To Company - WrestlingInc.com », sur WrestlingInc.com (consulté le 6 janvier 2016)
  26. (en) Adam Martin, « SPOILERS: 3/19 Impact Wrestling tapings from Orlando », sur wrestleview.com (consulté le 20 mars 2016)
  27. (en) « IMPACT Wrestling #617 »
  28. (en) James Caldwell, « 6/12 TNA Slammiversary PPV Results – CALDWELL’S Complete Report », Pro Wrestling Torch (consulté le 12 juin 2016)
  29. (en) « Ré&sultats - Impact Wrestling - 4 août 2016 »
  30. (en) Adam Martin, « TNA Impact Wrestling Results – 8/11/16 (Former WWE star debuts, Lashley vs. Storm in Title vs. Title) », sur wrestleview.com (consulté le 11 août 2016)
  31. (en) « Résultats - Impact Wrestling - 20 octobre 2016 », forum.fnnation, (consulté le 21 octobre 2016)
  32. (en) « 11/10 Moore’s TNA Impact Wrestling TV Review », ProWrestling.net (consulté le 11 novembre 2016)
  33. http://www.cagematch.net/?id=2&nr=914&page=11
  34. http://www.pwinsiderxtra.com/ViewArticle.php?id=32343
  35. (en) Brian Westcott, « Cyberspace Wrestling Federation/NWA Cyberspace Tag Team Title History », Solie (consulté le 24 juin 2008)
  36. (en) Royal Duncan, « NWA National Wrestling Alliance NWA World Tag Team Titles History », Solie (consulté le 10 août 2008)
  37. Dave Meltzer, 2006 Wrestling Observer Newsletter Awards, , 1–12 p. (ISSN 1083-9593)
  38. (en) « Classement PWI500 de James Storm », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 24 septembre 2016).