Carus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carus (homonymie).
Carus
Empereur romain
Image illustrative de l'article Carus
Pièce de monnaie à l'effigie de Carus.
Règne
septembre 282 - août 283 (~12 mois)
Période Empereurs illyriens
Précédé par Probus
Suivi de Numérien et Carin
Biographie
Nom de naissance Marcus Aurelius Carus
Naissance c.230 - Narbonne (Narbonnaise)
ou Narona (Dalmatie)
Décès août 283 (~53 ans)
près de Ctésiphon (Perse)
Descendance (1) Carin
(2) Numérien
Liste des empereurs romains

Carus (Marcus Aurelius Carus) (v.230 - 283) est empereur romain de 282 à 283, père de Carin et Numérien qui lui succéderont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né vers 230 à Narbo en Gaule narbonnaise selon Eutrope ou à Narona en Dalmatie. L’Histoire Auguste exprime son embarras en recensant diverses origines selon les auteurs qu’elle cite, toutes destinées à prouver une ascendance de vrai citoyen romain.

Proconsul en Cilicie, puis nommé préfet du prétoire par Probus, probablement à partir de 276, il est proclamé empereur par l’armée de Rhétie et de Norique en 282. Dans un premier temps, il refuse, puis accepte à la nouvelle de la mort de Probus, assassiné à Sirmium par ses soldats. Il accorde aussitôt le titre de César à ses deux fils Carin et Numérien.

L’organisation du pouvoir impérial avec plusieurs empereurs gouvernant de concert commence à s’imposer : laissant le gouvernement de l’Occident à son fils Carin, Carus part en Orient avec Numérien. Il bat les Sarmates à son passage en Pannonie, et entame la campagne que Probus avait préparée contre les Perses, ennemis de toujours et actuellement affaiblis depuis la mort de leur roi Shapur Ier.

La campagne connaît le succès, Carus traverse la Mésopotamie et parvient à Ctésiphon la capitale des Perses. C’est là qu’il meurt subitement en août 283, dans des circonstances mystérieuses : déjà malade, il aurait été frappé par la foudre dans sa tente. La circonstance de cette disparition est extraordinaire, mais elle est admise par l’armée, qui reste fidèle à son fils Numérien, bien qu'ils ne veuillent plus continuer la guerre, et exigent de revenir dans les territoires romains. L’armée fait donc retraite, et revient dans la province d'Asie, où Numérien trouvera la mort.

Noms successifs[modifier | modifier le code]

  • Vers 230, naît Marcus Aurelius Carus
  • 282, accède à l'Empire : Imperator Caesar Marcus Aurelius Carus Pius Felix Invictus Augustus
  • 283, titulature à sa mort : Imperator Caesar Marcus Aurelius Carus Pius Felix Invictus Augustus Germanicus Maximus Britannicus Maximus Persicus Maximus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis II, Imperator I, Consul II

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :