Laurent Petitgirard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laurent Petitgirard est un compositeur et chef d'orchestre français, né à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le piano avec son père Serge Petitgirard, élève d'Alfred Cortot et d'Yves Nat, et la composition avec son frère aîné Alain Kremski (Kremski est le nom de leur mère). Il compose plus d'une vingtaine d'œuvres de musique symphonique et près de cent cinquante musiques de films ou pour la télévision, dans un style « toujours raffiné, dramatique et précis à l'image[1] ». Il est notamment l'auteur de la musique de plusieurs films de Francis Girod et de la série des Maigret. Il est également un compositeur d'œuvres lyriques avec entre autres, en 1998, son premier opéra Joseph Merrick dit Elephant man sur un livret d'Éric Nonn créé en 2002 à l'Opéra d'État de Prague dans une mise en scène de Daniel Mesguich. Son deuxième opéra, Guru (commande d'état), sur un livret de Xavier Maurel, traite de la manipulation mentale. Il a été enregistré à Budapest pour le label Naxos en octobre 2010 sous la direction du compositeur et sera créé le 13 octobre 2017 au Castle Opera de Szczecin (Pologne) dans une mise en scène de Daniel Mesguich, direction musicale Laurent Petitgirard et avec Hubert Claessens, Philippe Do et Sonia Petrovna. L'enregistrement de ses trois concertos, interprétés par Augustin Dumay, Gérard Caussé et Gary Hoffman, de ses trois poèmes symphoniques et de la version intégrale de Daphnis et Chloé de Maurice Ravel avec l'orchestre et le chœur de l'Opéra national de Bordeaux est réalisé pour le label Naxos. La musique qu'il a composée pour le spectacle de Sonia Petrovna sur le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry est enregistrée chez Naxos en août 2013.

Il fonde en 1989 l'Orchestre symphonique français qu'il dirige jusqu'en 1996[2]. Il est un chef d'orchestre que les grandes formations musicales du monde invitent : Orchestre de l'Opéra national de Paris, Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre national de France, Orchestre national de Lyon, Orchestre national Bordeaux Aquitaine, Orchestre philharmonique de Nice, Orchestre philharmonique de Strasbourg, Orchestre symphonique de Bamberg, Orchestre symphonique de Berlin, Orchestre de la Tonhalle de Zurich, Orchestre de la Fenice, Orchestre de la Suisse romande, Orchestre national d'Espagne, Orchestre d'État de Moscou, Orchestres Philharmonique et KBS de Séoul, Orchestre National de Chine.

En 2004, il est élu directeur musical de l'Orchestre Colonne à Paris. Son contrat est périodiquement renouvelé, portant son engagement jusqu'en juin 2020[3].

De 2013 à 2016, il a dirigé le nouveau cursus de Composition de musique à l'image du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il a présidé 8 fois le Conseil d'administration de la SACEM entre 2006 et 2016. Il est lauréat du Grand Prix lycéen des compositeurs 2000 et des Prix Musique en 2001 et Opéra en 2003 de la SACD. Membre de l'Académie des beaux-arts (Institut de France) où il a succédé à Marcel Landowski, il en a été élu Secrétaire perpétuel le 1er février 2017.

Laurent Petitgirard est commandeur des Arts et des Lettres et officier du Mérite. Chevalier de la Légion d'honneur, il est promu officier le [4].

Laurent Petitgirard est marié avec la comédienne Sonia Petrovna. Son fils Tristan Petitgirard est auteur, metteur en scène et comédien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Œuvres symphoniques[modifier | modifier le code]

