Jean-Pierre Pophillat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Pierre Pophillat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Formation
Maître
Mouvement
Distinctions
Prix Antral, Prix de la Casa Velasquez

Jean-Pierre Pophillat est un peintre figuratif français, également lithographe, né le 29 août 1937 à Vichy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à la clinique de la Pergola à Vichy, Jean-Pierre Pophillat vit les neuf premières années de sa vie à Lapalisse où son père est assistant-pharmacien et sa mère professeur de piano. Il vit à partir de 1946 au Raincy, ses parents y exerçant alors la profession d'herboriste.

Admis en 1957 à l'École nationale supérieure des beaux-arts dans l'atelier de Roger Chapelain-Midy, il participe jeune au Salon de la Jeune Peinture aux côtés de Bernard Buffet, Maurice Boitel, Xavier Valls, Michel Henry, Pierre-Henry. En 1964, lauréat du Prix de la Casa de Velázquez, il séjourne à Madrid jusqu'en 1966[1]. Depuis 1959, il participe à de nombreuses expositions collectives, dont : Salon de la Jeune Peinture, Salon d'automne dont il devient sociétaire en 1962, Salon Comparaisons où il expose une quarantaine d'années dans le groupe de Maurice Boitel[2], Salon de la Société nationale des beaux-arts, Salon des artistes français, du comité et du jury desquels il devient membre.

Il peint régulièrement dans les alentours de ses propriétés de Cannes et de Deauville des œuvres vives et colorées inspirant la joie de vivre. Gérald Schurr cite également des paysages des Vosges et de la baie d'Arcachon[3].

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • Salon de la Jeune Peinture, 1959.
  • Salon d'automne, 1959.
  • Musée des beaux-arts de Belfort, 1959.
  • Salon de la Société nationale des beaux-arts, 1963.
  • Salon des artistes français, 1963.
  • Musée Calvet, Avignon, 1964.
  • Morgan Knott Gallery, Dallas, 1966.
  • Pace Gallery, Houston, 1968.
  • Galerie Takashimaya, Tokyo, Kyoto, Osaka, Yokohama, 1970.
  • Salon d'automne à Varsovie et Cracovie, 1973.
  • Musée Pouchkine, Moscou, 1975.
  • Musée de l'Ermitage, Leningrad, 1976.
  • Musée des beaux-arts de Boulogne-sur-Mer, 1977.
  • Centre culturel français de Dakar, 1978.
  • Galerie Daimaru, Tokyo, Kyoto, Osaka, Kobe, Makata, 1979.
  • Musée d'art contemporain de Madrid, 1979.
  • Jean-Pierre Pophillat (peintures) et Bénédicte Paillusseau (sculptures), Fimecor Baker Tilly, Paris, février 2013.
  • Salon d'automne international de Lunéville, octobre 2014[5], octobre 2015[6].
  • Château de la Bertrandière, L'Étrat, novembre 2015[7].

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • « Des paysages silencieux, calmes, bien agencés; d'une palette dense et riche. » - Gérald Schurr[3]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Antral, 1963 (avec Bernard Conte).
  • Prix de la Casa Velasquez, 1964 (35e promotion)[1].
  • Grand Prix de Jeunes artistes français, 1968.
  • Médaille d'or des artistes français, 1970.
  • Prix de la Compagnie Transatlantique, 1978.
  • Grand Prix du Salon de Colombes, 1985.
  • Grand Prix de la ville de Blois, 1987.
  • Grand Prix de la ville de Tours, 1987.
  • Grand Prix de la ville de Nantes, 1993.

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Collections privées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Casa de Velázquez, annuaire des membres et des anciens membres
  2. Ouvrage collectif dont un texte de Jean-Pierre Pophillat, Maurice Boitel, édité par l'Association des amis de Maurice Boitel et de la Jeune Peinture de l'École de Paris, Audresselles, 2011.
  3. a, b et c Gérald Schurr, « Les expositions : Pophillat à la Galerie Vendôme », La Gazette de l'Hôtel Drouot, n°26, 24 juin 1977, page 23.
  4. Petra Motiror, ville de Saarrelouis, Diese Gemaelde machen Lust auf Fruehling, 2 mars 2015
  5. Cercle artistique des peintres Lunévillois, Le Salon d'automne international de Lunéville, 2014
  6. Le Salon d'automne international de Lunéville, « Spectacles à Nancy », n°320, octobre 2015.
  7. Une dernière exposition au château de la Bertrandière, « Le Progrès », 18 novembre 2015

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Vignoht, La Jeune Peinture (1941-1961), collection Terre des peintres, Presses de l'atelier BPC, 1985.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.
  • Jean Canavaggio (textes-hommages de Jacky-Armand Akoun, Jean Carzou, Roger Chapelain-Midy, Michel Rodde), Jean-Pierre Pophillat. 40 ans de peinture 1960-2000, La cote de l'amateur, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative aux beaux-arts : BénézitVoir et modifier les données sur Wikidata