Jérôme-Martin Langlois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jérôme-Martin Langlois (c. 1830)
Diane et Endymion. Vendu par Sotheby's et acheté par Madonna.

Jérome-Martin Langlois né le 11 mars 1779 à Paris, mort le 28 décembre 1838 à Paris, est un peintre français néo-classique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le fils du peintre miniaturiste Jérôme Langlois, qui désapprouva tout d'abord sa vocation de peintre. Ce qui n'empêcha pas pour autant Jérome-Martin Langlois d'entrer à l'atelier de Jacques-Louis David. Il fut chargé par son maitre de réaliser une copie non signée du Marat Assassiné et il remplacera Jean-Pierre Franque comme assistant sur le tableau des Sabines. Premier prix de Rome en 1809 avec Priam aux pieds d'Achille, il expose au salon de peinture dès 1805. Proche de David, il est le dernier à peindre son portrait quand celui-ci est en exil à Bruxelles. En 1838, peu avant sa mort, il est nommé membre de l'Institut.

Liste des peintures[modifier | modifier le code]

Tableau Titre Date Dimensions Notes Lieu de conservation
La mort de Démosthène 1805 Localisation actuelle inconnue
Le retour de l'enfant prodigue 1806 Localisation actuelle inconnue
Thésée vainqueur du Minotaure 1807 Localisation actuelle inconnue
Priam aux pieds d'Achille (esquisse) 1809 24,5 x 31,5 cm Paris, école nationale supérieure des beaux-arts
Langlois Priam aux pieds d'Achille.JPG Priam aux pieds d'Achille 1809 113 x 146 cm Paris, école nationale supérieure des beaux-arts
Cassandre. Figure d'étude ou Cassandre implorant la vengeance de Minerve 1810 180 x 193 cm Chambéry, musée des Beaux-Arts
"Lady in red wearing a tiara".JPG Portrait de femme en robe rouge 1817 73 x 59 cm Collection particulière
Générosité d'Alexandre.jpg Alexandre cédant Campaspe à Apelle 1819 257 x 318 cm Toulouse, musée des Augustins
Diane et Endymion (esquisse) 1822 Vic-sur-Seille, musée départemental Georges de La Tour
Jerome martin langlois endymion.jpg Diane et Endymion 1822 320 x 211 cm perdu, autrefois à Amiens, musée de Picardie
Portrait de Monseigneur de Belzunce de Castelmoron, évêque de Marseille 1824 245 x 178 cm Marseille, musée des Beaux-Arts
Jérôme-Martin Langlois - Portrait of Jacques-Louis David - WGA12462.jpg Portrait de Jacques-Louis David 1825 88 x 75 cm Paris, musée du Louvre
La mort d'Hyrnéto, femme de Deiphonte, roi d'Épidaure 1828 352 x 460 cm détruit dans l'incendie des Tuileries en 1871 perdu
Jérôme-Martin Langlois, by Jérôme-Martin Langlois.jpg Autoportrait vers 1830 64,5 x 54,6 cm Pasadena, Norton Simon Museum
Portrait du maréchal Ney 1832 218 x 130 cm détruit dans l'incendie des Tuileries en 1871 perdu
Roger de Saint-Lary, seigneur de Bellegarde, maréchal de France 1835 71 x 56 cm Versailles, musée national du château
François-Annibal d'Estrées, maréchal de France 1835 73 x 57 cm Versailles, musée national du château
Urbain de Maillé, marquis de Brézé.jpg Urbain de Maillé, marquis de Brézé, maréchal de France 1835 73 x 57 cm Versailles, musée national du château
Jacques de Goyon, sire de Matignon, maréchal de France 1835 71 x 56 cm Versailles, musée national du château
Portrait de femme 46 x 36 cm Montauban, musée Ingres
Napoléon Bonaparte franchissant le mont Saint-Bernard
(d'après Jacques-Louis David)
271 x 232 cm Versailles, musée national du château
La mort de Marat
(d'après Jacques-Louis David)
157,5 x 135,7 cm Versailles, musée national du château
  • 1806, Une leçon de sourds-muet, Une Jeune fille demandant l'aumône.
  • 1808, Portrait de Mme*** et sa fille, Portrait d'une jeune fille.
  • 1812, L'Abbé Sicard donnant à ses élèves une leçon sur la conjugaison du verbe être au futur, Portrait de l'auteur.
  • 1814, L'Abbé Sicard donnant une leçon à ses élèves.
  • 1817, L'Enlévement de Déjanire par le centaure Nessus
  • 1819, Portrait de M. D.... Chirurgien mécanicien, Plusieurs portraits.
  • 1822, Saint Hilaire écrivant contre l'Arianisme, Plusieurs portraits.
  • 1824, Portrait en pied de M. de Belzunce, évêque de Marseille, Portrait de M. Z. G., Portraits.
  • 1827, Portrait de Mme *** avec ses enfants, Étude d'une petite fille.
  • 1831, Portrait de Mme L., Portraits.
  • 1833, Portrait de M. B. de B..., Portraits, Portrait de M. A. S.
  • 1835, Portrait de Mme C., Portrait de Mme de Saint M.
  • 1837, Portraits de M. F.
  • 1838, Portrait de M. E. F., de M. M., de Mme C. S., de Mme D.


  • Amiens, Diane et Endymion, Salon de 1822, dépôt du Louvre en 1872, détruite ou disparue pendant la guerre de 1914-1918, connue par la gravure et des esquisses. Une version plus grande, peut-être la peinture originale, est apparu pour la vente chez Sotheby's en 1989 et a été acquise par la pop star Madonna [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Joconde