Magic Mike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Magic Mike
Réalisation Steven Soderbergh
Scénario Reid Carolin
Acteurs principaux
Sociétés de production Nick Wechsler Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 110 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Magic Mike est une comédie dramatique américaine de Steven Soderbergh sortie en 2012. Le film se déroule dans le milieu du strip-tease masculin et s'inspire de l’expérience personnelle de l’acteur Channing Tatum.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michael Lane est un stripteaseur de longue date, connu sous le nom de « Magic Mike ». Il prend sous son aile Adam, un jeune danseur qui débute dans le métier, durant un été de fêtes. Ce que Mike ne sait pas, c'est qu'Adam a une sœur, Brooke, qui va peut-être chambouler sa vie de stripteaseur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb[3]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.)[4],[5] et Version québécoise (V. Q.)[6]

Production[modifier | modifier le code]

L'acteur Channing Tatum (tout à gauche) et le producteur-scénariste Reid Carolin (tout à droite)

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le scénario est signé Reid Carolin (en) et s'inspire en partie de la vie de Channing Tatum, lorsqu'il a pratiqué le striptease à Tampa, à l'âge de 18 ans. L'acteur a voulu faire un film pour capturer l’atmosphère et l'énergie de son passé en tant que stripteaseur, mais que l'intrigue soit une pure fiction :

« Plutôt que de recréer des épisodes que j’avais réellement vécus, j’ai voulu capturer l’atmosphère et l’énergie de cette période, retrouver ce sentiment d’être à un moment de sa vie où on tente plein de choses et où on est prêt à tout essayer. Aucun des personnages n’est inspiré par des gens que j’ai fréquentés, pas même mon propre personnage. Tout ce qui se passe est fictif et on l'a fait à dessein, car on voulait s’accorder la liberté d’inventer et de raconter la meilleure histoire possible[7]. »

— Channing Tatum

En 2010, Channing Tatum révèle à un journal australien qu'il aimerait Nicolas Winding Refn pour le réaliser, séduit notamment par Bronson (2008)[8]. Le réalisateur danois accepte initialement le film ainsi qu'un autre projet avec Channing Tatum. Le projet tombe finalement à l'eau pour des raisons d'emploi du temps. Channing Tatum parle alors du projet au réalisateur Steven Soderbergh durant le tournage de Piégée[9]. Ce dernier lui dit alors « Tu devrais le faire. Écris le scénario et moi je le réalise »[7].

Reid Carolin procède ensuite à quelques révisions du scénario[10],[11]. Steven Soderbergh lui suggère d'adopter deux points de vue différents : une du point de vue d'Adam et une du point de vue de son mentor Mike[12].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Steven Soderbergh avait déjà dirigé Channing Tatum pour son précédent film, Piégée (2012). Matthew McConaughey est le premier acteur à rejoindre la distribution après Channing Tatum[12]. L'acteur révèle que c'est le réalisateur lui-même qui l'a appelé pour lui offrir le rôle de Dallas. Après que le réalisateur lui a pitché le film par téléphone, Matthew McConaughey a beaucoup ri et a accepté après seulement 10 minutes[9],[13]. Joe Manganiello accepte quant à lui le rôle de Big Dick Richie, avec s'être fait convaincre par son partenaire de Ce qui vous attend si vous attendez un enfant, Chris Rock[14].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute en septembre 2011 débute à Playa del Rey (en) dans la banlieue de Los Angeles[15] et s'achève à Tampa en octobre[16]. Les scènes se déroulant dans le club fictif Xquisite sont filmées à Studio City[17]. le tournage a ensuite lieu en Floride, notamment sur la côte de Dunedin et du Golfe du Mexique, à Tampa, Ybor City, St. Petersburg, Tarpon Springs et Tierra Verde[12],[18],[19].

