Jean Cortot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cortot.
Jean Cortot en 1995.

Jean Cortot, né à Alexandrie en 1925, est un artiste peintre et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Othon Friesz à l'Académie de la Grande Chaumière à Paris, Jean Cortot fait partie dès 1943 du groupe l'Échelle qu'il a contribué à fonder avec Jacques Busse, Calmettes, Patrix, Geneviève Asse et quelques autres camarades d'atelier en 1948.

À cette date lui est attribué le prix de la Jeune peinture, suivi en 1954 du prix de l'Union méditerranéenne pour l'art moderne de Menton.

Jean Cortot se signale par un art graphique qui le conduit à illustrer de nombreux ouvrages, réalisant ainsi la symbiose entre écriture et peinture.

Jean Cortot crée des variations sur le chantier naval de la Ciotat (1947-1950), les paysages de l'Ardèche, Natures mortes (1955-1956), des variations sur La table du peintre, la série des Villes (1957-1958), la série d'Antiques (1962), la série des Combat, d'où découle celle des Écritures (1967) qui se poursuit pendant une longue période. À partir de 1974, les écritures se font lisibles ; c'est la série des Tableaux-poèmes et des Poèmes épars.

Auteur de plusieurs tapisseries, il réalise également plusieurs fresques.

Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts le 28 novembre 2001, au fauteuil d'Olivier Debré, et est promu commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Cortot, peintre - Érik Desmazières, graveur, catalogue d'exposition sous la direction de Charles Villeneuve de Janti, avec les contributions d’Anne-Marie Garcia et Hortense Longuequeue, coédition Snoeck / Musée des Beaux-Arts de Nancy, Nancy, 2014. (ISBN 978-94-6161-191-8)

Lien externe[modifier | modifier le code]