Relations entre l'Empire romain et la Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Empire romain et l'Empire han

Les relations entre l'Empire romain et la Chine remontent, de manière indirecte, au IIe siècle av. J.-C. La Chine et l'Empire romain se sont progressivement rapprochées avec les ambassades de Zhang Qian en -130 et les expéditions militaires chinoises en Asie centrale, jusqu'à ce que le général Ban Chao tente d'envoyer un émissaire à Rome vers 100. Plusieurs ambassades romaines en Chine sont attestées par des historiens chinois. La plus ancienne, vraisemblablement initiée par Antonin le Pieux ou Marc Aurèle, arrive en 166.

L'ambassade de Zhang Qian[modifier | modifier le code]

Statuette de cheval de la dynastie Han (Ier-IIe siècle). Musée national des arts asiatiques - Guimet

Vers -130, suite à des rapports envoyés par Zhang Qian à la cour, l'empereur Wudi souhaite établir des relations avec les civilisations urbanisées de Ferghana, de Bactriane, et de Parthie. Zhang Qian avait été envoyé pour obtenir une alliance avec les Yuezhi contre les Xiongnu, en vain.

« Le Fils du ciel, en entendant ces nouvelles, conclut ceci : Dayuan (Ferghana) et les possessions de Daxia (Bactriane) et Anxi (Parthie) sont de grandes contrées, remplies d'objets rares, dont la population vit dans des habitations permanentes et se livre à des activités similaires à la population chinoise, mais leurs armées sont faibles, et elles accordent beaucoup de valeur aux produits chinois » (Hou Hanshu ou Livre des Han postérieurs).

La dynastie Han envoie de nombreux ambassadeurs en Asie centrale, environ dix par an, atteignant jusque la Syrie séleucide. D'après le Livre des Han postérieurs, « ainsi, d'autres ambassadeurs furent envoyés en Anxi (Parthie), Yancai (qui rejoiginit plus tard les Alains), Lijian (Syrie séleucide), Tiaozhi (Chaldée) et Tianszhu (Inde du nord-ouest)... en règle générale, plus de dix missions de ce type partaient chaque année, et au minimum cinq ou six. »

Sources[modifier | modifier le code]