Le réalisateur Steven Soderbergh, qui officie ici également comme directeur de la photographie, a utilisé un filtre jaune paille pour « créer une image aux couleurs chaudes, jaune délavé, qui se rapproche de la lumière des rayons du soleil. On l’a utilisé partout, sauf pour les scènes à l’intérieur de L’Xquisite, où je voulais que les couleurs ressortent »[7].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Magic Mike
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 36:18
Genre pop rock, R'n'B
Label WaterTower Music
Critique

Pour la première fois de sa carrière, Steven Soderbergh ne fait pas appel à un compositeur. L'album de la bande originale contient cependant des chansons non originales présentes dans le film.

No TitreInterprètes Durée
1. BreakdownAlice Russell 3:45
2. It's Raining MenCountré Black 1:57
3. Bang Bang BoomThe Unknown 1:58
4. Gimme What You GotBlack Daniel 3:13
5. Just For NowCloud Control 3:57
6. MoneyRingside (en) 2:54
7. Sassy Sexy WiggleJoe Tex 4:02
8. Mo Cash!Vegas Audio Ninjas 2:08
9. Wash U CleanBeth Thornley 3:13
10. VictimWin Win & Blaqstarr 3:37
11. Ladies of TampaMatthew McConaughey 1:14
12. Feels Like the First TimeForeigner 4:20

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Sur le site Allociné, le film obtient de la part des critiques une note de 3,45. Un peu plus que la note des spectateurs, qui lui attribuent une note de 3,15[21]. Les utilisateurs d'IMDb le créditent, quant à eux, d'une note de 6,410[22] tandis que le site Metacritic relève une moyenne de 72100 sur 38 critiques anglophones[23] et que Rotten Tomatoes indique que 79 % des 179 critiques anglophones recensées sont positives pour un score moyen de 6,910[24].

Alain Grasset du Parisien qualifie Magic Mike d'« ode brillante au strip-tease masculin » tout en le décrivant comme « gonflé, original, sexy et surtout, divertissant. » Il ajoute aussi que le film « offre son lot de numéros, qui mettent en valeur aussi bien les talents de danseur des interprètes — le formidable Matthew McConaughey notamment — que leur plastique irréprochable. »[25]. Cyril Falisse du Passeur critique dont la critique est publiée au Nouvel Observateur est, pour sa part, très négatif envers le film et parle même d'« arnaque ». Pour lui, l'histoire est « d'une platitude évidente » et il explique que « ce qui avait bien démarré, de manière insolente et auto-critique se transforme en morale dégoulinante ». Il se montre également critique envers le jeu d'acteurs de Channing Tatum, d'Alex Pettyfer et de Cody Horn affirmant que ça devient pire minutes après minutes[26].

Box-office[modifier | modifier le code]

Budgété à 7 millions de dollarsUS, Magic Mike est un succès financier, rapportant au total 112 858 102 de dollarsUS en date du [27]. Lors de son premier jour de sortie en Amérique du Nord, le , le film a gagné près de 19 millions de dollarsUS[28] pour finir le week-end à la deuxième place du box-office derrière le film Ted avec 39 127 170 de dollarsUS[29]. Au cours de ce premier week-end, le film a attiré un public féminin de 73 %, un phénomène que le président de la distribution de Warner Bros., Dan Fellman, a comparé à Sex and the City, le film qui avait également plu à beaucoup de femmes[30].

En France, le film est sorti le 15 août 2012 mais ne reproduit pas le même succès. Après sa première semaine de lancement, le film ne réalise que 132 498 entrées dans 367 salles et pointe à la sixième place du box-office français[31].

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

Dans un question-réponse sur Twitter en 2012, Channing Tatum annonce qu'une suite est envisagée : « Oui oui, nous travaillons maintenant sur le concept. Nous voulons faire quelque chose de plus grand »[32].

