Monique Journod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monique Journod
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Formation
Maître
Mouvement
Distinctions
2e second Grand Prix de Rome 1962, Prix Antral 1968, Présidente de la section peinture du Salon des artistes français 1978, 1979, 1980

Monique Journod est une artiste-peintre et lithographe figurative française née à Rome le , installée à la Cité Montmartre-aux-artistes (189, rue Ordener) à Paris 18e.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monique Journod est élève de Roger Chapelain-Midy à l'École nationale supérieure des beaux-arts.

Monique Journod est, aux côtés de Paul Ambille, Alex Berdal, Joël Dabin et Arlette Le More, membre du groupe Demain. Elle est membre de la Fondation Taylor et, en 1978, 1979 et 1980, présidente de la section peinture du Salon des artistes français[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Silkland Gallery, Tokyo, novembre-décembre 2017.

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • « Une manière de charme, une séduction qui n'exclut ni la beauté du ton, ni la décision du trait. » - Roger Chapelain-Midy[11]
  • « L'art, nous le savons, n'est authentique que s'il est l'authentique reflet de son auteur. Avec Monique Journod, nous découvrons ce que doit être un tableau : l'image précieuse que l'on caresse de la main, du regard, et qui exhale de délicates flagrances. » - Paul Ambille[15]

Prix, distinctions, hommages[modifier | modifier le code]

  • 2e second Grand Prix de Rome, 1962[1].
  • Prix Antral 1968.
  • Médaille d'or du Salon des artistes français, 1990.
  • Médaille d'honneur du Salon des artistes français, 1991.
  • Médaille d'argent de la ville de Paris, 1996.
  • Une voie de la station de ski de Vars (Hautes-Alpes) a été baptisée allée Monique Journod.

Collections[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Fresques murales[modifier | modifier le code]

Collections privées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999, tome 7, page 618.
  2. Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts et Images du Monde, 1992.
  3. Texas Monthly, août 1976, page 153.
  4. Texas Monthly, août 1979, page 33.
  5. Texas Monthly, novembre 1979, page 54.
  6. Texas Monthly août 1980, page 38.
  7. Clément D., « Le 40e Salon des amis des arts et du manoir de Briançon », Sortir à Paris, 9 juin 2008
  8. La Dépêche du Midi, 10 août 2009.
  9. Trait d'union, magazine de la ville de Burnhaupt-le-Haut, juin 2011.
  10. Ville de Langres, Remp-Arts, présentation de l'exposition, 2012
  11. a et b Salon des amis des arts de Colombes, présentation de l'exposition, 2014
  12. 35e Salon Art Expo, présentation de l'exposition, Ballancourt, 2014
  13. Ouest-France, 16 novembre 2014
  14. Univers des arts, n°186, octobre-novembre 2016.
  15. Salon de peintures de Condé-sur-Noireau, cité au catalogue, 2014.
  16. Musée d'art moderne de la ville de Paris, Monique Journod dans les collmections
  17. Pierre Mazars, Les œuvres d'art du paquebot France, Livror, 1969.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Mazars (préface de Georges de Caunes), Les œuvres d'art du paquebot France, Livror, Genève, 1969.
  • Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Éditions Arts et Images du Monde, 1992.
  • Lynda Deppe, Le jardin des fleurs - Roger Chapelain-Midy, Paul Ambille, Monique Journod, Masaaki Kiyohara, 1998.
  • André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Éditions André Roussard, 1999.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.
  • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001 (lire en ligne - remarquer la coquille orthographique).

Liens externes[modifier | modifier le code]