Canton de Saint-Ours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Ours
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Clermont-Ferrand (13)
Riom (27)
Bureau centralisateur Saint-Ours
Conseillers
départementaux
Audrey Manuby
Lionel Muller
2015-2021
Code canton 63 28
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 16 952 hab. (2015)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Superficie 971,69 km2
Subdivisions
Communes 40

Le canton de Saint-Ours est une division administrative française du département du Puy-de-Dôme créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Puy-de-Dôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Puy-de-Dôme, le nombre de cantons passe ainsi de 61 à 31.

Le nouveau canton de Saint-Ours est formé de communes des anciens cantons de Bourg-Lastic (7 communes), de Pontgibaud (10 communes), de Pontaumur (16 communes), de Manzat (1 commune) et d'Herment (6 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 13 communes incluses dans l'arrondissement de Clermont-Ferrand et 27 dans celui de Riom. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Ours.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Saint-Ours comprend les quarante communes suivantes[1] :

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bourg-Lastic 63048 CC Chavanon Combrailles et Volcans 40,46 886 (2014) 22
Briffons 63053 CC Chavanon Combrailles et Volcans 40,32 287 (2014) 7,1
Bromont-Lamothe 63055 CC Chavanon Combrailles et Volcans 38,07 1 001 (2014) 26
La Celle 63064 CC Chavanon Combrailles et Volcans 15,85 84 (2014) 5,3
Chapdes-Beaufort 63085 CC Chavanon Combrailles et Volcans 31,79 1 036 (2014) 33
Charbonnières-les-Varennes 63092 CA Riom Limagne et Volcans 32,12 1 662 (2014) 52
Cisternes-la-Forêt 63110 CC Chavanon Combrailles et Volcans 33,58 477 (2014) 14
Combrailles 63115 CC Chavanon Combrailles et Volcans 20,61 220 (2014) 11
Condat-en-Combraille 63118 CC Chavanon Combrailles et Volcans 45,74 445 (2014) 9,7
Fernoël 63159 CC Chavanon Combrailles et Volcans 14,43 129 (2014) 8,9
Giat 63165 CC Chavanon Combrailles et Volcans 47,95 836 (2014) 17
La Goutelle 63170 CC Chavanon Combrailles et Volcans 24,25 626 (2014) 26
Herment 63175 CC Chavanon Combrailles et Volcans 9,57 303 (2014) 32
Landogne 63186 CC Chavanon Combrailles et Volcans 17,37 241 (2014) 14
Lastic 63191 CC Chavanon Combrailles et Volcans 17,31 108 (2014) 6,2
Messeix 63225 CC Chavanon Combrailles et Volcans 39,32 1 088 (2014) 28
Miremont 63228 CC Chavanon Combrailles et Volcans 36,79 308 (2014) 8,4
Montel-de-Gelat 63237 CC Chavanon Combrailles et Volcans 25,02 454 (2014) 18
Montfermy 63238 CC Chavanon Combrailles et Volcans 14,25 226 (2014) 16
Pontaumur 63283 CC Chavanon Combrailles et Volcans 13,81 714 (2013) 52
Pontgibaud 63285 CC Chavanon Combrailles et Volcans 4,59 722 (2014) 157
Prondines 63289 CC Chavanon Combrailles et Volcans 30,91 263 (2014) 8,5
Pulvérières 63290 CA Riom Limagne et Volcans 14,75 400 (2014) 27
Puy-Saint-Gulmier 63292 CC Chavanon Combrailles et Volcans 20,19 150 (2014) 7,4
Saint-Avit 63320 CC Chavanon Combrailles et Volcans 19,47 248 (2014) 13
Saint-Étienne-des-Champs 63339 CC Chavanon Combrailles et Volcans 23,74 143 (2014) 6
Saint-Germain-près-Herment 63351 CC Chavanon Combrailles et Volcans 16,82 81 (2014) 4,8
Saint-Hilaire-les-Monges 63359 CC Chavanon Combrailles et Volcans 10,70 100 (2014) 9,3
Saint-Jacques-d'Ambur 63363 CC Chavanon Combrailles et Volcans 20,40 271 (2014) 13
Saint-Julien-Puy-Lavèze 63370 CC Dômes Sancy Artense 29,09 369 (2014) 13
Saint-Ours 63381 CA Riom Limagne et Volcans 55,64 1 666 (2014) 30
Saint-Pierre-le-Chastel 63385 CC Chavanon Combrailles et Volcans 17,45 421 (2014) 24
Saint-Sulpice 63399 CC Chavanon Combrailles et Volcans 18,22 87 (2014) 4,8
Sauvagnat 63410 CC Chavanon Combrailles et Volcans 24,13 134 (2014) 5,6
Savennes 63416 CC Chavanon Combrailles et Volcans 16,81 91 (2014) 5,4
Tortebesse 63433 CC Chavanon Combrailles et Volcans 11,64 56 (2014) 4,8
Tralaigues 63436 CC Chavanon Combrailles et Volcans 5,11 92 (2014) 18
Verneugheol 63450 CC Chavanon Combrailles et Volcans 34,14 248 (2014) 7,3
Villosanges 63460 CC Chavanon Combrailles et Volcans 32,80 321 (2014) 9,8
Voingt 63467 CC Chavanon Combrailles et Volcans 6,48 43 (2014) 6,6

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 17 032 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Audrey Manuby   DVD Employée (secteur privé), Savennes
2015 en cours Lionel Muller   LR Artisan boulanger, Maire de Chapdes-Beaufort

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Audrey Manuby et Lionel Muller (Union de la Droite[5]) est élu au premier tour avec 52,49 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Martine Barrier et Laurent Battut (Union de la Gauche) (33,17 %). Le taux de participation est de 60,49 % (8 877 votants sur 14 675 inscrits)[5] contre 52,8 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Audrey Manuby est membre de LREM.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]