Le film s'intitule Magic Mike XXL et est réalisé par Greg Jacobs, 1er assistant-réalisateur sur Magic Mike et collaborateur régulier de Steven Soderbergh. Le tournage débute fin août 2014, pour une sortie en juillet 2015[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Business » sur IMDb, consulté le 25 juin 2012
  2. « Dates de sortie » sur IMDb, consulté le 17 avril 2012, mis en ligne 25 juin 2012
  3. « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 17 avril 2012
  4. « Fiche de doublage V. F. du film » sur RS Doublage, consulté le 10 août 2012
  5. « Deuxième fiche de doublage V. F. du film » sur AlloDoublage, consulté le 24 août 2012
  6. « Carton de doublage V. Q. du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 10 août 2012
  7. a, b et c Secrets de tournage - Allociné
  8. (en) « Channing Tatum's stripper past », sur The Sydney Morning Herald,
  9. a et b (en) Gregory Ellwood Ellwood, « Matthew McConaughey Shirtless: 'Magic Mike' Star Reveals Tearful Manscaping Routine », HitFix, (consulté le 26 août 2012)
  10. (en) Justin Kroll, « Cody Horn likes 'Magic Mike' », sur Variety,
  11. (en) Ashley Lee, « LAFF 2012: Channing Tatum, Matthew McConaughey Salute Soderbergh at 'Magic Mike' Premiere (Video) », The Hollywood Reporter, (consulté le 2 septembre 2012)
  12. a, b et c (en) « Production notes », Magic Mike, sur Warner Bros. (consulté le 2 septembre 2012)
  13. (en) Christina Radish, « Channing Tatum, Matthew McConaughey, Matt Bomer and Joe Manganiello Talk MAGIC MIKE, Male vs. Female Strip Clubs, Dance Numbers and More », Collider.com, (consulté le 26 août 2012)
  14. (en) « Chris Rock Convinced Joe Manganiello To Do Magic Mike », Contactmusic.com, (consulté le 10 décembre 2012)
  15. (en) Christine, « 'Magic Mike' begins filming in Los Angeles », On Location Vacations, (consulté le 2 septembre 2012)
  16. (en) « Steven Soderbergh’s Stripper Movie 'Magic Mike' Gyrating Toward Warner Bros? », sur Deadline.com, (consulté le 18 novembre 2011)
  17. (en) Mike Szymanski, « See the Sizzling 'Magic Mike' Shoot in Studio City [PHOTOs] », Patch.com, (consulté le 2 septembre 2012)
  18. (en) Steve Persall, « Tampa Bay plays key role in Channing Tatum's striptease dramedy 'Magic Mike' », Tampa Bay Times, (consulté le 2 septembre 2012)
  19. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  20. (en) Mike (Original Motion Picture Soundtrack) Magic Mike sur AllMusic
  21. « Magic Mike », sur AlloCiné (consulté le 26 août 2012)
  22. (en) « Fiche IMDB de Magic Mike » sur IMDb, consulté le 26 août 2012
  23. (en) « Magic Mike » sur Metacritic, consulté le 26 août 2012
  24. « Magic Mike », sur Rotten Tomatoes (consulté le 26 août 2012)
  25. Alain Grasset, « « Magic Mike' » : le strip-tease qui fait mâle », sur Le Parisien, (consulté le 26 août 2012)
  26. Cyril Falisse, « Magic Mike : Steven Soderbergh nous arnaque une fois encore », sur Le Nouvel Observateur, (consulté le 26 août 2012)
  27. (en) « Magic Mike (2012) », sur boxofficemojo.com, (consulté le 27 août 2012)
  28. (en) Pamela McClintock, « Box Office Report: 'Ted,' 'Magic Mike' Almost Tie on Friday, Both Wildly Overperform », The Hollywood Reporter, (consulté le 26 août 2012)
  29. (en) « Weekend Box Office Results for June 29-July 1, 2012 », sur boxofficemojo.com, (consulté le 27 août 2012)
  30. (en) Amy Kaufman, « Ted, Magic Mike have a record weekend for R-rated movies », sur Los Angeles Times, (consulté le 27 août 2012)
  31. Olivier Corriez, « Total Recall avec Colin Farrell plus fort que Rebelle et Batman », sur TF1 News, (consulté le 27 août 2012)
  32. (en) « Channing Tatum Twitter tale over » sur Glamourmagazine.co.uk, consulté le 19 août 2012
  33. « Dans Magic Mike 2, il y aura beaucoup plus de danses, plus de peaux nues... » - AlloCiné.fr, consulté le 4 juillet 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]