Arnaud d'Hauterives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Arnaud d'Hauterives
Hauterives arnaud2.png

Arnaud d'Hauterives en 1996.

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions

Arnaud d'Hauterives est un peintre et graveur français, né le à Braine (Aisne), membre de l'Institut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arnaud d’Hauterives s’inscrit à l’École des beaux-arts de Reims. Il entre en 1955 à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dans les ateliers de Legueult pour la peinture, et de Goerg pour la gravure.

Premier grand prix de Rome en 1957, il réside quatre ans à la Villa Médicis, sous la direction de Jacques Ibert puis de Balthus avec qui il se lie d’amitié.

De 1964 à 1966, il séjourne à la Casa de Velázquez à Madrid.

Ses voyages lui font découvrir la mer, qui occupe une grande place dans son œuvre, et il devient en 1981 peintre de la Marine.

Élu membre de la section de peinture de l’Académie des beaux-arts le 13 juin 1984 au fauteuil de Jean Souverbie, il est président de cette compagnie en 1987, 1991 et 1996, année où il est élu secrétaire perpétuel, succédant à l’architecte Bernard Zehrfuss. Il a particulièrement œuvré à l'entrée de la photographie au sein de l'institution, qui s'est concrétisée par la création de la section de photographie en 2005[1]. Il démissionne de son poste de secrétaire perpétuel en décembre 2016 pour raisons de santé[2].

En 1986, il est nommé conservateur du musée Marmottan. La gestion de ce musée fait l'objet d'une polémique concernant la vente d'une partie de ses collections[3].

Il est membre d'honneur de l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR), une association multiconfessionnelle qui œuvre à la préservation et au rayonnement du patrimoine cultuel français.

Expositions et collections[modifier | modifier le code]

Arnaud d’Hauterives expose dans le monde entier : en Russie, en Espagne, à Taïwan, à Johannesburg, en Allemagne, à Rio, à Pékin et, bien entendu, en France.

Son œuvre est présente dans plusieurs musées français (collections de l’État, musée de la marine, musées de Fontainebleau et de Chalon-sur-Saône) et étrangers (musée des beaux-arts de La Nouvelle-Orléans – États-Unis), ainsi que dans de nombreuses collections privées (États-Unis, Canada, Pays-Bas, Belgique, Suède, Allemagne, Australie, Brésil, Afrique du Sud, Colombie, Kenya, Gabon et Côte d’Ivoire).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]