Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Encyclopédie audiovisuelle de l’art contemporain
logo de Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain
Logo de l'encyclopédie.

Création 1994
Fondateurs Claude Guibert
Slogan « Le témoignage personnel des artistes »
Siège social Châlo-Saint-Mars
Drapeau de France France
Activité Documentaires vidéo sur des artistes vivant en France
Site web Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain

L'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain[1], fondée et dirigée depuis 1994 par Claude Guibert[2], cinéaste, journaliste et commissaire d'expositions, est née d'une initiative personnelle qui a, en cours de production, obtenu le soutien institutionnel du ministère de la Culture et de la Bibliothèque nationale de France. Les documentaires vidéo ont été réalisés auprès des peintres, sculpteurs et artistes plasticiens depuis la seconde moitié du XXe siècle vivant en France[3].

Contenu[modifier | modifier le code]

Daniel Buren en 1997.

Une approche documentaire a été développée dans les directions multiples de l'art en France. Un module vidéo type offre la possibilité à l'artiste de s'exprimer personnellement sur son travail, alors que sont présentés simultanément, sur fond de trucage, tous les documents en relation avec son œuvre. Ces documents peuvent être des photographies couleur ou noir et blanc, des images films ou vidéo d'archives, des images vidéo originales tournées en atelier, expositions ou sur l'espace public[4].

De 1994 à 2013, 341 modules ont été tournés[5].

Les artistes qui ont accepté de participer à ce projet appartiennent à plusieurs générations et aux courants représentatifs de la seconde moitié du vingtième siècle en France depuis la seconde École de Paris des années 1950, notamment :

Partenariat[modifier | modifier le code]

Le ministère de la Culture, avec la Mission audiovisuelle de la délégation aux arts plastiques, a soutenu le projet de l'encyclopédie[6].

La Bibliothèque nationale de France a accueilli soixante-quinze programmes terminés pour la consultation dans la salle audiovisuelle du site de la Bibliothèque[7]

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain est diffusée auprès des institutions culturelles (écoles des beaux-arts, établissements d'enseignement supérieur et secondaire, CRDP, etc.) ainsi qu'auprès des musées et centres d'arts qui ont diffusé les documents de l'Encyclopédie audiovisuelle lors de leurs expositions et manifestations[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16].

Centres d'art publics[modifier | modifier le code]

  • Centre Pompidou, Paris
  • Musée d'art moderne de la ville de Paris
  • Centre d'art contemporain de Montbéliard
  • Centre National des arts et métiers, Paris
  • Centre d'art contemporain de Pougues les eaux
  • Centre d'art contemporain de Sète
  • Centre d'art contemporain de Tanlay
  • Centre d'art contemporain de Vassivière
  • Centre international d'art contemporain Carros
  • Centre Rhénan d'Art Contemporain
  • Centre culturel d'Avallon
  • Centre culturel de Montrouge
  • Centre Valéry Larbaud Vichy
  • Centre d'art contemporain du Château Lascombe Eysines
  • FRAC Haute Normandie
  • Médiathèque d'Argentan
  • Médiathèque d'Orléans
  • Palais du Roi de Rome, Rambouillet
  • Scène Montbéliard
  • Bibliothèques de Valenciennes
  • Communauté de Nœux-les-Mines
  • Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord
  • Saline royale d'Arc et Senans
  • Collégiale Saint-Pierre le Puellier, Orléans
  • CRAC Alsace Altkirch
  • Musée départemental Matisse Le Cateau-Cambrésis
  • LAAC, Dunkerque

Centres d'art privés[modifier | modifier le code]

Marta Pan en 1997.
  • Artcurial, Paris
  • Espace Cardin, Paris
  • Musée Rétif Vence
  • Palais Bénédictine, Fécamp
  • Château de Vascœuil
  • Fondation Salomon, Alex
  • Tenniseum de Roland-Garros Paris.

Musées français[modifier | modifier le code]

Ben Vautier en 2007.
  • Musée d'art moderne de Céret
  • Musée d'art moderne de Strasbourg
  • Musée des beaux-arts d'Alençon
  • Musée des beaux-arts de Beauvais
  • Musée des beaux-arts de Besançon
  • Musée des beaux-arts de Chambery
  • Musée des beaux-arts de Clermont-Ferrand
  • Musée des beaux-arts de Dôle
  • Musée des beaux-arts de Gaillac
  • Musée des beaux-arts de Gap
  • Musée des beaux-arts de Nantes
  • Musée des beaux-arts d'Orléans
  • Musée des beaux-arts de Reims
  • Musée des beaux-arts de Rouen
  • Musée de Soissons
  • Musée des beaux-arts de Valenciennes
  • Musée Unterlinden, Colmar
  • Musée La Perrine, Laval
  • Musée La Cohue, Vannes
  • Musée d'Issy les Moulineaux
  • Musée Matisse, Le Cateaux-Cambressis
  • Musée Terra Amata, Nice
  • Musée des beaux-arts de Dunkerque

Musées européens[modifier | modifier le code]

  • Château de Gruyères, Suisse
  • Musée de la ville de Mons, Belgique
  • Musée Sabadell, Espagne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain» sur le site de l'UNESCO
  2. ».
  3. La République du Centre, 15 janvier 2015, p. 12.
  4. L'Hebd'O, 13 janvier 2015, p. 24.
  5. « Le projet » sur le site de l'encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain.
  6. « DAP - CNAP Centre National des Arts Plastiques » sur le site du DAP-CNAP Centre national des arts plastiques.
  7. « Bibliothèque Nationale de France catalogue audiovisuel »
  8. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la Médiathèque de Dreux.
  9. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la médiathèque de Levallois.
  10. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site des bibliothèques de Marseille.
  11. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la médiathèque de La Rochelle.
  12. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la communauté de Clermont.
  13. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la bibliothèque de Lyon.
  14. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la bibliothèque Forney.
  15. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la bibliothèque de Nantes.
  16. Utilisation de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sur le site de la bibliothèque de Nice.

Lien externe[modifier | modifier le code]