Alain-Adrien Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Fournier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Alain-Adrien Fournier, né le à Coutances, et mort le au Plessis-Robinson, est un artiste peintre, aquarelliste et un graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain-Adrien Fournier est né le à Coutances[1], rue du Palais de justice[2].

Deux ans après sa naissance, ses parents s’installent à Paris[2]. Il est élève dans la capitale d'Édouard Goerg et de Maurice Brianchon à l'École des Beaux-Arts[1]. Il reçoit un Prix de Rome en 1957[1]. Il a un fils, Antoine Fournier et une fille, Valentine Fournier [3].

Alain-Adrien Fournier meurt le à Le Plessis-Robinson[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cavaliers sur la plage, gouache[4]
  • Chalutier au port[4]

Expositions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Alain Fournier », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  2. a et b « Sa madeleine de Proust, c’était la mare aux palourdes », sur actu.fr, (consulté le 3 septembre 2017).
  3. a et b Céline Guitton, « Alain A. Fournier, « si talentueux, si peu reconnu » », sur ouest-france.fr, (consulté le 3 septembre 2017).
  4. a et b Mayer 1995 (ISBN 9782940033126, lire en ligne).
  5. Le Delarge (lire en ligne)
  6. « Réalité poétique : Alain Fournier expose au musée », sur ouest-france.fr, (consulté le 3 septembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Romane Petroff, Alain A. Fournier : peintre, 1931-1983 : une vie d'artiste, Agneaux, Association des amis d'Alain A. Fournier, (ISBN 978-2-9529572-0-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]