Shaanxi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 00′ N 109° 00′ E / 34, 109

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Shanxi.

34° 16′ 00″ N 108° 54′ 00″ E / 34.266666666667, 108.9

Shaanxi
Carte indiquant la localisation du Shaanxi (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Shaanxi (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 陕西
Pinyin : Shǎnxī
« Ouest de Shanzhou »
Abréviation 陕 (shǎn)
Statut politique Province
Capitale Xi'an
Démographie
Population 37 050 000 hab. (2004)
Densité 180 hab./km2
Rang 17e
Nationalités Hans (99,5 %)
Hui (0,4 %)
Géographie
Superficie 205 800 km2
Rang 11e
Économie
PIB (2004) 288 400  (22e)
PIB/hab. 7 784 Ұ (24e)

Le Shaanxi (陕西, pinyin Shǎnxī, à l'ouest du col / de Shan) est une très ancienne province de la Chine, dont le chef-lieu est Xi'an. Elle ne doit pas être confondue avec la province voisine au nom, homophone au ton près, de Shanxi (山西).

Histoire[modifier | modifier le code]

La province du Shaanxi est souvent considérée comme le berceau de la civilisation chinoise. C'est d'ailleurs près de Lantian que fut découvert l'Homme de Lantian, le plus vieil ancêtre des Chinois.

Pendant plus de 1 100 ans, treize dynasties y établirent leur capitale, et elle resta ainsi le centre politique de la Chine depuis la dynastie Zhou jusqu'à la chute de la dynastie Tang au tout début du Xe siècle.

C'est dans cette province de Chine qu'a eu lieu en 1556 le tremblement de terre le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité, où 830 000 personnes environ ont trouvé la mort[1].

C'est dans cette région que vinrent se réfugier les communistes guidés par Mao Zedong à l'issue de la Longue Marche.

Géographie[modifier | modifier le code]

La plus grande partie de la province est une zone aride avec de forts contrastes de température entre été et hiver, et des précipitations rares mais parfois violentes en été. Elle s'étend des confins de la Mongolie-Intérieure, au nord, jusqu'à la vallée de la rivière Wei, où se trouve le chef-lieu Xi'an, au sud.

La petite région au sud de la province, qui en est séparée par les Monts Qinling, importante chaîne de montagnes s'étendant d'est en ouest sur près de 1 500 km, est soumise à un climat de type subtropical plus humide.

Économie[modifier | modifier le code]

La richesse du nord du Shaanxi provient des réserves de pétrole et du charbon. Selon le journal The economic observer, il est connu que seuls Sinopec, PetrolChina, China National Offshore Oil Corporation et le groupe Yanchang sont autorisés à explorer les ressources de pétrole de la province. Les réserves de charbon du Shaanxi sont exploitées par Shenhua Group, Shandong Yanzhou Mining Group et d'autres sociétés privées.

Cette situation signifie que les gouvernements locaux du nord du Shaanxi, en particulier les gouvernements au niveau des districts administratifs, n'ont pas besoin de gaspiller leur énergie à attirer les investissements ou à moderniser l'industrie locale. Les ressources pétrolières des gouvernements locaux étant reliées à des entreprises dirigées au niveau du gouvernement central, les gouvernements locaux ayant rarement leur mot à dire sur leur répartition. Toutefois, l'allocation des ressources de charbon est décidée par le gouvernement de la ville de Yan'an. Ainsi, par rapport aux autres districts administratifs en Chine qui dépendent généralement des industries pour développer leur économie locale, les gouvernements des districts administratifs au nord du Shaanxi ont plus de "temps libre" à consacrer à d'autres activités comme l'éducation par exemple.

Éducation[modifier | modifier le code]

Dans les districts administratifs de Shenmu, Zichang et Wuqi, un système d'éducation "gratuit et pour tous" a été mis en place.

Liste des villes[modifier | modifier le code]

Ville Population 2006
1. Xi'an 西安 4 091 916
2. Shangluo 商洛
3. Xianyang 咸阳 1 055 317
4. Baoji 宝鸡 446 972
5. Tongchuan 铜川 225 310
6. Weinan 渭南 174 092
7. Hanzhong 汉中 147 282
8. Ankang (Xingan) 安康 133 223
9. Yan'an 延安 108 243
10. Yulin 榆林 91 487


À voir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander E. Gates et David Ritchie, Encyclopedia Of Earthquakes and Volcanoes, Facts On File, Inc.,‎ 2007 (ISBN 0-8160-6302-8), « Appendix D - The Deadliest Earthquakes », p. 317

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]