  • Dilemme pour flûte, harpe et orchestre à cordes (2017) Ed Durand
  • Solitaire Poème symphonique (2015) Èditions Durand
  • États d'âme pour saxophone et orchestre (2011-2012) Éditions Durand
  • Les Douze Gardiens du Temple (2003-2004) Éditions Durand
  • Dialogue pour alto et orchestre (2002-2003) Éditions Durand
  • Poème pour Grand Orchestre à cordes (2002) Éditions Durand
  • Le Fou d'Elsa (2000) Éditions Durand
  • Concerto pour violoncelle et orchestre (1994) Éditions Durand
  • Le Marathon (1992 révision 2011) Éditions Durand
  • Euphonia (1988-1889 révision 2011) Éditions Durand
  • Le Légendaire, C° pour violon, chœurs et orchestre (1984) Éditions Durand
  • Musique d'Automne pour douze cordes solistes (1974) (Éditions L. Alberti)
  • L'Arche, Ballet pour 20 flûtes, 4 percussions et voix de basse (1973)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Bribes (2016) trio pour clarinette (ou saxophone alto), violoncelle et piano (Editions Durand) créé à Albi au Festival Ton Voisins en juin 2016 Le Petit Prince pour chœur mixte, clarinette, harpe et 3 percussionnistes (2010) musique pour le spectacle de Sonia Petrovna pour l'Opéra d'Avignon en mai 2010 (CD Naxos)
  • Réflexions croisées pour violoncelle et percussion (2008), commande du Concours Navarra (Éditions Durand)
  • Le Temple pour piano (2005 - Éditions Durand) créé le 20 mai 2008 à Reims par Jean-Philippe Collard
  • Le Plus ardent à vivre… (2001) septuor pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes, création à Mulhouse le 14 juin 2003 par Marielle Nordmann, Jean Ferrandis, Florent Héau, Quatuor Chambertin. (Éditions Durand)
  • Le Fou d'Elsa (2000) cycle de mélodies sur des poèmes de Louis Aragon pour voix d'alto, violoncelle et piano. Créé le 20 janvier 2002 par Nathalie Stutzmann, Inger Södergren et François Guye (Éditions Durand)
  • Le Songe de Merrick (1999) pour harpe solo, commande du Concours Lily Laskine, créé à Deauville en septembre 1999 (Éditions Durand)
  • Hamelin pour violoncelle solo et récitant (1984). Créé en 1984 au festival de Lascours par Frédéric Lodéon et Sonia Petrovna. (Éditions Durand)
  • Suites du Marathon pour 1 et 2 pianos (1983). Créées en 1983 à Newport (USA) par Jean-Philippe Collard et Laurent Petitgirard (Éditions Mario Bois)
  • Sonate pour piano et violon (1982). Créée Salle Gaveau et enregistrée en 1983 par Erick Friedman et Laurent Petitgirard (Éditions Mario Bois)
  • Octuor pour 8 violoncelles solistes (1980). Partition révisée publiée en septembre 2000 (Éditions Mario Bois)
  • Triptyque pour guitare (1979) Créé en 1980 Salle Pleyel à Paris et enregistré à Rome en 1982 par Paolo Pilia, répertoire Eduard Agullo (Éditions Mario Bois)
  • Le Lien, texte de Claude Confortès (1977) (mezzo, violoncelle, chœurs d'hommes). Créé en 1977 Salle Gaveau à Paris par Anna Ringart et René Benedetti (Éditions Mario Bois)
  • Quintette avec piano (1976). Créé en 1977 Salle Gaveau par le Quatuor Français et le compositeur ((Éditions Mario Bois)
  • Méandres pour piano (1976) créé en 1977 par le compositeur Salle Gaveau à Paris (Éditions Mario Bois)
  • Prélude pour contrebasse (1975) créé par François Rabbath en 1975 Salle Gaveau à Paris

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]
Téléfilms[modifier | modifier le code]
Documentaires[modifier | modifier le code]
Dessins animés[modifier | modifier le code]
  • Crazy Cow-Boy de Mordillo-Duduyer
  • The Busy World of Richard Scary (156 x 6'), CINAR - Paramount
Docufiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cinezik.org, 20 avril 2006
  2. « Laurent Petitgirard compositeur et chef d'orchestre français (Paris, 1950 -) », France Musique (lire en ligne)
  3. « Laurent Petitgirard », sur www.petitgirard (consulté le 5 juin 2017)
  4. Décret du 14 avril 2017 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]