Paul Chabas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chabas.
Paul Chabas
Paul Chabas photo.jpg
Wilhelm Benque, Portrait de Paul Chabas.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Paul Émile Joseph Chabas
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieu de travail
Influencé par
Fratrie
Distinctions
Œuvres principales

Tableaux :

signature de Paul Chabas
signature

Paul Émile Chabas, né le à Nantes et mort le à Paris 17e, est un peintre et illustrateur français, spécialisé dans le portrait et le nu féminin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Chabas, frère cadet du peintre Maurice Chabas (1862-1947), naît à Nantes où il fait ses études au lycée Georges-Clemenceau[1]. À l'École des beaux-arts de Paris il est l'élève de William Bouguereau et de Tony Robert-Fleury. Les années suivantes, il fait de fréquents voyages en Norvège, en Algérie et en Grèce. Ses sujets préférés sont des nus subtilement érotiques. Il expose la première fois au en 1886, puis exposera régulièrement au Salon des artistes français[2]. Il peint de très nombreux portraits.

Dans les années 1890, Chabas illustre quelques livres dus à des auteurs comme Paul Bourget et Alfred de Musset. Il entre à l'Académie des beaux-arts en 1921 et reçoit la Légion d'honneur en 1928. De 1925 à 1935, il est président de la Société des artistes français.

Il préside le jury de Miss France 1931, 1932, 1933 et 1934, 1935 ainsi que de Miss Europe 1931.

Paul Chabas meurt le à Paris, dans son hôtel particulier au 23, boulevard Berthier[1].

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Chez Alphonse Lemerre à Ville-d'Avray (1895)[modifier | modifier le code]

Chez Alphonse Lemerre, à Ville-d’Avray (Salon de 1895), localisation inconnue.

Ce tableau fut commandé par l’éditeur Alphonse Lemerre en 1893. Il représente de nombreux écrivains, notamment : Paul Arène, Paul Bourget, Jules Breton, Henri Cazalis, Jules Claretie, François Coppée, Alphonse Daudet,Léon Dierx, Auguste Dorchain, José-Maria de Heredia, Paul Hervieu, Georges Lafenestre, Alphonse Lemerre, Mme Lemerre, Mme Daniel Lesueur, Leconte de Lisle, Marcel Prévost, Henry Roujon, Sully-Prudhomme, André Theuriet.

Le tableau a pour cadre la propriété de l'éditeur parisien, achetée en 1875 aux enchères et ayant été la résidence d'été de Camille Corot. Ce tableau de grande dimension (285 × 338 cm) fut présenté au Salon des artistes français de 1895 ; plus récemment à l'Art Gallery of Hamilton d'Ontario aux États-Unis (en 1988-1990) puis vendu chez Christie's en 1997.

Matinée de septembre (1912)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Matinée de septembre.
Matinée de septembre (1912), New York, Metropolitan Museum of Art.

Ce tableau représente une jeune femme nue frissonnant dans les eaux froides de septembre du lac d'Annecy en Haute-Savoie. Exposé au Salon de 1912, où il remporte une médaille d'honneur, ce tableau fit scandale l'année suivante aux États-Unis où il fut exposé à Chicago et à New York, ce qui lui assura un grand succès publicitaire.[3],[4].

L'œuvre est entrée en 1957 dans les collections du Metropolitan Museum of Art de New York.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

En Autriche
En France

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Nail 2010, p. 88.
  2. J. Valmy-Baysse, Peintres d'aujourd'hui, Paris, Société d'édition et de publications, Félix Juven, , 444 p., p. 401-440.
  3. (en) Walter M.Kendrick, The Secret Museum : Pornography in Modern Culture, University of California Press, 1996, (ISBN 0520207297).
  4. On trouvera l'affaire, racontée de façon plus détaillée par Bonnie Bull dans The September Morn Story.
  5. J. Valmy-Baysse, Paul Chabas, sa vie, son oeuvre, Paris, Librairie Félix Juven, coll. « Peintres d'aujourd'hui », no 11, 1910.
  6. « Au crépuscule », notice sur le site du musée d'Orsay.
  7. Notice no 07200000136, base Joconde, ministère français de la Culture
  8. Notice no 06070001944, base Joconde, ministère français de la Culture
  9. Notice no 07430000495, base Joconde, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence de traduction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]