Jean Cortot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cortot.
Jean Cortot en 1995.

Jean Cortot, né à Alexandrie en 1925, est un artiste peintre et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Othon Friesz à l'Académie de la Grande Chaumière à Paris, Jean Cortot fait partie dès 1943 du groupe L'Échelle qu'il a contribué à fonder avec Jacques Busse, Jean-Marie Calmettes, Michel Patrix, Geneviève Asse et quelques autres camarades d'atelier en 1948.

À cette date lui est attribué le prix de la Jeune peinture, suivi en 1954 du prix de l'Union méditerranéenne pour l'art moderne de Menton.

Jean Cortot a illustré de nombreux ouvrages.

Il crée des variations sur le chantier naval de La Ciotat (1947-1950), les paysages de l'Ardèche, Natures mortes (1955-1956), des variations sur La Table du peintre, la série des Villes (1957-1958), la série d'Antiques (1962), la série des Combats, d'où découle celle des Écritures (1967) qui se poursuit pendant une longue période. À partir de 1974, les écritures se font lisibles ; c'est la série des Tableaux-poèmes et des Poèmes épars.

Il est aussi auteur de tapisseries et de fresques.

Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts, le 28 novembre 2001, au fauteuil d'Olivier Debré, et est promu commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cortot, Calmettes, Patrix, catalogue d'exposition écrit par Maximilien Gauthier.
  2. Jean Cortot, peintre. Érik Desmazières, graveur, catalogue d'exposition sous la direction de Charles Villeneuve de Janti, avec les contributions d’Anne-Marie Garcia et Hortense Longuequeue, coédition Snoeck / Musée des Beaux-Arts de Nancy, Nancy, 2014, 64 p. (ISBN 978-94-6161-191-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]